Trae Young juge l’arbitrage trop tolérant dans la série face au Heat

par 2 minutes de lecture
Les oubliés du all star game 2023
par 2 minutes de lecture
Enlever la pub

Menés 2-0 après une nouvelle défaite cette nuit, Trae Young et ses Hawks ont une nouvelle fois été défiés physiquement par les joueurs du Heat. Une conséquence d’un arbitrage trop soft et laissant trop de libertés défensives aux joueurs de Miami pour le meneur d’ATL.

Contenir Trae Young, l’atout offensif numéro 1 des Hawks, en le gênant le plus possible physiquement et le provoquer dans son jeu. Le plan de jeu défensif du Heat était clair depuis le Game 1 et n’a pas changé cette nuit lors de la victoire 115 à 105 du Heat face à Atlanta. Au final, le meneur passe une nouvelle soirée compliquée mais meilleure que celle du premier match de la série qui avait été cauchemardesque pour Ice Trae.

Et si il n’a pas eu de réaction en sortie de Game 1 tant son match fût compliqué, Trae Young n’a pas manqué de se plaindre de l’arbitrage hier soir en interview. Avec 14 lancers-franc tentés par les Hawks contre 29 par Miami, Young a insisté sur le fait que les arbitres permettaient trop régulièrement aux joueurs du Heat de faire des fautes non-sifflées.

 « De toute évidence, nous avons l’impression d’avoir laissé échapper le match, mais si les arbitres les laissent être aussi physiques qu’ils le sont et ne sifflent pas de fautes, il sera difficile de faire quoi que ce soit de toute façon » à déclaré Trae Young en interview d’après-match.

Du coté du Heat en revanche, l’impression n’est pas la même. Au contraire, les coéquipiers d’un Jimmy Butler exceptionnel hier soir ont trouvés les coups de sifflet généreux avec le meneur d’Atlanta.

Et si l’on regarde de plus près, le nombre de fautes sifflées cette nuit était assez équilibré avec 26 fautes contre Atlanta et 24 contre Miami. La ou Trae Young a eu un meilleur pourcentage au tir que lors du Game 1, ses 10 pertes de balles pour seulement 7 passes décisives ont coutés beaucoup aux Atlanta Hawks dans le résultat final.

« On ne peut pas perdre la balle 19 fois en un match et prétendre pouvoir gagner » à déclaré le coach d’Atlanta Nate McMillan.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires