Pourquoi le casting du Dunk Contest s’appauvrit-il années après années ?

par 5 minutes de lecture
dunk contest
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

Le All Star Weekend rassemble le meilleur du show américain tous les ans, l’opportunité parfaite pour la NBA de dévoiler son côté spectaculaire aux yeux du monde entier : les duels Jordan-Kobe, les matchs accrochés entre la Team East et la Team West des années 90, mais aussi les concours individuels et particulièrement le Slam Dunk Contest, évènement phare du week-end.

Comment oublier les victoires des plus grands (Dr J, Michael Jordan, Kobe Bryant, Vince Carter…) ayant rendues mythique ce concours.

Mais depuis les années 2000, l’évènement n’attire plus les stars de la NBA. Aucun MVP ne s’est inscrit aux concours depuis et les Superstars semblent boycotter l’évènement. Les derniers grands noms à avoir participé sont Dwight Howard (vainqueur en 2008) et Giannis Antetokounmpo en 2015, à l’époque où il était un tout jeune joueur venu d’Europe. La pauvreté du casting est d’autant plus difficile à comprendre, à une époque où les réseaux sociaux raffolent des actions spectaculaires, l’occasion idéale donc pour se faire un nom.

Voici le casting de cette saison :

  • KJ Martin, Houston Rockets
  • Mac McClung, Delaware Blue Coats/Philadelphia 76ers
  • Trey Murphy III, New Orleans Pelicans
  • Jericho Sims, New York Knicks

Sans faire offense aux sélectionnés, cette liste composée de joueurs remplaçants refroidit tout de suite la hype pour samedi soir. Pire, Mac McClung n’a pas encore disputé la moindre minute chez les Sixers, lui qui a été posé ses valises il y a quelques jours seulement en Pennsylvanie. Il vient remplacer l’explosif Shaedon Sharpe, véritable destructeur d’arceau, qui a annulé sa participation tardivement. Certains évoquent une absence au Rising Star qu’il n’aurait pas appréciée.

Avec beaucoup de jeunes la saison passée également, le Dunk Contest avait connu une soirée catastrophique, qualifié comme la pire de tous les temps tout niveau confondu par Stephen A. Smith. Difficile d’oublier le nombre impressionnant de tentatives ratées…

Quelles sont les raisons de ce « boycott » du Dunk Contest ?

Un premier élément de réponse se trouve dans la signification du trophée au sein de la NBA. Désiré comme une Finale NBA dans les années 90, il semble ne plus valoir grand-chose dans un weekend où beaucoup de compétitions se sont agrémentées comme le Skills Challenge, le Rising Stars ou encore les matchs des célébrités. Une accumulation d’épreuves noyant la notoriété du Dunk Contest, autrefois rendez-vous immanquable pour les fans comme pour les joueurs. Aujourd’hui, l’objectif est à la promotion internationale du show américain et non plus au rassemblement des meilleurs spécialistes pour un weekend basket d’exception.

Un second élément nuisible au spectaculaire concours est l’absence du meilleur joueur de son époque à l’évènement. Depuis 2003 et son arrivée en NBA, LeBron James n’a jamais souhaité participer, pourtant fortement demandé par les fans. En 2012, il explique être trop vieux pour s’aligner, demandez donc à Jason Terry son avis sur la puissance du King à cette époque ! Plus sérieusement, il ajoute que le risque de blessure l’inquiète et qu’il souhaite se préserver pour la saison en cours.

A la différence de Jordan et Kobe, The Kid from Akron a choisi de renoncer et semble avoir emmené une génération de superstars dans sa décision. Le risque de blessure freine les participations, à l’image de l’engagement des joueurs pour l’All Star Game, transformant le match en … concours de dunks et de tirs du parking. Prudence est mère de sureté disent ils …

Dernier élément de réponse, les juges. Comment ne pas penser à Aaron Gordon lorsque l’on se remémore les récents concours. Si sa défaite en 2016 (tout de même un des meilleurs concours de l’histoire) face à Zach LaVine peut s’entendre, il a été victime des choix de Dwayne Wade en faveur de son ex-coéquipier Derrick Jones Jr en 2020. Après un dunk exceptionnel, Flash lui avait attribué seulement 9/10, plaçant le joueur des Nuggets une nouvelle fois deuxième.

L’injustice de trop pour l’ailier fort qui a décidé de ne plus revenir. Interrogé sur sa venue cette année, il avait expliqué envisager sa présence uniquement en cas de sélection parmi les All-Stars, ce qui ne fut pas le cas. Outre Gordon, plusieurs autres évaluations difficilement compréhensibles ont eu lieu ces dernières années, remettant en doute le sérieux de l’épreuve.

Les stars reviendront-elles pour redorer le mythique concours ?

Difficile à dire, même si la réponse penche plutôt vers le non. Chaque année, le casting s’affaiblit et la ligue est désormais obligée de ramener des joueurs de G-League pour avoir 4 participants. L’annulation de la venue de Shaedon Sharpe n’est également pas un signal positif, montrant que même les jeunes joueurs semblent désintéressés par l’évènement. Il s’avère qu’aujourd’hui l’intérêt premier soit une exposition pour des rookies ou sophomores peu médiatisés, espérant capitaliser sur cet évènement pour booster leur carrière.

En tout cas, on espère éviter le flop de la saison dernière. Pas sur que la ligue verrait d’un bon œil un nouveau tôlé pour l’évènement autrefois phare de son weekend aux étoiles…

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires