Ricky Rubio, frustré, tient des propos sévères envers les Minnesota Timberwolves

par 3 minutes de lecture
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub
Actuellement sur une série de 8 défaites consécutives, les Wolves constituent l’une des équipes les plus déçevantes de la saison 2020-21. Annoncés comme une franchise se battant pour les playoffs, ils se retrouvent contre toute attente à la dernière place de la ligue. Ricky Rubio, meneur au sein de l’effectif des Wolves, n’a pas hésité à donner le fond de sa pensée quant à la situation actuelle de son équipe. 

«Nous devons adopter de bonnes habitudes dès le premier jour, et je ne pense pas que nous soyons dans la bonne voie, pour être honnête», a déclaré Rubio à Jon Krawczynski de The Athletic. «Je peux être ici et être positif comme nous essayons de l’être et ça va. Mais nous avons le pire bilan de la ligue. Nous avons perdu beaucoup trop de matchs à plus de 20 points de déficit.

« Je n’ai pas l’impression que cela construit quelque chose », a-t-il ajouté. « C’est dur. Vous devez toujours prendre des choses positives. Bien sûr, nous voulons nous améliorer. Mais à un moment donné, nous devons avoir la volonté de changer quelque chose, et cela ne se produit pas. « 

Rubio a également déclaré avec lassitude que les Wolves « ont besoin d’une pause » « Il y a beaucoup de choses que nous devons comprendre et corriger et nous améliorer. … C’est à nous de rivaliser, d’être dans chaque match, de commencer avec tout le monde. Kat [Karl-Anthony Towns], Ant [Anthony Edwards], et moi, devons diriger le mouvement. Tout le monde doit faire un meilleur travail. « 

Peu de choses ont changées pour les Wolves depuis le renvoi l’entraîneur Ryan Saunders, remplacé par Chris Finch. Leur série de défaites continue, ayant perdu leurs quatre matchs depuis l’arrivée de Finch aux commandes. Il est vrai que l’équipe a été décimée par des blessures et des cas de COVID cette année. Mais avec autant de jeunes choix de loterie sur la liste (Karl-Anthony Towns, Anthony Edwards, D’Angelo Russell et Jarrett Culver),les attentes envers cette équipe des Wolves étaient bien plus éxigeantes que les résultats obtenus.

Rubio quant à lui n’a jamais fait partie d’une équipe gagnante autant lors de son premier passage avec les Wolves entre 2011 et 2017 que lors de son retour cette saison. Effectuant son comeback cet été en provenance de Phoenix, le MVP en titre de la coupe du monde, malgré des résultats collectifs décevants, restera toujours une légende de Minnesota, deuxième passeur le plus prolifique de l’Histoire de la franchise derrière le grand Kevin Garnett, Rubio n’aura cependant jamais connu le succès avec les Wolves.

Selon NBA Reddit, Minnesota possèderait maintenant le pire pourcentage de victoires de tous les temps parmi toutes les grandes franchises sportives pro actives. Avec 39.3% de victoires depuis la création de l’équipe, les Wolves égalent le champion en titre du Super Bowl, les Tampa Bay Buccaneers, n’ayant pas connu un passé glorieux.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires