Warriors – Suns, acte 1 de la trilogie des Titans.

par 4 minutes de lecture
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

C’est ce soir, ou plutôt très tard cette nuit (4h00, sur le NBA Game Pass et beIn Sports 01) que les deux meilleures bilans de la NBA se retrouvent pour ces affrontements en 3 actes courant Décembre, focus sur ce premier qui sent déjà la poudre : Golden State & Phoenix, respectivement numéro 1 et numéro 2 de la conférence Ouest se retrouvent dans l’Arizona pour un match que beaucoup d’observateurs (et fans NBA dont nous faisons partie) attendons avec impatience.

Ce match sera le premier dans l’histoire de la NBA dans lequel les deux équipes ont un pourcentage de victoire supérieur à 85% ET chacune sur au moins une séquence de 7 victoires consécutives. Ce sera également le cinquième affrontement avec un pourcentage de victoire combiné d’au moins 87.5% dans l’histoire de la NBA (min. 20 matchs)

Lorsque que l’on s’attarde sur les chiffres de chaque équipe, on ne peut que constater l’excellence autour de ces deux franchises, regardez plutôt :

  • Golden State 18V 2D, une série de 7 succès de suite, classé seconde attaque et première défense de la NBA.
  • Phoenix 17V 3D, une série de 16 victoires consécutives (!!), quatrième attaque pour la huitième défense de la ligue.

Il faut tout de même se rendre compte que les Suns, avec 16 matchs sans défaite ne sont “que” deuxième de la Conférence Ouest, cela montre à quel point Golden State est en avance sur toutes les estimations que l’on pouvait faire sur eux avant le début de la saison. Les Warriors, que l’on retrouve tout en haut de la NBA après une saison blanche, sont déjà très en forme, sublimé par l’époustouflant, le sublime, le génie Stephen Curry. 

Le chef Curry face aux finalistes

Les mots commencent à manquer lorsque l’on regarde les performances et le jeu proposé par le numéro 30 de Dub City, peut être un cran meilleur que lors de sa saison 2015-16 où il avait été élu MVP unanime, performance historique dans la grande ligue américaine. Autour de lui des joueurs qui s’épanouissent et qui se retrouvent, on peut citer Andrew Wiggins, Jordan Poole, Draymond Green …  Un staff qui gère parfaitement tout ça (on ne parle pas assez de Steve Kerr mais ce dernier fait un travail remarquable).  Et n’oublions pas qu’un certain Klay Thompson devrait faire son retour durant ce dernier mois de l’année civile.

Côté Suns, on a trop vite tendance à oublier que Phoenix est finaliste NBA, et que l’équipe menait également 2-0 face à Milwaukee, il y a seulement quelques mois de cela.

Une équipe qui se connaît, qui a était très peu remaniée, et qui se laisse diriger, ou plutôt orchestrée par le maestro Chris Paul, qui du haut de ses 36 ans et ses 17 saisons en NBA continue de nous impressionner par sa justesse d’exécution et sa lecture de jeu.

A côté de lui un phénomène, un joueur, souvent décrié dans ces premières saisons comme “un scoreur dans une équipe qui perd”, Devin Booker nous offre lui une saison de gala, élu joueur de la semaine à l’Ouest (30 pts de moyenne la semaine passée, 53% aux tirs dont 56% longue distance, et surtout 4 victoires en autant de rencontre).

Dans le match que nous vivrons cette nuit, les matchups sont variées et excitantes, on peut citer bien entendu les 2 chefs de file que sont Curry vs Paul, ou bien encore Poole vs Booker ou bien Ayton vs Looney. Et c’est sur ce dernier que beaucoup vont s’attarder, Phoenix ayant l’avantage non négligeable de bénéficier d’un véritable intérieur moderne, très mobile, mais qui est d’abord un bon protecteur de cercle et qui aime recevoir la balle dans la raquette.

On sait que c’est un des points faibles des Warriors, ce secteur intérieur. Il sera donc très intéressant de voir comment Ayton va se comporter et surtout de voir comment Golden State va appréhender cette équation.

Bref cette nuit le match est immanquable, et si la nuit prochaine, sur les coups de 6h du matin vous avez le sentiment de ne pas en avoir eu assez, ne soyez pas frustré, les deux équipes se retrouvent dans la nuit de vendredi à samedi, cette fois-ci en Californie.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires