Notre Dame et la question de son indépendance

par 3 minutes de lecture
notre dame
par 3 minutes de lecture

La nouvelle du changement de conférence d’USC et UCLA a quelque peu chamboulé le paysage du College Football. Et Notre Dame pourrait bien être être la prochaine université sur la liste.

 

L’indépendance de Notre Dame pourrait-elle prendre fin avec ces deux derniers mouvements ?

Historiquement, le département des sports de l’université n’a jamais semblé la priorité de l’établissement. Les revenus perçus avec les bons résultats ont servis à améliorer les infrastructures de l’université d’une manière générale. L’explosion des droits TV pour le football universitaire et en particulier pour la SEC et la Big 10 permettent aux université d’acquérir de nouveau moyen financiers surtout avec l’ouverture des droits à l’image des joueurs, devenu crucial dans le recrutement.

En 2020, la SEC a généré 777,8 millions de dollars de revenus totaux, les écoles gagnant 54,6 millions de dollars. La Big Ten ont généré environ 680 millions de dollars, chaque école remportant en moyenne 46,1 millions de dollars. C’est bien au dessus des revenus de l’ACC, plafonnant à 578 millions de dollars soit 36.1 millions par équipe.

Mais les récents mouvements vont bouleverser cette économie et peut-être la position de Notre Dame vis à vis de son appartenance à une conférence. Pour la première fois l’an dernier, Notre Dame a participer à l’ACC de manière complète.

L’université a besoin de cela pour pouvoir prétendre à un titre National de manière sans doute plus régulière. Mais la structure des droits TV de l’ACC pourraient bien freiner Notre Dame dans cette quête de titre. Selon certaines estimations, le paiement moyen de la Big Ten par équipe serait de près de 40 millions de dollars de plus que celui de l’ACC par école d’ici la fin de la décennie, avant de pouvoir d’ajouter l’USC et l’UCLA.

Ce n’est plus un écart mais un gouffre financier qui se creuse.

Notre Dame a pourtant un contrat TV direct avec la chaîne NBC. Mais ce dernier pourrait ne plus valoir grand chose, faute d’adversaire de prestige.

 

L’équilibre entre indépendance et compétitivité financière risque de peser dans les têtes de l’université à mesure que le brouillard du réalignement s’estompe. La perspective d’une transformation du College Football en une mini-NFL avec deux conférences super-puissante (SEC et Big 10) pourrait laisser un no man’s land dans lequel Notre Dame et la ACC pourraient se trouver.

 

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires