Un Jazz sans fausse note

par 3 minutes de lecture
Utah Jazz
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

NBA – Ces dernières semaines, les performances du Jazz d’Utah ont été toutes de très bonne facture.

Autrefois en difficulté avec un bilan décevant de 7 victoires contre 16 défaites, la trajectoire de leur saison semblait prédéterminée – des difficultés avec la défense, une attaque maladroite, et des pertes de balles. Mais le Jazz a complètement retourné la situation, devenant l’une des équipes les plus en vue de la NBA.

Cette résurgence n’est pas seulement une question de gagner des matchs ; c’est la manière dont ils les ont gagnés. Le Jazz a montré une transformation remarquable dans leur style de jeu et leur stratégie.

« Nous savions qu’il fallait s’attendre à ce qu’ils prennent des tirs et qu’ils nous attaquent à un moment ou à un autre du match », a déclaré Lauri Markkanen. « Nous savions qu’à ce moment-là, nous devions essayer de les faire rater et de reprendre le rythme du match.

Leur attaque, autrefois désordonnée, joue maintenant avec un rythme sans faille, marquée par une acuité au shoot améliorée et un sens collectif plus important. La capacité de l’équipe à s’adapter et à surmonter l’adversité n’a jamais été aussi évidente que lors de leur récente victoire contre les Bucks de Milwaukee, où ils ont dominé la première mi-temps et habilement maintenu leur avance même lorsque les Bucks ont riposté.

Avec un bilan de 11-4 sur les 15 derniers matchs, le Jazz se prend à rêver d’une place au play-in voire même en playoffs, eux qui ne sont plus qu’à un petit match de la 10è place occupée par les Los Angeles Lakers.

Une stratégie à revoir d’ici début février ?

Mais cette amélioration significative de leur bilan n’est pas sans conséquences pour leurs choix de draft. Ils doivent un choix de premier tour au Thunder d’Oklahoma City, mais ce choix est protégé parmi les dix premiers. À mesure que leur série de victoires continue, la probabilité de transmettre ce choix augmente, ce qui pourrait résulter dans le fait que le Jazz ait trois choix de premier tour dans la classe de draft forte de 2025. Ce scénario offre à l’Utah une flexibilité accrue dans la formation de leur futur roster.

Avec la date limite des échanges approchant et l’ascension inattendue du Jazz, la stratégie de l’équipe devient un point de discussion fascinant.

Seront-ils vendeurs, tirant parti de leur succès actuel pour des actifs futurs, ou acheteurs, cherchant à renforcer leur roster pour un parcours plus profond en playoffs ? Leur cachet d’actifs leur offre plusieurs chemins stratégiques, rendant leurs prochains mouvements cruciaux pour leur succès continu ou une stagnation potentielle.

La saison dernière, cette équipe du Jazz avait été surprenante à la suite des différents départs. beaucoup pensaient que la franchise allait s’installer durablement dans le fond du classement de la conférence Ouest.

Mais après avoir échoué de peu pour une place en play-in, cette saison semble être la confirmation que cette équipe n’est peut-être qu’à un ou deux ajout de pouvoir prétendre à mieux qu’une 11è place dans la conférence Ouest.

 

Credit Photo : Bill Streicher-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires