Victor Wembanyama domine le Thunder

par 2 minutes de lecture
Victor Wembanyama
par 2 minutes de lecture
Enlever la pub

Cette nuit, on a eu le droit à un match très attendu entre les Spurs et le Thunder, et notamment entre Victor Wembanyama et Chet Holmgren, tout les deux concurrents à la course au rookie de l’année.

C’était le premier match depuis le 3 février à domicile pour les San Antonio Spurs, et les Spurs sont allés chercher une belle victoire pour fêter ça avec notamment une belle performance de Victor Wembanyama accompagné d’une magnifique fin de match comme un gros 3 points à 2 minutes de la fin suivi d’un énorme contre sur Chet Holmgren quelques secondes plus tard.

Au niveau des statistiques, Victor Wembanyama fini le match à 28 points, 13 rebonds, 7 passes décisives et 5 contres à 5 sur 7 à trois points. Pour Chet Holmgren, on est à 23 points, 7 rebonds et 5 passes décisives.

Petit record pour Victor Wembanyama puisqu’il est le premier joueur en 25 points, 10 passes décisives, 5 passes, 5 contres et 5 paniers à 3 points en un match. C’est notamment du au faite que la balle passait presque constamment dans les mains  de Victor Wembanyama.

« Il prend des tirs. Il ne se préoccupe pas de savoir s’il le rate, quelles en seront les conséquences, etc, à déclaré Greg Popovitch sur Victor. « Et il aime ces moments » .

Tout cela témoigne d’une bonne période pour Victor Wembanyama car depuis 7 matchs, il tourne en 20 points, 10 rebonds, 5 passes et 5 contres de moyenne, c’est le troisième joueur à réaliser cela depuis Kareem Abdul-Jabbar et David Robinson. De plus, son temps de jeu augmente, cela fait deux fois que Victor joue tout le quatrième quart-temps alors qu’il y a quelques semaines c’était encore impensable.

« Je pense qu’il y a un mois, jouer tout le quatrième quart-temps n’aurait pas été possible pour moi tout en restant compétitif », a déclaré Wembanyama. « C’est donc une bonne amélioration. Nous sommes définitivement sur la bonne voie en tant qu’équipe ».

C’est un grand coup de poing sur la table pour Victor Wembanyama dans la course au rookie de l’année qui prend ainsi l’ascendant sur Chet Holmgren. Mais pour Victor, rien n’est encore acquis.

« Non [la course au R.O.Y. n’est pas encore finie], parce qu’il reste encore 22 matches », a déclaré Wembanyama. « Donc non, ce n’est pas fini ».

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires