Victor Wembanyama : une fin de match tonitruante

par 3 minutes de lecture
Victor Wembanyama
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

L’attente était enfin terminée et Victor Wembanyama allait faire ses grands débuts en NBA face à Dallas en cette nuit du 26 octobre.

Mais tout ne s’est pas passé comme prévu pour Wemby.

Le premier contre, les premiers points et….les premières fautes

Après quelques minutes de jeu, Victor Wembanyama fait parler sa taille en attrapant un rebond et en contrant Kyrie Irving. Un début de soirée idyllique qui se poursuit après moins de 4 minutes de jeu par son premier panier en carrière, un shoot à trois points.

Mais après cela, plus rien ne va. Rapidement mis sur le banc après deux fautes, Victor Wembanyama va faire des aller-retours entre le banc pendant les 3 premiers quart temps

Offensivement, ce match est parti sur les chapeaux de roue avec des attaques très rapides et beaucoup de tirs pris à 3 points de la part de San Antonio. Dans tout cela, il n’y a que peu de place pour un Victor Wembanyama peu recherché par ses coéquipiers et l’absence de système créés pour le trouver n’arrange rien. Ses nombreux appels restent sans réponse.

Défensivement, le tableau n’est pas meilleur. Avec une réelle volonté de bien faire, Wemby veut aider ses coéquipiers mais oublie par moment sa propre assignation et les Mavs sanctionne à chaque fois ces oublis.

Avec 5 fautes en 16 minutes de jeu, on se dirige tout droit vers un match frustrant pour Victor quand le 4è quart-temps arrive

Le Wemby Show

De retour sur le parquet, Victor Wembanyama va prendre littéralement feu. En l’espace de quelques instants, il inscrit 9 points pour porter son total à 15 sur la rencontre. Alley-oop, 3 points , Victor a montré à quel point il pouvait être spécial. Il se montre très clutch et n’hésite pas à prendre ses responsabilités. On note aussi que ses appels sont beaucoup plus vu et répondu par ses coéquipiers dans cette fin de match.

Sa contribution aura permis aux Spurs de revenir dans le match et même de passer devant. Mais la fin de la rencontre appartient à Luka Doncic, auteur d’un triple-double (33 pts, 14 rebonds et 10 passes).

Victor Wembanyama termine la rencontre avec 15 points, 5 rebonds, 2 passes, 2 interceptions et un contre en « seulement » 23 minutes pour ses débuts en NBA. petit clin d’oeil de l’histoire puisque Tim Duncan, autre numéro 1 de draft choisi par les Spurs, avait lui aussi terminé avec 15 points pour son premier match NBA.

 

Credit Photo: Daniel Dunn-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires