Tobias Harris : Un parcours atypique pour un joueur discret

par 10 minutes de lecture
par 10 minutes de lecture
Enlever la pub

Les Sixers caracolent en tête de la conférence Est, et les hommes de Doc Rivers comptent bien ne pas lâcher cette première place. Bien entendu cette excellente saison, Philadelphie la doit à son pivot en mode MVP, on parle bien sur de Joel Embiid, et à son meneur Australien, Ben Simmons, qui est le leader défensif de cette équipe. Cette alchimie entre les deux stars du « Process » a bien été exploitée par le nouvel entraineur Doc Rivers. Mais au milieu de toute cette euphorie, il y a un homme qui sait rester discret, mais qui pourtant est une pièce essentielle du dispositif mis en place par Doc Rivers, il s’agit de Tobias Harris.

Il est grand temps d’en savoir un peu plus sur cet homme de l’ombre sans qui les résultats des Sixers auraient pu être différents.

 

Sa carrière universitaire

Le natif d’Islip, dans l’état de New York, a commencé à se faire connaitre lorsqu’il jouait pour l’équipe du lycée d’Half Hollow Hills West. Il participera en 2010 au tournoi « McDonald’s All-american », qui réunit chaque année les meilleurs lycéens du pays. Les joueurs qui participent à ce tournoi, se voient offrir une chance immense de rejoindre une université pour la suite de leur carrière. Dans ce match, Tobias Harris va alors se faire remarquer en inscrivant 13 points en 12 minutes de jeu. La même année, il sera élu meilleur joueur de Lycée de l’état de New-York.

En cette même année 2010, Bruce Pearl, alors coach des Volunteers du Tennessee, va faire venir Harris dans le programme de cette université. Il décidera de le faire jouer à la fois à la mène et en tant qu’arrière. Au cours de cette saison, Tobias terminera avec 15,3 points et 7,3 rebonds, lui permettant ainsi d’obtenir la récompense du meilleur jeune joueur de la SouthEastern Conference. Il sera éliminé au premier tour du tournoi final de NCAA.

[restricted_content]

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires