Une NBA plus ouverte que jamais

par 3 minutes de lecture
NBA
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

La NBA a repris et la course au titre de cette année est la plus ouverte de l’histoire de la ligue. Beaucoup d’équipes ont des arguments pour y croire. C’est ce qui rend cette saison si excitante !

Tout a basculé en 2019. Cette année-là Kawhi Leonard remporte le titre avec les Toronto Raptors, mettant un arrêt dans la dynastie Warriors. Depuis nous avons un champion différent tous les ans et sept équipes différentes ont participé aux finales de la NBA entre 2019 et 2022. La dernière fois que la NBA a connu une telle série de quatre ans, c’était entre les finales 2006 et 2009.

Il n’y a pas de favori consensuel, puisque les Golden State Warriors, les Boston Celtics, les Los Angeles Clippers et les Milwaukee Bucks peuvent tous être considérés comme des favoris, selon les paris sportifs. La cote de 6-1 de ces co-favoris est la plus importante jamais enregistrée pour un favori en début de saison, selon ESPN.

Et derrière les concurrents sont nombreux. Il suffi de regarder le total des victoires de Boston, le meilleur de la NBA, qui a été fixé à seulement 53,5, soit le total le plus bas pour une équipe de premier plan dans la base de données de 28 ans de Basketball Reference.

Image

Au jeu de la liste de prétendants potentiels au titre, nous pouvons facilement, et sans rougir, avoir 16 équipes qui se dégagent. C’est plus de la moitié d’une ligue historiquement connue pour son exclusivité en matière de championnat entame la saison avec des ambitions au moins un peu réalistes pour les finales.

Au cours des six premières années du modèle de pronostics NBA de FiveThirtyEight, seules trois à huit équipes ont entamé chaque saison avec au moins 5 % de chances de remporter le titre. Avant le début de cette saison, mardi soir, FiveThirtyEight donnait à 11 équipes 5 % de chances de remporter le titre et à 13 équipes au moins 5 % de chances de se qualifier pour les finales.

Les projections indiquent que, pour la première fois, une équipe moyenne aurait intérêt à faire un échange pour gagner maintenant plutôt qu’un échange qui accélère sa chute libre. Car d’autres équipes se sont lancés dans la course à Victor.

Six équipes déjà projetées sur la draft, et l’accès à la loterie n’offre aucune garantie. La septième meilleure cote n’offre que 7,5 % de chances de remporter le premier choix. Seules les huit plus mauvaises équipes ont plus de 5 % de chances de gagner.

L’attention s’est tellement focalisée sur une course vers le bas potentiellement honteuse qu’il semble que beaucoup aient perdu de vue ce qui s’annonce comme la plus grande course vers le haut que la NBA ait jamais connue.

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires