Golden State Warriors : Le bilan de la saison 2021 – 2022

par 7 minutes de lecture
warriors-lakers
par 7 minutes de lecture
Enlever la pub

La saison NBA 2021-2022 est officiellement terminé, l’occasion pour The Free Agent de faire un bilan sur la saison des 30 équipes qui composent la ligue. Aujourd’hui, focus sur les tout juste champions NBA, les Golden State Warriors. Entre satisfaction, déception, surprise de l’année et projection sur l’été à venir, voici ce qu’il fallait retenir de la saison des Dubs.

La satisfaction : Un nouveau titre NBA à la saveur si particulière

7 ans après leur premier sacre face aux Cleveland Cavaliers, les Golden State Warriors sont de nouveaux champions NBA, pour la 7ème fois de leur histoire. Pour en arriver là, la bande à Stephen Curry a produit une saison qui marque leur retour sur le devant de la scène : 53 victoires pour 29 défaites.

Satisfaisant, lorsque l’on se remémore l’élimination l’an dernier en Play-In face aux Memphis Grizzlies. Avec une attaque moyenne (16ème offensive rating de la ligue) et un rythme de jeu peu élevé qui leur est propre (15ème pace de la ligue), les Warriors se sont surtout améliorés en défense où ils finissent 2ème meilleur defensive rating de la ligue derrière leurs adversaires en finales, les Boston Celtics. La montée en puissance d’Andrew Wiggins et le retour de Klay Thompson n’en sont pas anodins.

Avec ces 64% de victoires, les Warriors termineront 3ème de la conférence Ouest derrière les Phoenix Suns et les Memphis Grizzlies.

Klay Thompson a officiellement signé son retour. Après 941 jours d’absence, soit plus de 2 ans, éloignés des parquets, l’arrière des Warriors est revenu disputé un match NBA, le dernier en date était le Game 6 des finales NBA 2019 face aux Toronto Raptors où Klay se rompt les ligaments croisés du genou gauche, sa première grosse blessure.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=oF_zSEbNL0c]

 

Le 09 janvier 2022, les Golden State Warriors reçoivent les Cleveland Cavaliers. Une affiche peu reluisante mais qui va tout de même en intéresser beaucoup car il s’agit du match où Klay Thompson signera son grand retour.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=3Dyy8lfmq-M]

 

Klay a donc retrouvé ses coéquipiers sur ces derniers mois de compétition, l’intégration ou plutôt la réintégration s’est faite sans problème alors que les Warriors ne l’avaient pas attendu pour briller (29 victoires et 9 défaites avant d’aborder ce match). Les Warriors s’imposeront 96 à 82 avec 17 points de Thompson.

En Playoffs, les Warriors se défont des Denver Nuggets du MVP Nikola Jokic sans trop de soucis sur le score de 4 à 1. Au 2ème tour, les Memphis Grizzlies s’opposent aux Dubs et la franchise Californienne va s’imposer sur le score de 4 à 2, bien avantagé par l’absence de Ja Morant sur les 3 derniers matchs.

En finales de conférence et contre toute attente ce sont les Dallas Mavericks qui confrontent ces Warriors. Luka Doncic et sa bande s’étant imposé en 7 matchs face aux Phoenix Suns. Là encore, peu de difficultés pour la franchise Californienne, clairement un cran au-dessus de cette jeune garde Texane, 4-1 score final.

Et en finales NBA, les Golden State Warriors affrontent les Boston Celtics qui sortaient d’un parcours chaotique à l’Est. Au terme de cette série de finales haletante qui aura duré 6 matchs, les Golden State Warriors s’imposent et remportent ainsi un nouveau titre de champion, 4 ans après le dernier.

La saison 2021-2022 pour Steve Kerr et ses hommes marquent le retour d’une dynastie, le plus récente, la plus contemporaine. 8 ans, 6 finales, 4 bagues, voilà à quoi correspondent les Warriors des années 2010 et ce conte de fées n’est peut-être pas fini.

La déception : James Wiseman encore et toujours absent

Même si la saison 2022 des Warriors est bourrée de satisfactions. Une incertitude règne depuis presque un an sur un homme, James Wiseman.

La creux qu’à connu la franchise en 2020 avec le départ de KD, la blessure de Klay Thompson et de Steph Curry plus tard leur aura couté 50 défaites sur 75 matchs. Mais le bon dans tout cela, c’est que les Warriors ont pu se repositionner sur la prochaine Draft. Une draft au cours de laquelle ils sélectionnèrent un jeune pivot gaucher de Memphis du nom de James Wiseman, en 2ème choix derrière Anthony Edwards.

Après une saison 2020-2021 très limitée à cause de blessures à la cheville (seulement 39 matchs joués pour lui), le public l’attendait au tournant pour cette saison 2021-2022. Seulement voilà, après un début de saison manqué, le doute commençait à s’installer. Ce doute aura duré presque toute la saison avant que les insideurs NBA nous annonce la nouvelle : Saison blanche pour Wiseman.

Véritable élément de déception du côté de la baie car beaucoup d’attentes étaient et sont encore placées en ce jeune joueur. Une place était potentiellement prenable pour lui dans le 5 majeur des Warriors, habituellement peu fourni sur le poste 5.

Wiseman a passé la saison 2021-2022 en civil, sur le banc, aux côtés de ses partenaires en faisaient plusieurs allers-retours en G-League.

Reverra-t-on James Wiseman sur les parquets pour la saison prochaine ? Réponse cet été.

La surprise : L’émergence de Jordan Poole et de Gary Payton II

Les Warriors ont toujours le côté « Strenght In Numbers » dans leur ADN, ce côté qui leur a permis d’exceller dans la ligue durant toute leur dynastie.

Aujourd’hui les aires ont changé et 2 nouvelles têtes composent le principal apport de banc du côté des Warriors, il s’agit de Jordan Poole et de Gary Payton II.

Véritable révélation de ces Warriors 2022, Jordan Poole a débuté sa carrière professionnelle dans les « mauvais » Warriors de 2020. Le 28ème choix de la draft 2019 a eu du temps pour s’exprimer et se montrer, en témoigne ces 57 rencontres disputées en 2020 et 51 la saison suivante.

Lui aussi habitué de la G-League, le jeune Poole a dû se positionner en tant que remplaçant après les retours de Steph et de Klay, un rôle qui lui va à la perfection. Excellent shooteur longue distance et manieur de ballons, Jordan Poole est utilisé par Steve Kerr comme un relais à la mène derrière Steph et Klay qui aiment également voyager sur le terrain sans ballon.

Son style de jeu s’inscrit totalement dans la mentalité Warriors, le jeune Poole a fait le plein de sérénité cette saison et il a désormais la confiance du coach. Il termine la saison avec des stats de 18,5 points, 4 passes et une 4ème place au titre de MIP 2022 derrière Ja Morant, Dejounte Murray et Darius Garland.

La story de la saison côté Warriors, elle s’écrit avec Gary Payton II. Le fils de est mine de rien un joueur aguerri, il a 29 ans et est dans la ligue depuis 2017. Vagabond avec Washington, Milwaukee et même les Lakers, Payton semble avoir trouvé un rôle en NBA pour sa 2ème saison avec les Golden State Warriors.

Chien de garde en défense et facilitateur en attaque, Payton est ce genre de couteau suisse capable de tout faire sur un terrain. Très responsabilisé cette saison, Steve Kerr l’aura fait jouer 71 matchs dont 16 en tant que titulaire pour des stats de 7 points, 3,5 rebonds, 1 passe et 1,4 interception dont une pointe à 15 points dans le Game 6 de ces finales NBA 2022.

L’histoire est belle pour le fils de la légende des Sonics qui est maintenant aussi titré que son père.

L’été à venir : Statu quo attendu

Un été calme semble se présager du côté de la Californie. Après la parade de champions habituelle, Bob Myers, le président des opérations basket des Warriors, aura quelques cas d’agent libre à régler tels que Nemanja Bjelica, Andre Iguodala, Damion Lee, Kevon Looney, Gary Payton II, Kevon Looney ou encore Juan Toscano-Anderson.

Le cas Wiseman sera aussi à gérer mais globalement peu de mouvements sont à prévoir.

La base de cette équipe est en place et ne bougera pas, les seuls mouvements à noter seront ceux au coaching puisque les assistants de Steve Kerr Mike Brown et Kenny Atkinson deviendront Head Coach respectivement des Kings et des Hornets.

Les Golden State Warriors disposent d’un bel été pour se reposer après une nouvelle historique.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires