Allen Lazard incertain pour le premier match de la saison

par 2 minutes de lecture
receveurs free agent
par 2 minutes de lecture
Enlever la pub

Le receveur numéro un des Green Bay Packers Allen Lazard est incertain pour le premier match de la saison suite à une blessure.

Allen Lazard s’est fait marché sur le pied à l’entrainement n’ayant pas foulé les terrains d’entrainement depuis la semaine passée.

Ce mercredi, le receveur était toujours absent sans qu’aucune information sur la nature de sa blessure n’ait été révélée.

L’entraineur de la franchise, Matt LaFleur, a simplement déclaré à ESPN que son joueur « s’était fait marcher dessus » mais sans rien dévoilé de plus.

Le rapport de blessures des Packers publié ce mercredi n’en a pas dit plus. Le statut de Lazard est en « douteux » mais sans que la blessure n’ait été communiquée.

La potentielle absence de Lazard, un problème pour Green Bay

Si Allen Lazard devait manquer la première journée face aux Vikings, les Packers auraient plus qu’un problème.

Depuis les départs de Davante Adams et Marquez Valdes-Scantling, Lazard doit devenir le receveur numéro un de la franchise cette année.

Après avoir vécu sa meilleure saison en 2021 avec 513 yards et huit touchdowns, il est attendu cette saison pour franchir un cap et tenter de combler une partie des 2 000 yards réalisés par les deux partants.

Son absence sera un manque pour cette attaque qui ne dispose pas d’une multitude d’armes au moment de lancer le ballon cette saison.

Les vétérans Sammy Watkins (394 yards, 1 TD) et Randall Cobb (375 yards, 5 TDs) seront présents ainsi que le tight end Robert Tonyan (204 yards, 2 TDs). Des cibles de moindre calibre pour reprendre le flambeau d’Adams.

L’autre inconnu sera évidemment le rookie Christian Watson. Pour sa première en saison régulière de NFL, il faudra voir comment il parvient à performer et si les Packers pourront compter sur lui cette année.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires