49ers – Seahawks : un classique pour ouvrir les playoffs 2023

par 9 minutes de lecture
49ers
par 9 minutes de lecture
Enlever la pub

Samedi à 22 h 30 heure française, les 49ers de San Francisco accueillent les Seahawks de Seattle au Levi’s Stadium pour ouvrir le bal des playoffs NFL 2023, dans un duel de division historique devenu classique. 

C’est un immense défi qui attend les Seahawks ce samedi à 22 h 30 heure française, un déplacement à San Francisco pour y défier l’équipe la plus en forme de NFL qui reste notamment sur 10 victoires d’affilée soit la plus grande série en cours. Une série qui coïncide avec l’arrivée de Christian McCaffrey au poste de runningback, puisque l’ancien de Carolina n’a pas perdu la moindre rencontre avec les 49ers lorsqu’il a débuté une rencontre. Leader affirmé de la division ouest de la conférence nationale et 2e de cette même conférence dans son ensemble, les 49ers ont terminé la saison avec un des meilleurs bilans de la ligue, soit 13 victoires et 4 défaites. Sachant que les 49ers ont battu deux fois les Seahawks cette saison, 21-16 le 16 décembre dernier à Seattle et plus tôt 27-7 à San Francisco le 18 septembre 

Pour Seattle, l’euphorie du moment pourrait faire bouger les lignes et pourquoi basculer la hiérarchie, car oui, ce sont les playoffs et évidemment les Seahawks ont une chance de sortir vainqueur. Mais il faut être transparent, la tache s’annonce très rude pour Seattle. Qualifiés de dernière minute, les faucons des mers ont attendu une victoire de Detroit sur le terrain de Green Bay lors du dernier match de la saison régulière. Avant cela, il a fallu batailler en prolongation pour battre les Rams et s’offrir une chance, validée plus tard par Detroit. Résultat des courses, un bilan tout juste positif de 9 victoires et 8 défaites qui passe. Mais il est toujours important de rappeler que les Seahawks n’étaient absolument pas attendus à cette place avant la saison et ont surpris leur monde avec une saison réussie. 

Lorsqu’on parle des 49ers et des Seahawks, on parle de deux franchises très expérimentées en playoffs. Mais les deux devront faire avec un quarterback novice à ce niveau de la compétition. Brock Purdy d’un côté, Geno Smith de l’autre. Purdyrookie et dernier choix de la draft 2022, laisse beaucoup d’interrogations autour de lui quant à son manque d’expérience à ce niveau de la compétition et le fait qu’il a joué seulement 9 matchs cette saison et donc dans sa carrière. Certes, les 9 matchs ont été très bons, mais le monde des playoffs est différent. Geno Smith pour Seattle sera aussi expérimenté que Purdy en playoffs, mais lui est dans la ligue depuis 2013 et sort surtout d’une très belle saison où il avait la dure consigne de remplacer Russell Wilson parti à Denver. Smith est attendu au Pro Bowl et pourrait bien être élu « Comeback player of the year« , deux récompenses qui valident une saison de haut niveau du numéro 7. 

 

Les points forts

San Francisco 49ers

Malheureusement pour Seattle, San Francisco n’a pas beaucoup de points faibles et donc beaucoup de points forts. Autant en attaque qu’en défense la menace est partout puisque les hommes de Kyle Shanahan sont la 5e équipe de la ligue au classement des yards gagnés (365.6) en attaque. En défense, peu de surprise, c’est l’équipe qui encaisse le moins de yards (300.6), mais aussi celle qui provoque le plus de pertes de balles (13). Parmi les performances individuelles, Nick Bosa le joueur de la ligne défensive est le leader en ce qui concerne les sacks cette saison en NFL avec un total de 18.5 sacks (plaquages du quarterback adverse).

« A première vue équipe de la même division on pourrait se dire match piège surtout que les 2 derniers matchs de la saison n’ont pas été aussi simple que ça. Mais à mon humble avis, cette équipe (49ers bien sûr) est en mission ! L’équipe est meilleur à chaque position, ça fera débat certes, mais même au poste de QB ! Venons en au faits, Brock Purdy est sur un run légendaire et je ne vois pas comment sa série d’invincibilité peut prendre fin ce Samedi… Deebo (Samuel) & Elijah Mitchell sont en plus de retour pour solidifier encore plus l’armada offensif rouge et or qui semble marcher sur l’eau depuis l’acquisition de CMC (Christian McCaffrey). George Kittle redevient une menace offensive incroyable avec Purdy en QB.

Pour faire simple : je vois un match à sens unique et une victoire des 49ers de + 14pts ! » a déclaré @49ersFrance à TFA.

Ce qui est probable en se projetant sur la partie de samedi, c’est de voir Brock Purdy lancer peu de ballons ou en tout cas très peu chercher profond. On risque de beaucoup voir Christian McCaffrey courir tout comme Deebo Samuel sur des jeux renversés, ce qui avait été l’une des forces de cette équipe l’an dernier en playoffs. Il faut aussi s’attendre à voir George Kittle sur des passes courtes, lui qui revit sous Brock Purdy avec 7/11 touchdowns cette saison avec Purdy. Évidemment le gros point fort qui est la défense sera un point central pour l’emporter en tentant de rendre muette l’attaque adverse car les « niners » en ont les moyens.

Seattle Seahawks

Du côté de Seattle, les forces en présence sont plutôt le jeu de course avec un Kenneth Walker III très bon depuis le début de saison. Le porteur de balle rookie de Michigan State a terminé la saison à 1050 yards à la course et 9 touchdowns et permet à Seattle de retrouver son identité avec un jeu au sol performant. Il est également le premier rookie runningback depuis Saquon Barkley en 2018 a réaliser trois matchs consécutifs à plus de 100 yards (lors des 3 derniers matchs de la saison).

Dans les airs également les Seahawks ont des arguments avec DK Metcalf et Tyler Lockett, les cibles préférentielles d’un Geno Smith leader de cette attaque avec 4 282 yards à la passe (8e en NFL), 30 touchdowns (4e en NFL), 11 interceptions et un rating de 100.87 (2e parmi les joueurs titulaires toute la saison).

En défense, les Seahawks ont retrouvé de la pression sur le quarterback adverse, en étant la 8e équipe à réaliser le plus de sacks (45) devant les 49ers (44). En défense profonde, qui n’est pas forcément la grande force de Seattle, cette année les Seahawks ont montré par l’intermédiaire de Tariq Woolen (6 interceptions, 2 fumbles recouverts) et Quandre Diggs (4 interceptions, 1 fumble forcé) qu’il valait mieux réfléchir à deux fois avant de lancer dans les airs dans la zone de ces deux joueurs.

« Les Niners sont favoris il n’y a absolument aucun doute là-dessus. Leur effectif est supérieur au nôtre. Il reste que c’est la NFL, une ligue difficile et qu’il n’est pas aisé de battre 3 fois le même adversaire dans une saison, qui plus est un adversaire de division. Malgré la défaite, le match de la semaine 15 n’était pas celui de la semaine 2. Des changements ont en plus eu lieu dans le jeu de course et la défense à la suite de ce match. La meilleure chance pour Seattle est d’arriver à fermer ce match. Forcer Purdy à jouer en dehors de la structure, lui enlever sa première lecture et espérer quelques bons drives en attaque dans un match-up (duel) qui nous est largement défavorable. » a déclaré @SeahawksFrance à TFA.

Les points faibles

San Francisco 49ers

Comme on vous l’a dit plus haut, les points faibles des 49ers sont plutôt rares, mais il est vrai que la défense contre la course est beaucoup plus efficace que celle contre la passe où ils ne sont classés que 20e de la ligue (les Seahawks sont 14e). Avec des longues passes de Geno Smith pour Metcalf ou Lockett il faudra être vigilant surtout que le second est le 6e meilleur marqueur de touchdowns cette saison en réception avec 9 unitées.

« Si je devais trouver un point faible à l’équipe en ce moment ce serait dans le backfield défensif (les arrières défensifs) sur les passes profondes mais Demeco Ryans (le coordinateur défensif) saura préparer cette défense qui sera portée par sa fantastique DLine (ligne défensive) et surtout le futur DPOY (joueur défensif de l’année) en titre Nick Bosa qui va, à n’en pas douter, terroriser Geno Smith et sa OLine (ligne offensive). » a déclaré @49ersFrance à TFA.

 

Seattle Seahawks

Les hommes de Pete Carroll ont eux justement plus de mal sur la défense contre la course. En effet les Seahawks sont la 3e pire équipe au niveau des yards encaissés lorsqu’il s’agit d’arrêter la course. Cette défense encaisse aussi beaucoup de points, plus de 23 par match en moyenne, seuls 7 équipes font pire, d’autant que l’équipe d’en face est leader dans cette catégorie (un peu plus de 16).

« J’espère que Pete a conscience de la différence de niveau sur le papier et viendra avec l’envie d’emballer le match en attaque: trick plays, 4eme tentative etc… En tant que supporter, ce match n’est que du bonus, personne n’attendait l’équipe en playoffs. Les joueurs, eux, se sentent tout à fait à leur place, à raison et mettront tout dans la bataille. » a déclaré @SeahawksFrance à TFA.

 

Notre pronostique

Évidemment la logique penche du côté des 49ers, vers qui tout semble pencher et les chances des Seahawks, même si elles existent, sont moins importantes. Voilà pourquoi en accord finalement avec le compte @49ersFrance la rédaction de TFA s’attend également à une victoire des rouges et or de plus de 14 points.

San Francisco 49ers 24 – 10 Seattle Seahawks

 

Rendez vous samedi soir à 22h30 pour savoir qui des San Francisco 49ers ou bien des Seattle Seahawks sortira vainqueur de cet affrontement qui s’annonce explosif pour le début des playoffs NFL 2023.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires