Un grand Luka Dončić force le Game 7 pour les Mavericks

par 4 minutes de lecture
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Luka Dončić a mené les Dallas Mavericks vers la victoire à domicile face aux Phoenix Suns (113-86). Il y aura donc un dernier match pour départager ces deux équipes et obtenir un ticket pour les finales de conférence.

On le tient enfin notre Game 7 ! Ces Playoffs 2022 sont un très bon cru pour le moment mais aucune série ne nous avait encore emmené jusqu’au bout. C’est désormais chose faite puisque les Dallas Mavericks de Luka Dončić se sont brillamment imposés face aux Phoenix Suns pour forcer un Game 7.

Phoenix avait l’occasion de clore la série mais il n’en fut rien. Après un premier quart-temps serré, les Mavericks plaçaient un coup d’accélérateur pour mener de quinze points à la pause (60-45). L’écart était fait et allait même se creuser dans le troisième quart-temps. Pour finir sur un blowout de 27 points.

Pour gagner, Dallas a pu une nouvelle fois s’appuyer sur un bon collectif autour de Luka Dončić. Reggie Bullock a été très en vue avec 40 minutes sur le parquet (plus gros total de l’équipe) pour 19 points et sept rebonds à 7/15 au tir et 5/11 de loin. Il a très bien limité Devin Booker de l’autre côté du terrain.

Jalen Brunson a retrouvé des couleurs avec 18 points tandis que Spencer Dinwiddie confirme son impact grandissant en sortie de banc avec 15 points à 5/7 de loin. Notons également les bonnes performances du duo Dwight Powell et Maxi Kleber avec en prime un +/- de 11 pour chacun.

Luka Dončić encore grand

Pour que les Dallas Mavericks aient une chance, il faut un Luka Dončić déterminant. Ce fut le cas ce jeudi soir. Outre ses statistiques folles (33 points, 11 rebonds et huit passes), il a su rentrer dans la tête des Phoenix Suns pour les faire déjouer.

Après le Game 5, Luka Dončić promettait de plus attaquer le cercle. Il a tenu parole, se fendant de deux dunks consécutifs dans le troisième quart-temps, moment qu’il a choisi pour trashtalker le banc adverse, en signe de revanche par rapport à la rencontre précédente.

« J’aime quand les gens me chambrent. Ça me fait avancer, c’est amusant ».

Plus généralement, 14 de ses 26 tentatives venaient de la raquette. Si on se positionne sous le cercle, il est à 8/13. Il a su imprimer son rythme et dire aux Suns : « Je ferai ce que je veux et vous pourrez rien y faire ». Il s’est permis le luxe de voler quatre ballons, signe d’une volonté de vaincre.

C’est également la quatrième fois en trois ans qu’il prend part à une rencontre « win or go home ». À chaque fois, il répond présent mais ne peut empêcher la défaite des Mavericks. Il a conjuré le sort ce jeudi. Il possède d’ailleurs la meilleure moyenne de points lors de matchs à élimination dans l’histoire de la ligue.

Un impact relayé par son coéquipier Reggie Bullock, auteur d’un gros match également :

« C’est un fort joueur, un joueur incroyable. Je rigole quand je les vois essayer de défendre sur lui. Ils font toujours la même chose, le faire reculer sur chaque pick-and-roll, mais quand le switch s’effectue, il met dedans à chaque fois. Nous le soutenons, c’est notre coéquipier. Il va nous porter en attaque et donner le meilleur de lui-même en défense ».

Il reste quand même un match à gagner pour valider cette belle série côté Mavs. Il faudra gagner le Game 7 à Phoenix, qui aura lieu ce dimanche 15. Pour l’instant, Luka Dončić a posé 46 points et 14 passes sur le seul qu’il a disputé jusqu’ici.

De bonne augure même si ce n’est pas le plus important pour lui :

« Je n’intéresse pas aux statistiques tant qu’on gagne. Si nous gagnons, je me sens bien. Les statistiques ne sont pas très importantes pour moi, mais si nous gagnons, ce sera magnifique. Je pense que nous avons gagné ce Game 6 en défense, ce qui nous permet d’obtenir un autre match ».

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires