Des changements de règles en College football en 2022?

par 6 minutes de lecture
college football
par 6 minutes de lecture

Cette semaine, le College Football se réunit pour évoquer des changements de règles pour l’an prochain. L’objectif : limiter les contacts pour la sécurité des joueurs.

college football

Un précédent manqué en College Football

En 2006, le College Football a tenté de se réformer. Le but était de jouer sur la durée des matchs.

À partir de cette saison, le chronomètre commencerait lorsque l’orteil rencontrait le cuir lors des coups d’envoi, au lieu du moment où l’équipe adverse le touchait. De plus, l’horloge commencerait avec le signal « prêt à jouer » de l’arbitre, et non lorsque le ballon est tombé après un changement de possession.

« Je ne me souviens pas comment cela est arrivé au comité », a rappelé l’ancien président des règles et entraîneur de l’État de Pittsburg, Chuck Broyles. « Cela n’a pas été très bien accueilli. »

Les entraîneurs, en particulier les coordonnateurs offensifs, se sont plaints. Et ils avaient raison.

La baisse du nombre de jeux par match a été si grande en College Football que ces changements supposés mineurs ont fini par être si radicaux qu’ils n’ont duré qu’une saison. Cette saison-là, le nombre total de jeux a diminué de plus de 13 par match en moyenne. La baisse des yards gagné en moyenne par équipe (33) a été la plus élevée depuis 1954. La moyenne de points par équipe (24,1 points) demeure la plus faible des 31 dernières années.

Une nouvelle tentative cette année

Les changements envisagés cette année visent également à diminuer le nombre de jeux. Par contre, ils sont réalisés dans l’optique d’améliorer la sécurité des joueurs.

Le comité des règles du College Football se réunit cette semaine à Indianapolis. Elle se base sur des statistiques sur les 15 dernières années et des vidéos de rencontres. Et elle ne se base pas que sur les tentatives classiques mais aussi sur les jeux d’équipes spéciales.

college football

Chaque contact violent depuis 2007 a été analysé. Le résultat pourrait avoir un impact sur tout, de l’expansion des playoffs de football universitaire aux batailles judiciaires existantes sur les traumatismes crâniens.

« Ce que nous avons vraiment essayé de faire jusqu’à aujourd’hui, c’est de trouver tous les composants du jeu que nous pouvons faire évoluer pour faire avancer le jeu », a déclaré Shaw. « Nous avons l’impression d’avoir pressé ce citron jusqu’au bout. Nous avons sorti tout le jus. La discussion va passer du temps qui s’écoule sur votre montre aux expositions de l’étudiant-athlète. »

Le changement de vocabulaire est important. Remplacer les « snaps » ou « jeux » par exposition démontre la volonté de tenir plus compte de la santé des individus.

Les changements envisagés en College Football

Traiter les passes incomplètes de la même manière que les courses hors limites. 

Depuis 2008, le chronomètre commence après des courses hors des limites lorsque l’arbitre a signalé « prêt à jouer ». Auparavant, le chronomètre démarrait sur le snap après de tels jeux. Le comité envisage de traiter les passes incomplètes de la même manière. La règle serait en vigueur jusqu’à la fin de la mi-temps ou du match, peut-être les 2 à 5 dernières minutes.

Ne plus arrêter le chrono après les premières tentatives.

Il s’agit d’un élément fondamental du football universitaire qui le différencie de la NFL . Ce changement a longtemps été envisagé, mais les superviseurs du jeu ont été hésitants, en partie parce que cela rendrait le jeu universitaire plus proche de la NFL.

« Nous voulons cartographier ces changements de règles qui, au fil du temps, auraient un impact sur l’horloge », a déclaré Shaw, qui est également le coordinateur national des officiels de la NCAA. « Je n’ai pas encore de conclusion. »

Les changements de règles sont autorisés tous les deux ans. Nous sommes dans une année où cela est possible. Les producteurs exécutifs de tous les principaux détenteurs de droits – CBS, ESPN, Fox, NBC – ont été invités à apporter leur contribution cette semaine.

Toutes les idées que le comité va valider cette semaine seront soumises à l’approbation plus tard cette année par le comité de surveillance des règles de jeu de la NCAA. 

« Certains changements de règles semblent bons, puis cela prend deux ou trois semaines dans la saison, voire un an. Vous pouvez vous dire après-coup: » Eh, ce n’était pas une si bonne idée «  », a déclaré Broyles.

Les commissaires de conférence impliqués

La sécurité des joueurs est l’une des raisons pour lesquelles l’ACC a voté contre une extension des playoffs à partir de 2024.

Le concept de moins de jeux par match a le soutien du commissaire Jim Phillips et de sa conférence. Sankey (commissaire de la SEC) a déclaré que les recherches de sa conférence montrent que la réduction des jeux pourrait signifier que les athlètes joueraient en moyenne 1,2 matchs de moins par saison.

college football sec

« Je pense que c’est l’une des choses que nous allons examiner, le nombre d’expositions, le nombre de jeux dans un match », a déclaré le commissaire de la Big 12, Bob Bowlsby. « Ce que nous faisons pendant le camp de pré-saison, ce que nous faisons à l’entraînement, ce que nous faisons pendant la préparation hors saison. Voyons s’il existe des moyens de réduire l’usure, des moyens de réduire les contacts en direct. »

Le commissaire de la SEC conclut bien la nouvelle orientation du College Football.

« Une exposition accrue modifie la durée du jeu », a déclaré Sankey. « Je ne reçois pas beaucoup de plaintes concernant la durée des matchs. C’est un jeu différent de celui de la NFL. Ça doit l’être. Mais ces expositions sur une période d’un an doivent être une préoccupation. »

Les réponses arriveront donc assez vite et il faudra attendre la nouvelle saison pour en observer les effets.

 

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires