Des Bills apathiques

par 6 minutes de lecture
par 6 minutes de lecture
Enlever la pub

Hier soir, la prestation des Bills en a surpris plus d’un mais dans le mauvais sens. Cette défaite face aux Bengals de Cincinnati (10-27) fait tache mais n’est pas si anodine que ça tant la prestation globale a été pauvre.

Que ce fut dur pour les Bills de Buffalo. Hier soir lors de leur match de Divisional round, les hommes de Sean McDermott ont été en difficulté et n’ont pas su répondre aux multiples assauts de Bengals de Cincinnati. Ils n’ont jamais su mettre de rythme et n’ont pas du tout inquiété les champions de l’AFC Nord. Josh Allen s’est présenté avec le regard vide lors de la conférence de presse d’après match.

« Je ne pourrais pas vous répondre clairement (on demande ce qui a empêché les Bills d’être régulier en attaque) il faudrait que je regarde la vidéo », déclare le quarterback de Buffalo. « On a bien fait bouger le ballon au début mais les deux « three and out » (3 tentatives sans atteindre les 10 yards nécessaires) sur nos deux premières actions nous ont un peu sonné ».

Un jeu au sol inefficace

Cela a été l’un des tournants de cette rencontre. Les Bills de Buffalo n’ont pas du tout existé dans ce secteur. Les Bengals ont largement été plus tranchants dans leur tentative à la course avec 172 yards remportés contre 63 pour les locaux. Les runnings back que sont Devin Singletary et James Cook n’avait nulle part où aller tant la défense des Bengals a été agressive. Aucun espace n’a été trouvé. Josh Allen s’est essayé à la course mais ça n’a pas donné grand chose non plus si ce n’est son touchdown inscrit qui sera le seul de ce match en faveur de Buffalo.

Trop de déchets dans les airs

À la passe, Josh Allen en a tenté beaucoup mais celles qui fallait convertir ne l’ont pas été par les receveurs (25/42). Gabe Davis n’arrive pas à réceptionner le ballon après une passe lumineuse de son quarterback sur la gauche aux abords de la ligne de touche. Il réussit malgré tout cette énorme réception face à deux défenseurs qui le colle de très près le long de la ligne de touche. Mais ce n’est pas suffisant.

Stefon Diggs n’a pas été à son avantage non plus et a même laissé éclater sa frustration après une passe intercepté de Josh Allen en fin de match. Ce dernier ne lui adresse pas un regard alors qu’il revoit, peut-être, l’action sur sa tablette et qui frustre son receveur et première arme offensive.

Alors certes en cumulé, les Bills ont battu les Bengals sur le nombre de yards par réceptions (265 contre 242) mais dans la production de ces actions et de ce qu’elles apportent, Cincinnati s’est montré plus réaliste.

Une longue soirée pour la défense

C’est particulièrement du côté de la défense que le match s’est joué car si offensivement une équipe n’est pas capable de répondre présent, il faut se reposer sur une solide défense et malheureusement pour les Bills, cela a été un cauchemar. Seulement 2 punts pour les Bengals. Pour le reste ils ont été très propres dans la gestion et leur alternance dans le jeu ce qui a ramené des points chaque fois qu’ils se trouvaient aux abords du territoire adverse.

Pour ce qui est de la ligne défensive, elle s’est littéralement fait manger tant les Bengals étaient sûr de leurs forces. Joe Burrow a débuté le match dans une poche très stable tant il était tranquille pour distillé ses passes. Et pour inquiéter une telle équipe il faut sortir le quarterback de sa zone de confort et lui mettre une pression monstre.

En couverture, l’incompréhension est le mot pour qualifier le manque de repère entre les défenseurs Bills.

Situation sur le premier TD de Cincinnati

Sur le touchdown de Ja’Marr Chase, on voit les deux défenseurs se diriger vers Hayden Hurst. Mais ils laissent un espace incroyable dans leur dos et oublie le receveur qui ne se laisse pas prier pour se glisser dans ce très grand espace. Joe Burrow a très bien vu l’espace laissé par la défense et lance le ballon dans l’espace libre. Chase réceptionne sans problème et s’en va inscrire le premier touchdown du match. Aucun joueur en couverture ne porte un œil sur ce qu’il se passe dans leur dos et se font prendre assez facilement.

Tee Higgins pour un gain de 10 yards et une nouvelle première tentative

Sur la seconde situation que l’on voit ci-dessus, Tee Higgins reçoit le ballon et est absolument seul. Voyant l’espace devant lui, le receveur Bengal s’infiltre un peu plus dans la défense de Buffalo et obtient une nouvelle première tentative. Les joueurs de Bills sont trop en retard pour éviter la première tentative. Ils décident de mettre deux joueurs sur chaque action se sachant battu le plus souvent en un contre un. La lecture du jeu a été mauvaise.

Le problème c’est qu’en lisant mal le jeu adverse et en laissant des joueurs seuls, les Bills se sont mis à la faute dès le départ. Ils craignaient la capacité de Ja’Marr Chase à faire la différence en un contre un sur la deuxième situation ce qui a laissé Higgins seul.

Sur la première illustration, la défense de Buffalo est parti se jeter sur Hurst qui avait réalisé une réception sur l’action précédente et a anticipé la passe.

Faire de telles erreurs à ce stade de la compétition est impardonnable et il n’en fallait pas tant pour les Bengals.

« Je suis fier de mes gars et de la façon dont nous avons géré les situations tout au long de la saison. (…) Les joueurs ont continué de se battre. On la voulait plus que tout aujourd’hui (la victoire) mais ils ont été plus forts que nous ».

La saison se termine sur une mauvaise note donc pour les Bills.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires