March Madness : St Peter’s et Kansas dans l’histoire

par 5 minutes de lecture
march madness logo
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

St Peter’s, Kansas, North Carolina et Miami sont donc les quatre derniers qualifiés pour l’Elite Eight de cette March Madness. Et on a vécu une nouvelle soirée de surprises et de matchs serrés.

march madness logo

St Peter’s (#15) 67 – 64 Purdue (#3)

La folie St Peter’s continue. Les Peacocks (paons) deviennent la première tête de série n°15 de l’histoire à atteindre l’Elite Eight. Et la moindre des choses que l’on puisse dire, c’est que c’est mérité en plus.

Et ça commence à faire du bruit, exemple cette ovation pendant le match de NHL au Madison Square Garden entre les Rangers et les Penguins :

Mais St Peter’s ce n’est pas que ça. C’est aussi surement le meilleur frontcourt de cette March Madness pour le moment. Les quatre arrières cumulent un taux de réussite au tirs record de 65 % avec un Doug Edert à 70 %.

« J’ai dit ‘Qu’est-ce qu’ils vont dire maintenant?’ Quelqu’un a quelque chose à dire ? » a dit l’entraîneur de Saint Peter, Shaheen Holloway. « Ils disent que je ne peux pas faire ça, Cendrillon, outsider, ceci, cela… J’ai un tas de gars qui jouent au basket et s’amusent. C’est tout ce que nous faisons. »

Et grâce à leur défense acharnée et une volonté sans failles, St Peter’s réalise un nouvel upset largement validé par l’entraineur de leur adversaire du jour, Purdue.

« Ils nous ont battus comme ils ont battu les deux autres équipes: une forte volonté, sale, dur, en vous », a déclaré l’entraîneur de Purdue Matt Painter. « Shaheen Holloway a fait un travail incroyable à Saint Peter’s. »

Et Purdue et sa star Jaden Ivey n’ont jamais pu décrocher l’outsider. Ils se sont même obligé à tenter un 3 points à la dernière seconde pour aller en prolongations et cela n’a pas tourné dans leur sens. Le Paon peut faire la roue et être fier.

Providence (#13) 61 – 66 Kansas (#3)

Kansas a souffert mais les Jayhawks sont passés. Après avoir menés de 13 points et vu revenir les Friars à égalité, ils sont su mettre el coup de collier nécessaire pour atteindre l’Elite Eight. Cette victoire permet aussi de faire de Kansas l’équipe qui a gagné le plus de rencontres dans l’histoire de la division I NCAA avec 2354.

Remy Martin a encore été décisif. Avec ses 24 points, le meneur a permis à son équipe d’avancer une nouvelle fois sans trop être inquiété au bout du compte. En étant la seule tête de série n°1 régionale en course, ils font même office de favori désormais, un statut qu’il va falloir assumer.

North Carolina (#8) 73 – 66 UCLA (#4)

UNC continue son parcours. Et ils le doivent à très grosse deuxième période autour de Caleb Love (30 points), Brady Manek (13 points, 8 rebonds) et Armando Bacot (14 points, 15 rebonds).

Leur 5 majeur dominent tous leurs adversaires pour le moment avec plus de 90 % des points marqués pour les Tar Heels. Il faut espérer pour eux que leur important temps de jeu ne les usent pas trop vite dans ce tournoi. Bacot a par exemple du se faire soigner au dos en première période.

En affrontant St Peter’s au tour prochain, ils seront favoris et se retrouvent à une rencontre du Final Four et d’un éventuel affrontement avec le Duke de coach K qui n’a pas eu lieu depuis 1991 en tournoi final. Cette idée fait saliver tout le monde mais attention à ne pas trop se projeter pour ne pas subir de désillusion.

Les Bruins d’UCLA auraient bien pu les surprendre mais la deuxième période de Love les a cloué. Jules Bernard, Johnny Juzang ou Jaime Jaquez n’ont rien pu faire et ils en étaient dépités.

 » Un joueur chaud peut vous renvoyer à la maison  », a déclaré Jules Bernard.

Iowa State (#11) 56 – 70 Miami (#10)

Les Hurricanes de Miami ont obtenu la première qualification de l’histoire de l’université en Elite Eight. Et c’est toujours grâce à leur défense intraitable. Autour des 11 interceptions et 18 pertes de balles provoquées, ils ont aussi limité Iowa à 38 % de réussite au tir. Cette action de 3 contres consécutifs illustre bien ce phénomène.

Et quand Kameron McGusty marque 27 points en attaque, le fossé est trop grand pour leurs adversaires.

L’affrontement contre Kansas sera très intéressant au prochain tour et on a hâte. Voici le tableau de l’Elite Eight de cette March Madness.

march madness

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires