Championnat Elite : les trophées de la saison

par 3 minutes de lecture
championnat elite
par 3 minutes de lecture

Les vainqueurs des trophées de la saison de championnat Elite ont été dévoilés ce vendredi par la chaîne Sport en France.

MVP de la saison : Idriss Ramky, receveur des Grizzlys Catalans

Le trophée du meilleur joueur de la saison a été décerné au receveur des Grizzlys Idriss Ramky. Auteur d’une grosse saison, le receveur a dominé le jeu aérien cette année.

Il est ainsi leader en réceptions avec 68 unités et leader au nombre de yards réceptionnés avec 1 066. La seule stastitique où Idriss Ramky est devancé est au nombre de touchdowns marqués puisqu’il en compte 12 alors que son coéquipier Sean Boswell en a marqué 16.

Une très belle saison pour le receveur qui a permis à son équipe de terminer à la seconde place de la conférence B avec sept victoires et trois défaites.

Qualifiés en wild card, le club s’est fait éliminer malgré une nouvelle prestation XXL du MVP du championnat Elite. Idriss Ramky a cumulé huit réceptions, 200 yards et deux touchdowns !

MVP étranger de la saison : Jake Purichia, quarterback des Grizzlys Catalans

Comme son coéquipier Idriss Ramky, c’est le quarterback des Grizzlys Catalans Jake Purichia qui remporte le trophée du MVP étranger de la saison. Purichia a été bon toute l’année faisant aussi briller ses coéquipiers receveurs.

Le quarterback a terminé la saison avec 2 684 yards lancés à 65%, 34 touchdowns et huit interceptions faisant de lui le leader du championnat en yards lancés, pourcentage de passes complétés et touchdowns.

Le quarterback américain a été l’un des acteurs majeurs de la bonne saison des Grizzlys et de la qualification en playoffs. Comme Idriss Ramky, il a très bien performé face aux Cougars en wild card avec 317 yards et trois touchdowns lancés.

Meilleur jeune de la saison : Giovanni Bitodi, defensive back des Molosses

Le trophée du meilleur jeune joueur a été remis à Giovanni Bitodi, defensive back des Molosses. Malgré une saison difficile pour les Molosses non qualifiés en playoffs, le jeune joueur a réalisé une très belle année.

Il totalise 15 plaquages solo, 16 plaquages assistés, quatre fumbles forcés, un fumble recouvert, trois interceptions et trois sacks.

Des performances qui ne sont qu’un début pour un joueur âgé d’une vingtaine d’années seulement.

Meilleur staff de la saison : Blue Stars de Marseille

La catégorie du meilleur staff aurait pu récompenser tous les nominés tant chaque groupe de coachs a fait un excellent travail après deux années de Covid.

Mais c’est bien le staff des Blue Stars de Marseille qui a été choisi par le public après une saison aboutie de la part du club en championnat Elite. Dix victoires en dix rencontres de saison régulière pour une domination sans partage sur la conférence B.

En playoffs, le club a connu l’élimination en demi-finale pour un petit point qui n’entache en rien la très belle saison réalisée et le gros travail accompli par tout le staff.

Au delà des victoires, l’entraineur Bavuong Souphanthavong et son équipe ont su tirer le meilleur de leur groupe aussi bien avec les joueurs expérimentés comme Eddy Abdullah ou Hadrien Lynda ou avec les jeunes joueurs comme Alexandre Dedieu. Un très bon travail pour une équipe sur laquelle il faudra compter la saison prochaine.

Partager :

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires