Thunder – Warriors : rencontre de haut vol à l’Ouest

par 6 minutes de lecture
par 6 minutes de lecture
Enlever la pub

NBA – Les Golden State Warriors rendent cette nuit visite au Thunder d’Oklahoma City au Paycom Center à 1h du matin heure française. Une opposition entre deux équipes alléchantes toutes les deux avec un bilan positif. Mais, point noir, la superstar du Thunder, Shai Gilgeous-Alexander manquera la rencontre.

 

Alors que les champions 2022 semblent avoir retrouvé la joie de vivre et l’envie de jouer cette saison, les Warriors se déplacent cette nuit chez le Thunder face à une jeune et excitante équipe qui réalise un bon début de saison. Les Warriors chercheront ce soir à conserver leur bilan parfait à l’extérieur (3 victoires pour 0 défaite).

 

Le facteur X : la bataille du rebond

 

S’il y a bien un secteur dans lequel il faudra être attentif lors du match de ce soir, c’est bien celui du rebond. En effet, les deux équipes présentent des statistiques asymétriques dans ce secteur en cette entame de saison et cela pourrait bien décider du vainqueur de ce match.

Le mauvais élève des deux est le Thunder, les jeunes joueurs de l’Oklahoma sont la 5e équipe à capter le moins de rebonds en moyenne par match (42.4), c’est surtout au rebond offensif que le Thunder est dramatique, avec seulement 6 prises, c’est la pire équipe NBA dans ce secteur. Oklahoma City a par ailleurs été battu dans la bataille des rebonds 3 fois sur ses 5 premiers matchs et les seules fois où ils ont remporté cette bataille cela ne fut que par moins de 5 rebonds d’écart.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cela mais le principal d’entre eux reste le fait que le Thunder joue small ball. Dans le 5 de départ d’OKC, seul Chet Holmgren dépasse les 2m (il est par conséquent le meilleur rebondeur de cette équipe avec 7.20 rebonds par match en moyenne). Ainsi, les 2ème et 3ème meilleurs rebondeurs de cette équipe sont des joueurs de moins de 2m, avec respectivement Shai Gilgeous-Alexander (6.8) et Jaylen Williams (5.2).

De plus, il n’y a pas vraiment de pivot de métier (Holmgren étant plutôt un ailier fort) dans la rotation du Thunder hormis peut-être notre frenchie Olivier Sarr, qui dispose en moyenne de 11min par match et qui prend en moyenne 4.5 rebonds par match, il pourrait donc être une arme à plus utiliser pour Mike Daigneault.

 

De l’autre côté, les Warriors eux font partie des meilleures équipes au rebond de toute la ligue. Avec en moyenne 47.4 rebonds pris par match, c’est la 7e meilleure moyenne en NBA. Cela est notamment permis grâce au fait que les Warriors sont beaucoup plus grands. Kevon Looney, l’un des meilleurs rebondeurs de la ligue capte en moyenne 10 rebonds par match, il est suivi par Dario Sarić (7). Le retour de Draymond Green va aussi faire du bien dans ce secteur, à noter aussi l’importante contribution des deux meneurs, Paul et Curry qui prennent en moyenne à eux deux 9.8 rebonds par match.

 

À titre de comparaison, 4 joueurs du 5 de départ des Warriors dépassent les 2 mètres. Cela peut donc expliquer pourquoi ces deux équipes présentent des bilans si différents au rebond, qui constitue une des clés de la rencontre de cette nuit.

 

La bataille au rebond, une des clé du match de cette nuit. Mandatory Credit: Alonzo Adams-USA TODAY Sports

 

Le match dans le match : Chet Holmgren vs Draymond Green

 

L’autre géant rookie attendu de l’année se situe dans l’Oklahoma en la personne de Chet Holmgren, et le rookie (blessé l’entièreté de la saison dernière) répond pour le moment aux attentes. Avec des moyennes par match de 15.8 points, 7.2 rebonds et 2.6 contres (2e en NBA), Holmgren pourrait bien venir concurrencer Victor Wembanyama dans la lutte pour le rookie de l’année. Son duo avec SGA, absent ce soir, semble déjà bien rôdé et Holmgren tente petit à petit de s’imposer comme la deuxième option de cette équipe.

Autre force de Holmgren, son pourcentage aux tirs, permis notamment par sa grande taille. Après 5 matchs, l’ancien joueur de Gonzaga tire à 60% et à 52% derrière la ligne de trois points, des pourcentages époustouflants. Holmgren est donc en train d’émerger comme l’une des possibles futures grandes stars de la ligue de par la menace offensive et défensive (7 contres contre les Cavaliers) qu’il représente.

Par conséquent, il semble probable que Steve Kerr décide d’envoyer son homme à tout faire en défense fraîchement revenu de bleussure, Draymond Green. L’ancien joueur défensif de l’année 2017 et quatre fois All-defensive first team devrait donc être missionné pour stopper le jeune prodige. Green de par son expérience sera peut-être aussi tenté de faire sortir Holmgren de son match, comme il sait si bien le faire. Dans une nuit où Gilgeous-Alexander ne sera pas là, il y a fort à parier que si Green parvient à stopper le pivot du Thunder, la tâche pourrait être beaucoup plus simple pour les Warriors. Cette opposition face à Homgren est aussi un bon test pour Draymond Green qui cherche à se mettre en rythme.

 

Toutefois, la configuration small ball du Thunder pourrait bien obliger Kerr à placer Looney sur Holmgren car sinon il devra défendre un joueur bien plus rapide que lui, à voir…

 

Chet Holmgren. Mandatory Credit: Alonzo Adams-USA TODAY Sports

Le joueur attendu : Josh Giddey

 

L’australien, ancien 6ème choix de Draft du Thunder en 2021, qui avait donné rapidement donné satisfaction est attendu au tournant ce soir, en l’absence de Shai Gilgeous-Alexander.

Ce sera à lui d’organiser entièrement l’attaque du Thunder cette nuit, et ce dans un contexte de début de saison plutôt décevant pour lui. En effet, Giddey est en baisse sur pratiquement toutes les catégories statistiques par rapport à l’an dernier. Ainsi, on observe une baisse de 16.6 points à 12.6, de 7.9 rebonds à 4.4, de 6.2 passes décisives à 4.4 et de 48% au tir à 39% cette année.

 

Ce soir pourrait donc bien être l’occasion pour lui de lancer sa saison, l’arrivée de Holmgren l’a privé de certains ballons cette année mais il devrait logiquement en toucher bien plus ce soir. Une bonne performance du Thunder passera par une bonne performance de Giddey.

 

Les dernières infos

 

Comme annoncé tout au long de l’article, le franchise player du Thunder, Shai Gilgeous-Alexander ne jouera pas ce soir (genou). À noter aussi les absences de Jaylin Williams et de Kenrich Williams pour le Thunder. Côté Warriors, Steve Kerr dispose de l’intégralité de son effectif.

 

ESPN accorde 62% de chances aux Warriors qui sont aussi favoris chez les bookmakers français, eux qui tenteront de conserver leur bilan de 3 victoires pour 0 défaite à l’extérieur.

© Alonzo Adams-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires