FedEx se retire des droits de naming du stade des Commanders 2 ans en avance

par 2 minutes de lecture
Commanders
par 2 minutes de lecture
Enlever la pub

Depuis 1999, le nom de FedEx était associé à la franchise de Washington par le biais du naming de son stade : le FedEx Field.

Le contrat signé en 1999 pour une valeur de 205 millions de dollars a été rompu par l’entreprise, deux ans avant la date de fin prévue rapporte le Washington Post. Cette fin prématurée prive pour l’instant les Commanders de 15 millions de dollars.

« Nous remercions FedEx Corporation pour son parrainage de longue date des droits d’appellation et pour son travail avec notre équipe et notre communauté, et nous nous réjouissons de la poursuite de son partenariat au sein de la famille des Commanders », a écrit l’équipe dans une déclaration transmise au Washington Post. « Nous avons déjà entamé le processus d’identification de notre prochain partenaire pour les droits d’appellation du stade – un partenaire qui jouera un rôle crucial dans le lancement de la prochaine ère, non seulement du football des Commanders, mais aussi d’une série d’événements et de concerts de haut niveau. »

Selon le Post, la vente récente de la franchise à un groupe d’investisseurs menés par Josh Harris a poussé l’entreprise à revoir ses plans d’investissements marketing qui ne semblait « plus aligné sur leurs objectifs ».

Découvrez l'App TFA ! Découvrez l'App TFA sur iOs ! Découvrez l'App TFA sur Android !

Quelles options pour les Commanders ? 

À présent, les Commanders se trouvent dans une position qui est un peu similaire à celle des Titans.

En effet, Washington souhaite construire un nouveau stade pour remplacer le vieillissant ex-FedEx Field. Sans partenaire d’appellation de stade, les Commanders pourraient alors chercher un partenaire pour un accord à court terme le temps de la construction du nouveau stade et ensuite chercher un autre partenaire pour le suivant.

Les Titans eux, ont renouvelé leur partenariat avec Nissan, partenaire de naming actuel, pour une durée de 20 ans comprenant les droits d’appellation pour le prochain stade qui sortira de terre en 2027.

 

Quand tout semble s’être enfin stabilisé du côté de Washington, une nouvelle problématique resurgit.

 

Credit Photo : Rafael Suanes-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires