Preview NBA 21-22 Sacramento Kings : L’espoir revient en Californie

par 5 minutes de lecture
Haliburton, un des gagnants de la trade deadline
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

Alors que la NBA reprends ses droits le 19 Octobre, Sacramento semble montrer des signes encourageants de reconstructions après plusieurs saisons passées dans les bas fonds de la NBA. Si les playoffs paraissent inaccessibles, ce jeune groupe parait plein de promesses. 

Alors que les Kings n’ont plus atteint les playoffs depuis 2006, ce groupe de joueurs semble se construire dans la continuité. Autour de Fox, Hield, et Bagley, Monte McNair continue d’ajouter, saison après saison, des jeunes qui pourraient permettre aux violets de jouer après le mois d’Avril. Alors, ce jeune effectif pourrait-il accrocher le play-in tournament la saison prochaine ? De’Aaron Fox pourrait-il devenir All-Star ? A quoi peut on s’attendre avec ces Kings 2021-2022 ?

La loi des séries

Les Kings ont connu, en Avril et en Fevrier/Mars, deux séries de 9 défaites qui ont plombé leur saison. Et malgré des améliorations en début d’année ou après le All-Star break, l’équipe de Bill Walton a fini 12e de l’Ouest avec 31 victoires et 41 victoires. Un résultat décevant mais encourageant pour le futur car plusieurs belles surprises sont ressorties de cette formation. L’espoir numéro 1 des Kings se nomme Tyrese Haliburton. Le guard drafté en 12e position a sorti une très belle saison rookie avec 13 points, 3 rebonds et 5 passes par match, il était dans la discussion pour le trophée de ROY.

En effet, le duo Haliburton-Fox a l’air de mieux fonctionner qu’ Hield-Fox. Car ce backcourt est plus jeune et plus complémentaire. De quoi pousser Hield vers la sortie ? Car Fox n’a plus vraiment le temps d’attendre que son équipe soit prête. Le meneur arrive dans sa première année de contrat max et doit passer un cap si il ne veut pas être vivement critiqué par ses supporters. Si son avenir est lié jusqu’à 2026 avec les rois, de grands revenus impliquent de grandes responsabilités.

Les jeunes en fondation

En effet, cet été, Monte McNair a encore prouvé que son projet sportif se base sur les jeunes. Le plus vieux de l’effectif actuellement ? C’est Tristan Thompson, fraichement arrivé de Boston. Et le canadien n’a que 30 ans ! De plus, SacTown s’est renfloué a tous les postes. A la draft, d’abord, Davion Mitchell et Neemias Queta ont été sélectionnés à la draft. Le profil de Mitchell pourrait apporter plus de profondeur au banc des Kings. Sa défense et son sens du jeu font de lui un très bon remplaçant à Fox. Pour le portugais, il devrait connaitre la G-League pour le début de saison. Le GM est également allé chercher Alex Len et Tristan Thompson pour jouer des coudes à l’intérieur.

Qui sera titulaire ?

PG : De’Aaron Fox 

Etant la superstar de la franchise depuis plusieurs saisons, Fox a sa place de titulaire assurée pour le début de saison prochaine. Avec 25 points de moyenne la saison dernière, tous les fans de la franchise compteront sur lui pour retrouver les séries éliminatoires. A 23 ans, son contrat court jusqu’en 2026 et promets à Sacramento une base sur laquelle construire tant il est performant. Il pourrait aller gratter une sélection All-Star si il élève ses statistiques.

SG : Tyrese Haliburton 

Et non, pas de Buddy Hield au poste 2. C’est Haliburton qui semble être le plus complémentaire avec DAF. Ses longs bras permettront à Fox de se reposer sur les phases défensives. Le meilleur guard adverse ? C’est le sophomore qui s’en charge. Il saura s’ajuster sur le tir pour conclure les jeux initiés par son explosif meneur.

SF : Harrison Barnes 

A 29 ans, le Black Falcon va continuer d’apporter de l’expérience et du scoring aux Kings. Il faut dire que Barnes a contribué à l’une des plus grandes dynasties de l’histoire à Golden State. Avant l’arrivée de KD, c’était lui le titulaire des Warriors au poste 3.  Et si son apport défensif reste limité, ses 102 kg ne sont pas faciles à bouger.

PF : Marvin Bagley III 

Le gros point d’interrogation de cette équipe, c’est le poste 4. Luke Walton va devoir composer avec plusieurs éléments pas forcément idéaux. Marvin Bagley arrive dans sa 4e saison NBA sans avoir convaincu. Pour rappel, il a été drafté en 2018 en deuxième position devant Luka Doncic, Trae Young ou Michael Porter Jr. Il va devoir se reprendre s’il ne veut pas perdre sa place au profit de profils plus défensifs comme Richaun Holmes ou Tristan Thompson. Spacing.

C : Tristan Thompson 

Le canadien est parti de Cleveland et a vécu une saison compliquée dans le Massachusetts. Avec 7 points et 8 rebonds par match, il a pour mission de se relancer avec les Kings. Dans une raquette en perdition avec une potentielle progression de Richaun Holmes, sa place n’est pas garantie mais son expérience pourrait apporter de la stabilité à la défense des violets.

Le Prono : 37 victoires

Une dixième place pour aller chercher les plays-ins ? SacTown en rêve. Les différents apports vont amener de la stabilité défensive à cette équipe et McNair pourrait même aller chercher d’autres pièces en échange de Buddy Hield. La jeunesse violette derrière le coaching de Luke Walton, cela peut promettre quelques nuits magiques dans la capitale californienne.

 

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires