Alex Smith, Steve Young et Steve Spurrier raconte la pression d’être quarterback des 49ers

par 5 minutes de lecture
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

Franchise de légende du grand Joe Montana, les San Francisco 49ers ont une place à part dans l’histoire de la NFL et le poste de quarterback une pression toute particulière.

Pour ESPN, trois ancien quarterbacks de la franchise raconte la pression qui s’accompagne avec le poste qu’ils occupaient en leur temps avec le maillot des 49ers. Ces trois quarterback se nomment Steve Spurrier, Steve Young et Alex Smith.

La pression était différente fin des années 60

À son époque, les 49ers n’ont pas encore l’aura qu’ils auront deux décennies plus tard. Choix numéro 3 de la draft 1967 et vainqueur du Heisman Trophy l’année précédente, Steve Spurrier arrive à SF en tant que numéro 3 de la Draft. Il rejoint les 49ers 10 ans après un autre numéro 3, Brodie. Le peu de temps de jeu que Spurrier a eu avec les 49ers lui a retiré pas mal de pressions, du à sa position lors de la draft.

Pourtant, les 49ers avaient choisi Spurrier pour remplacer Brodie au moment de la retraite, mais Brodie n’a fait que s’améliorer et Spurrier a fini par partir de San Francisco. De son point de vue, la pression de son temps n’était pas la même :

« Si loin, il n’y avait pas beaucoup de pression, a dit Spurrier. « Le football professionnel n’était pas ce qu’il est aujourd’hui. J’étais un choix de premier tour et tout ça, je n’ai tout simplement pas assez joué pour avoir beaucoup de pression sur moi. »

Spurrier a eu ses moments de gloire, comme un match à 5 touchdowns mais son statut de remplaçant l’a sans doute préservé d’une pression de titulaire qui lui serait tomber dessus après les bonne performances de Brodie.

L’une des succession les plus difficiles à porter

Lorsque Steve Young arrive dans la baie, il venait de terminer deux années en tant que titulaire des Buccaneers désastreuses. La tâche qu’on lui assigne : être remplaçant de Joe Montana, ce qu’il se fait de mieux sur la planète NFL à cette époque.

Joe Montana, c’est 4 Super Bowl, 7 MVP et 7 Pro-Bowl. Le GOAT de son temps.

Il restera dans l’ombre de Montana cinq saison avant de prendre la lumière en 1992 et pousser la légende vers un échange avec Kansas City en 1993. Prendre la succession d’un tel joueur n’est clairement pas le meilleur cadeau que l’on puisse faire à un joueur, aussi bon soit-il. Steve Young remportera un Super Bowl en 1994, lui retirant, « le singe de l’épaule », phrase devenue célèbre et reprise dimanche dernier par Lamar Jackson :

« Vous devez avoir la mentalité que jouer un bon football ne suffit pas », a déclaré Young. « J’ai appris qu’il ne suffit pas d’être le MVP. Aller au fond des séries éliminatoires ne suffit pas. C’est une ville du Super Bowl. Acceptez-le et possédez-le. »

« Il y a des attentes, il y a de la pression », a déclaré Young. « Tout cela va avec. Mais à la fin, jouer au quarterback-type de franchise excellent, peu m’importe où vous êtes, c’est difficile. C’est déjà assez difficile de ne pas vous faire distinguer que c’est extra dur. C’est probablement extra dur , je l’admets, mais et alors ? C’est déjà tellement dur, ça n’a pas d’importance. »

Avoir un tel succès, de tels joueurs crée une histoire, une aura qui attire et fait peur en même temps. Chaque quarterback et joueur qui se succèdent sous le maillot des 49ers.

Le poids de l’histoire

Pour Alex Smith, numéro 1 de la draft 2005 et choisi par les 49ers, l’histoire de la franchise rajoute un poids supplémentaire :

« Vous connaissiez certainement l’histoire et les attentes », a déclaré Smith. « Ce fut un tel processus de reconstruction mes premières années. Il y a eu une tonne de roulement, essayant de bien construire les fondations et de donner une bonne atmosphère dans les vestiaires. Au milieu de cela, vous essayez simplement de faire votre travail du mieux que vous pouvez . Sans aucun doute, ces bannières sont accrochées là et vous ne pouvez pas les manquer. La riche histoire, tant d’anciens joueurs sont toujours là et vous pouvez les rencontrer et apprendre à les connaître. Donc, vous connaissez certainement le niveau d’attente. « 

Mais cette pr »sence s’est aussi révélée utile pour Smith lorsque Montana et Young sont venus le voir dès sa première semaine pour lui proposer leur aide. Victime d’une commotion cérébrale, Smith sera écarté au profit de Colin Kaepernick qui menera les 49ers au Super Bowl. Il sera échangé en fin de saison.

Le quarterback actuel des 49ers, Jimmy Garoppolo a connu cette situation à New-England en étant le back-up de Tom Brady. aujourd’hui il endosse le rôle de titulaire au sein d’une franchise historique qu’il a mené aussi à un Super Bowl, perdu face à Kansas City. Il en est de même pour Trey Lance, numéro 3 de la draft NFL 2021.

 

 

 

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires