Eric Bieniemy devient coordinateur offensif des Commanders

par 2 minutes de lecture
eric bieniemy
par 2 minutes de lecture
Enlever la pub

L’aventure d’Eric Bieniemy à Kansas City est désormais terminée avec la signature de son contrat chez les COmmanders en tant que coordinateur offensif.

Après 5 saisons à Kansas City, Eric Bieniemy s’envole donc pour l’une des franchises les plus chaotique de la ligue et dont la question du quarterback n’est pas encore réglée. Il aura comme nouvelle fonction d’être assistant de Ron Rivera et d’appeler les jeux, chose qu’il ne faisait pas à KC.

Sa promotion ainsi que les années de contrat et le salaire annuel demandé sont supérieurs à ce que les Chiefs étaient prêts à s’engager, selon PFT.

Son départ devenait donc de plus en plus inévitable.

Sortir de l’ombre de Patrick Mahomes et Andy Reid

À première vue, la décision de Bieniemy de rejoindre l’équipe peut sembler quelque peu difficile à comprendre, car il fait désormais partie de ce qui est sans doute la franchise la plus tumultueuse de la ligue. Il travaillera sous Rivera, qui est sous pression pour gagner, compte tenu des trois saisons consécutives non victorieuses de l’équipe et de la possibilité que le propriétaire Dan Snyder vende l’équipe après un mandat tumultueux de 23 ans.

Cependant, en signant un accord pluriannuel, Bieniemy peut assurer une certaine stabilité financière.

Bieniemy a déjà passé 16 entretiens sans jamais obtenir de poste d’entraineur en chef depuis 2019. Il est devenu le symbole du problème d’inégalité raciale au sein de la NFL, lui qui a été poussé par Reid depuis des années, y compris cette année durant le semaine du Super Bowl.

Son arrivée à Washington pourrait donc faire dissiper les doutes concernant sa capacité à mener une attaque en NFL. SOn Succès à Kansas City a souvent été minimisé par la présence d’Andy Reid mais aussi d’un qb de grand talent comme Patrick Mahomes.

Ron Rivera, un disciple de Reid qui a servi sous ses ordres à Philadelphie, donne enfin al chance à Eric Bieniemy de diriger une attaque de NFL. À Washington, la patience a payé et Rivera s’entoure sans doute de ce qui se fait de mieux pour enfin retrouver les playoffs après une année compliquée.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires