Pour le Woj’, la situation de trade de Zach LaVine est dans une impasse

par 2 minutes de lecture
Zach LaVine
par 2 minutes de lecture
Enlever la pub

NBA – Alors que la date limite des transferts du 8 février de la NBA approche, les Bulls de Chicago se trouvent dans une position difficile.

L’attention se porte sur Zach LaVine, un All-Star à deux reprises, dont l’avenir avec l’équipe est enveloppé d’incertitude. Malgré les rumeurs de transfert qui circulent, un marché substantiel pour LaVine n’a pas encore émergé selon Adrian Wojnarowski.

Cette stagnation soulève des questions sur la stratégie de l’équipe et la valeur de Zach LaVine dans le paysage actuel de la NBA.

La performance récente de Zach LaVine a été mitigée.

Pour la saison 2023-24, ses moyennes ont chuté à 21,0 points, 4,9 rebonds et 3,4 passes décisives par match. Ces chiffres, bien que respectables, marquent un déclin par rapport à ses impressionnants 25,4 points à 48,9 % de tirs entre 2020 et 2023. La baisse d’efficacité, en particulier à trois points (passant de 39,4 % à 33,6 %), complique les défis auxquels sont confrontés les Bulls alors qu’une reconstruction pointe le bout de son nez.

Complexités contractuelles

Le contrat de LaVine est un facteur important dans la conversation sur les transferts. Son contrat max de cinq ans à 215 millions de dollars, signé en 2022, représente un engagement considérable pour toute équipe. Cette obligation financière, combinée aux préoccupations concernant sa performance récente, complique les négociations potentielles de transfert.

Défensivement, Zach LaVine a constamment eu des difficultés. Son incapacité à contribuer positivement de ce côté du terrain, comme en témoigne le fait de n’avoir jamais eu une évaluation positive de plus/moins défensif dans sa carrière, soulève des drapeaux rouges pour les équipes à la recherche d’un joueur complet.

Ajoutant à la complexité, l’état de santé actuel de LaVine. Mis à l’écart pendant une semaine en raison de douleurs au pied droit, les éventuels prétendants suivront de près sa récupération et ses performances après son retour.

 

 

Credit Photo : John Jones-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires