Après Mahomes, les Bengals peuvent-ils stopper Josh Allen ?

par 4 minutes de lecture
NFL week 17
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Lundi soir, le défi est de taille pour les Bengals avec l’affrontement face à Buffalo et leur quarterback Josh Allen.

Il y a quelques semaine de cela, les Bengals avaient pris la mesure de Patrick Mahomes pour s’imposer et poursuivre leur incroyable deuxième partie de saison qui est en train de les mener vers le titre de division. L’une des clés de ce match sera de contenir, à défaut de l’arrêter, Josh Allen.

Capable de lancer, courir et utiliser ses jambes pour prolonger les jeux, Josh Allen est un quarterback bien à part dans la NFL. Mais comment les Bengals peuvent-ils le limiter lundi soir ?

Le garder dans sa poche

Depuis deux ans, les Bengals ont été très bon pour limiter la course de Lamar Jackson et de manière plus globale Patrick Mahomes. Dans le cas de Josh Allen c’est encore autre chose.

Josh Allen excelle dans les jeux où il sort de sa poche, utilise ses jambes pour prolonger l’action, et se dégager de la défense. Allen se classe deuxième de la ligue sur ce type d’action avec 54 pour 517 yards au sol. Il mène la NFL en pourcentage de réussite sur les jeux quand il se sort de la poche avec 85.2% (le deuxième sont les Chiefs avec 70% de réussite).

La difficulté pour la défense adverse et d’anticiper ce que Josh Allen va faire. Généralement lorsqu’un quarterback sort de sa poche il se donne du temps et de l’espace pour trouver son receveur plutôt que de courir. Le problème avec Josh Allen c’est qu’il peut aisément faire les deux.

« C’est un peu la même chose que Mahomes, où ils peuvent étendre leurs poches et faire des jeux loin dans le terrain », a déclaré le slot corner Mike Hilton. « Nous serons prêts pour cela. Nous l’avons déjà vu. »

Une fois lancé, Josh Allen est difficile à contenir et à plaquer. Son physique presque digne d’un Tight End le rend puissant. PAs étonnant alors qu’il soit le 3ème quarterback au nombre de yards par course avec 6.5. Il sait quand utiliser ses jambes et notamment dans les moments critiques comme sur des 3èmes tentatives.

Huit quarterback ont au moins 15 courses sur 3ème tentative cette année. Allen en a 29 à lui tout seul, le quatrième le plus haut total, les convertit à 76 %, le meilleur pourcentage de la ligue.

Le forcer à faire des erreurs

Récemment, Josh Allen avait la fâcheuse tendance à commettre des erreurs aux moment critiques. Son jeu est souvent risqué et pouvant conduire à des pertes de balles.

Allen mène la NFL avec 29 jeux pouvant conduire à un turnover, via PFF. Cela inclut cinq au cours des deux dernières semaines. En comparaison, Joe Burrow a réalisé cinq jeux de la sorte au cours des 10 derniers matchs. Cetet saison, Allen compte 13 interceptions, deuxième plus haut total de la NFL derrière Derek Carr et Dak Prescott.

Allen prend des risques et cela paye souvent.

Les Bengals devront forcer leur nature lundi soir, eux qui ne comptent que 3 interceptions lors des 7 derniers matchs. En complément, il faut ajouté 18 passes défendues sur cette même série de matchs victorieux.

Ce match compte bien évidemment pour le titre de division mais est déjà une préparation pour le mois de janvier où la route des Bengals croisera sans doute celle de Buffalo.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires