D1 Elite – Résumé Journée 2 (samedi): Le Flash s’offre le choc

par 7 minutes de lecture
D1 Elite
par 7 minutes de lecture
Enlever la pub

D1 Elite – La deuxième journée de D1 Elite commençait ce samedi avec 3 rencontres au programme.

Des grands noms de la D1 Elite faisaient leur première apparition sur les terrains français ce samedi avec les débuts cette saison des champions en titre, les Black Panthers de Thonon-les-Bains, ou encore des finalistes de l’édition 2023, les Blue Stars de Marseille, qui avaient tous les deux été privés de la première semaine de compétition à cause des mouvements sociaux.

Programme et résultat de la 2e journée de D1 Elite

(0-1) Black Panthers Thonon-les-Bains 7 – 21 Flash La Courneuve (2-0)

(0-2) Dauphins Nice 19 – 21 Grizzlys Catalans (1-0)

(1-0) Blue Stars Marseille 22 – 7 Ours Toulouse (0-2)

(0-0) Cougars Saint-Ouen-l’Aumône dimanche 14h Léopards Rouen (0-0)

(1-0) Argonautes Aix-en-Provence dimanche 14h Iron Mask Cannes (1-0)

Résumé des rencontres:

Black Panthers Thonon-les-Bains 7 – 21 Flash La Courneuve

Deuxième journée de saison régulière et déjà un gros choc dans cette saison 2024 de D1 Elite avec l’affrontement entre les deux derniers champions de France: les Black Panthers de Thonon les Bains et le Flash de La Courneuve.

Privés de leur quarterback titulaire, José Tabora Jr., les Black Panthers ne vont pas manquer leur premier drive de cette saison 2024 de D1 Elite. Après seulement quelques jeux, Kevin Dessaux parvient à courir jusque dans la end-zone adverse pour ouvrir le score (7-0). Mais la réponse du Flash ne se fera pas attendre avec un touchdown de l’inévitable FG Pion (7-7). Ce départ en fanfare des deux attaques va rapidement connaître un coup de frein avec des escouades défensives qui prennent le dessus. C’est d’ailleurs quelques jeux après une interception que Léo Crémades donnera l’avantage au Flash pour la première fois du match (7-14).

Les Black Panthers ne veulent pas abdiquer dans cette deuxième journée de D1 Elite et se repose sur une solide défense qui contrarie l’attaque francilienne. En récupérant le ballon haut, les joueurs de Thonon auront des occasions de revenir dans la partie mais Kevin Dessaux, quarterback du soir et kicker, manquera un field goal de 36 yards. Quelques minutes plus tard, c’est la défense du Flash qui va réussir à stopper les champions en titre à quelques yards de la end-zone. A l’entame du 4e quart-temps, le tableau d’affichage n’a pas évolué (7-14).

Mais avec les grandes équipes une erreur peut se payer comptant! Et le Flash est une grande équipe de ce championnat de D1 Elite. En difficulté pour avancer avec leur attaque, les franciliens vont s’en remettre à une interception d’Anthony Adzie qui redonnera le ballon au Flash en bonne position. Une bonne position exploité par Cremades qui trouve François Brémond dans l’en-but (7-21). Plus rien ne sera marqué malgré une dernière incursion des Black Panthers en terre francilienne.

Le Flash repart donc avec un succès qui pourrait compter énormément en fin de saison. De leur côté, les Black Panthers vont sans doute devoir apprendre à vivre sans leur quarterback titulaire pendant encore plusieurs jours (des examens sont en cours). Apprendre à vivre et à gagner…

Dauphins Nice 19 – 21 Grizzlys Catalans

Défaits lors de leur premier rendez-vous dans cette saison 2024 de D1 Elite, les Dauphins étaient en quête de rachat ce samedi face aux Grizzlys Catalans.

Les choses vont rapidement se compliquer pour les niçois qui vont vivre une première période très compliquée. L’attaque des Grizzlys avance mais ne parvient pas, au tout début du match, à conclure. Le premier gros jeux viendra donc de la défense des Grizzlys avec une passe de Sullivan Silverio détournée puis retournée jusqu’au touchdown par Jean Ozni Adramann (0-7). Les premiers points des Grizzlys dans cette saison 2024 de D1 Elite seront bientôt suivis par deux nouveaux touchdowns d’Erwan Adamczewski et Julien Vast (0-21). A la mi-temps, les Dauphins sont la tête sous l’eau.

Cependant, les niçois ne vont pas se laisser abattre et vont reprendre les choses en main en cours de deuxième période. Avec des progrès visibles des deux côtés du terrain, les niçois vont débloquer leur compteur de points dans cette deuxième journée de D1 Elite avec un joli touchdown de Joachim Torrelli (7-21). L’espoir renaît alors pour les Dauphins qui en profitent pour ouvrir leur cahier de jeu offensif. Joachim Torrelli fait alors parler son passé de quarterback et trouve Martin Teham Teham qui est stoppé à 1 yard de l’en but. Sur l’action suivante, Ryan Bulgare passe la end-zone et ramène son équipe à une possession (13-21).

Dans une fin de match marquée par une pluie de mouchoirs de pénalité, les niçois s’offrent le droit de rêver encore un peu plus à un improbable retour. Un espoir qui va se matérialiser par un touchdown inscrit par Sullivan Silverio bien aidé par toute son escouade offensive (19-21). Mais les Dauphins ne parviendront pas à inscrire leur conversion à deux points et doivent concéder leur deuxième défaite dans ce début de saison de D1 Elite.

Pour les Grizzlys en revanche, c’est donc une première victoire dans cette saison 2024 de D1 Elite. Il faudra prendre garde tout de même à avoir plus de régularité tout au long de la rencontre. Une régularité qui devrait venir au fil des semaines.

Blue Stars Marseille 22 – 7 Ours Toulouse

Pour leur entrée en compétition dans cette saison 2024 de D1 Elite, les Blue Stars de Marseille étaient opposés à des Ours de Toulouse revanchards après leur défaite inaugurale lors d’il y a deux semaines.

Les Blue Stars entament mieux cette rencontre même si la domination territoriale n’est pas récompensée face à une défense de Toulouse qui plie souvent mais qui ne rompt pas. Les belles actions défensives en revanche se multiplient de part et d’autre à l’instar de ce sack sur 4e tentative d’Anouar Echouafi ou de cette interception réussie par Maxime De Schryver sur le premier drive offensif des Ours de Toulouse. Pour les points en revanche, il faudra se montrer patient puisque les deux équipes rentrent à la mi-temps sur un score nul et vierge.

Dès le début de la deuxième période, le public marseillais aura l’occasion de s’enthousiasmer sur un superbe retour de coup de pied d’Emmanuel Ntoutoume. Quelques jeux plus tard, Hadrien Lynda lance une longue passe plein centre du terrain en direction de Gabriel Bisson qui se joue de son receveur et va inscrire le premier touchdown de la partie (6-0). La défense marseillaise se montre toujours aussi imperméable à l’image d’Eddy Abdullah qui plaque le coureur toulousain dans l’en-but des Ours et donne deux points de plus aux Blue Stars à l’entame du dernier quart-temps (8-0).

La défense marseillaise ne baisera d’ailleurs jamais pavillon pendant toute cette deuxième journée de D1 Elite. Le quarterback des Ours de Toulouse est systématiquement mis en difficulté par la pression des Blue Stars. Les finalistes de l’édition 2023 de D1 Elite ne se font pas prier pour aggraver la marque à quelques minutes du terme du match par l’intermédiaire de l’indispensable Eddy Abdullah après un punt contré (15-0). Un succès qui sera parachevé par Hadrien Lynda en personne qui utilisera ses jambes pour porter le coup de grâce aux Ours (22-0).

L’honneur sera tout de même sauvé par Medhi Jaskoviak qui parviendra à marquer un touchdown à quelques secondes de la fin au prix d’une jolie course (22-7). Un touchdown qui sera bien insuffisant pour les Ours de Toulouse.

Les Blue Stars de Marseille démarrent donc cette nouvelle saison de D1 Elite de la meilleure des manières avec une défense plus que convaincante et une attaque qui a su performer une fois que les automatismes se sont mis en place. Pour les Ours en revanche, la deuxième défaite en deux matchs appelle nécessairement une réaction dès la prochaine journée.

 

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires