Pourquoi les Celtics vont aller en Finales NBA ?

par 5 minutes de lecture
Celtics
par 5 minutes de lecture

Les Boston Celtics viennent de sortir le champion en titre, les Milwaukee Bucks, au bout d’un game 7 (109-81) et d’une série qui restera dans nos mémoires. Et ils enchaînent dès mardi soir pour une Finale de Conférence face au Miami Heat. Mais pourquoi donc iraient-ils en Final NBA ?

Pour bien comprendre tout ça, il faut déjà refaire le point sur le parcours des Celtics cette saison. Ils ont commencé la saison en annonçant publiquement un année de transition. Pour une franchise comme Boston, ça peut surprendre mais ça se comprend. L’ancien coach Brad Stevens a remplacé Danny Ainge au poste de président des opérations baskets. Ime Udoka a été nommé coach, lui qui n’avait été jusque-là « que » assistant dans plusieurs franchises. Avec l’échange de Kemba Walker pour Al Horford, le choix du coach de mettre Marcus Smart en meneur de jeu, l’inconnu sur la complémentarité des Jay, les Celtics avaient pleins d’inconnus en ce début de saison.

Et elle fut très dure cette première moitié de saison. Boston ne faisaient plus peur. Et puis 2022 arriva ! Avec  enfin un un effectif au complet, Ime Udoka a pu mettre en place ses certitudes. Marcus Smart en meneur, Al Horford en 4 et une grosse défense, telle a été la base de la construction d’Ime. Et ce fut payant, les Celtics terminant en trombe la saison pour finir à la 2e place de la conférence Est.

Un petit sweep face aux Nets de Kevin Durant et une rude bataille face au champion en titre et nous voilà donc face au Heat de Miami qui a terminé premier et qui a donc l’avantage du terrain. Et ce Heat est redoutable. Des joueurs d’expérience, une grosse défense et un coach expérimenté. Pourtant Boston va quand même gagner.

 

Les Celtics viennent de défendre sur deux joueurs élites de la NBA : Kevin Durant et Giannis Antetokounmpo. Le premier a été bien limité (26,3 points avec 38,6% au tir et 33,3% à 3pts) et le second a fini complètement épuisé malgré des stats de légendes (33,9 points, 14,7 rebonds et 7,1 passes). Et des joueurs de ce niveau, Miami n’en a pas. On va pouvoir de nouveau défendre sur toute l’équipe, car le danger va venir de partout.

Jayson Tatum veut marcher sur la NBA. Il vient d’accrocher deux beaux scalps à sa ceinture ! Et on sait que le jeune homme de 24 ans a faim de gloire et de reconnaissance. Il a l’occasion d’exploser à la vue de tout le monde face à un des meilleurs défenseurs sur l’homme, Jimmy Butler. Il ne fait que progresser et a répondu présent jusqu’à maintenant. Les Celtics tiennent là leur nouveau joyau pour les saisons à venir.

 

Celtics

Impossible de savoir s’il tiendra pour les saisons à venir mais ce qui est sûr c’est que Al Horford nous fait une année 2022 monstrueuse. Il est partout, en défense, en aide, en attaque, au rebond, au contre, remonte la balle plus vite que les jeunes, on en oublierait presque que l’on parle d’un joueur qui aura 36 ans le 3 juin ! Il fait parti intégrante de la réussite des Celtics et il va poser des problèmes à Miami surtout si Robert Williams III revient. Car il ne faut pas oublier que ce dernier a été absent toute la série contre les Bucks suite à son opération au ménisque. Et avoir une raquette Robert Williams et Al Horford face à Bam Adebayo n’aura pas le même impact.

 

 

Et pendant cette absence, un joueur a su profiter de son nouveau rôle de titulaire : Grant Williams !

Tout le monde voulait s’en débarrasser à la dernière intersaison, le staff a cru en lui et il a continué à travailler et à progresser. Et on voit le résultat pendant ces playoffs. Défenseur intraitable même face aux gros joueurs, il est aussi l’un des meilleurs marqueur à 3 points de l’équipe, dépoussiérant un record de Steph Curry sur un game 7 et réalisant au passage son record en carrière ! PJ Tucker est prévenu, il ne a pas falloir laisser cet homme seul dans le corner.

 

 

CelticsTout ça et Jaylen Brown n’a pas encore été mis en avant. Le lieutenant préféré de Jayson Tatum. Un duo d’enfer surnommé le feu et la glace. C’est Brown qui a mené l’attaque des Celtics fasse aux Nets quand Tatum se concentrait sur la défense de Kevin Durant. Et qui à Miami va pouvoir le stopper ? Si Butler s’en charge et que Tucker prend Tatum, il restera des ouvertures pour Al Horford, Grant Williams et Marcus Smart. Un vrai casse tête à venir pour Erik Spoelstra. Car depuis les finales de conférence 2020 perdue face au Heat 2-4, ces Celtics ont bien grandi et arrive sur de leurs forces !

On pourrait craindre que l’expérience des coachs jouent en faveur de Miami, j’aime à penser que Spoelstra ne connaît pas bien encore Udoka qui arrive fort de ses convictions. Ça va donner lieu à des matchs très rudes où chaque détail va compter, l’adresse extérieure donnant souvent la victoire. Et à ce jeu là, Boston va réussir à passer l’obstacle Heat !

 

 

 

 

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires