Cowboys : Garder Prescott, oui, mais à quel prix ?

par 3 minutes de lecture
Dak prescott
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

NFL – Dak Prescott, le quarterback des Cowboys de Dallas, se trouve à un moment crucial de sa carrière.

Suite à une saison régulière excellente qui l’a vu terminer dans le top cinq des votes pour le MVP, la valeur de Prescott pour l’équipe est indiscutable. Cependant, les implications financières de son association continue avec les Cowboys sont de plus en plus complexes.

Avec une saison record, comprenant un impressionnant total de 4 516 yards à la passe, 36 touchdowns et un rating de passeur de 105,9, l’influence de Dak Prescott sur le succès des Cowboys est claire. Toutefois, la performance globale de l’équipe, en particulier en post-saison avec un bilan de 2-5, soulève des questions sur la direction stratégique et l’allocation des ressources.

Les Cowboys, prévus pour être environ 14 millions de dollars au-dessus du plafond salarial pour 2024, sont désormais confrontés à une décision significative. Réduire le hit cap important de 59,5 millions de dollars de Prescott est impératif. Une prolongation pourrait fournir une solution, mais cela nécessiterait probablement un engagement substantiel, potentiellement en moyenne d’environ 50 millions de dollars par an.

Jerry Jones, le propriétaire des Cowboys, a exprimé une croyance inébranlable dans les capacités de Prescott. Cependant, ses commentaires récents indiquent une approche prudente de la situation contractuelle. Contrairement à l’année précédente, où il y avait une intention claire d’étendre le contrat de Prescott, le scénario actuel est marqué par l’ambiguïté et les contraintes financières.

Jerry Jones, a déclaré mardi au Senior Bowl, via Clarence Hill du Fort Worth Star-Telegram, que :

« Dak n’a rien fait pour me faire changer d’avis quant à une quelconque promesse pour l’avenir ». « Je pense que j’ai dit dans l’accord que nous irons aussi loin que Dak nous emmènera dans les playoffs. Il faut s’en souvenir. Nous irons aussi loin que Dak nous emmènera, et c’est ainsi que nous sommes allés. Ce que je veux dire, c’est que cela ne change rien. Nous irons aussi loin que Dak nous emmènera ».

L’équipe doit également considérer d’autres joueurs clés. Sécuriser des accords à long terme pour des talents comme le receveur CeeDee Lamb et le rusher Micah Parsons est crucial. Une extension pour Prescott aiderait sans aucun doute à gérer l’espace du plafond salarial plus efficacement, mais cela signifie aussi engager une part significative du budget sur un seul joueur.

Dans les propos de Jones, on peut aussi lire que pour l’instant, Dak pourrait ne mériter qu’un salaire de quarterback qui emmène son équipe au premier tour des playoffs. L’absence des Cowboys a un niveau plus profond dans les séries éliminatoires depuis déjà un certain temps suggère aussi que Jones pourrait conditionner une éventuelle prolongation à des résultats significatif, non seulement en saison régulière, mais aussi en séries éliminatoires.

En l’absence d’une clause total de non-échange et de franchise tag pour 2025, les choses sont claires pour Dallas : sans accord avant mars 2025, il sera agent libre.

 

Credit Photo : Tim Heitman-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires