Arizona Cardinals: Quel avenir?

par 3 minutes de lecture
arizona cardinals
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Les Arizona Cardinals ont été très discrets durant cette free agency. Dans cet article nous allons décrypter leur situations.

arizona cardinals

L’ère Kliff Kingsbury:

Depuis l’arrivé de Kingsbury en 2019 les résultats sont en progrès. Une première saison à la dernière place de la NFC OUEST, puis une 2ème année avec un bilan équilibré de 8-8, à la limite de la qualification en playoffs.

L’année 2021 a très bien commencé avec 7 victoires d’affilée. À ce moment là les Arizona Cardinals impressionnent en étant le meilleur bilan de toute la ligue. Une défaite en semaine 8 contre les Green Bay Packers va tout chambouler. Le bilan des 9 derniers matchs est de 4-5, indigne d’une équipe qui vise loin en playoffs.

L’élimination en wild card face aux Rams à montré les limites de cette équipe. Mais quel est le problème? Le coaching? L’effectif?

 

 

L’effectif a besoin de renfort

Quand vous pensez avoir trouvé votre franchise quarterback vous devez lui donner toutes les armes pour bien faire. Kyler Murray est toujours sous son contrat rookie mais cela ne va pas durer. La venue en 2020 dans un échange de DeAndre Hopkins, la signature de J.J Watt en 2021 où encore le trade pour Zach Ertz en cours de saison allait dans se sens.

Plusieurs joueurs importants étaient en fin de contrat, évidement il n’est pas possible de retenir tout le monde. Chandler Jones est parti à Vegas, 4 autres joueurs importants s’en sont allés (Jordan Hicks LB ⇒ Vikings, Christian Kirk WR ⇒ Jaguars, Max Garcia LG ⇒ Giants et Chase Edmonds ⇒ Dolphins).

Au niveau des arrivées c’est quasiment le néant, seulement 3 joueurs ont été recrutés par les Cardinals. Le guard droit Will Hernandez des Giants, le linebacker Nick Vigil des Vikings et le tight end Stephen Anderson des Chargers. Difficile d’y voir mieux qu’une régression pour cette équipe qui s’améliorait pourtant chaque année.

Il reste quelques agents libres encore disponibles qui pourraient améliorer l’équipe, mais le cap space est très limité avec environ 6,5 millions de dollars.

 

La draft en roue de secours?

Tout miser sur la draft est un énorme risque, mais qui peut se comprendre pour une franchise en reconstruction. Les Arizona Cardinals n’en font pas partie, ils se doivent de gagner rapidement.

Le problème pour eux c’est qu’ils n’ont pas beaucoup de choix à la draft pour espérer suffisamment se renforcer. Avec le choix 23 (1er tour), 55 (2ème tour) et 87 (3ème tour) cela semble limité pour combler les besoins aux postes de receveurs, edge rusher, cornerback, linemen offensif.

Ensuite ils auront 5 choix après le 200ème. Les joueurs choisis à ce niveau ne peuvent pas être vu comme des titulaires dés leurs premières années, à moins d’une surprise évidemment.

En résumé ils parait clair que cette saison va être compliquée pour la franchise et ses fans. Dans une NFC OUEST toujours très compétitive, avec la présence des Rams champions en titre et les 49ers finalistes de la conférence, il faudra batailler pour viser une place en playoffs et aller chercher une victoire en post-season qui les fuit depuis 2015.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires