Portait des stars des finales NBA, Nikola Jokic et Jimmy Butler

par 6 minutes de lecture
finales NBA
par 6 minutes de lecture
Enlever la pub

En ce jour de premier match des finales NBA, il est intéressant de faire une comparaison entre les deux stars des équipes.

 

 

Nikola Jokic et Jimmy Butler sont les hommes les plus en vue de ces finales NBA

Deux stars, deux parcours et une série pour les départager

 

 Nikola Jokic est un pur produit de l’école des pays de l’ex-Yougoslavie à l’instar de Luka Doncic, Nikola Vucevic et des deux Bogdanovitch. Les différents pays forment des joueurs avec pour caractéristique première la vision du jeu. Quel que soit le poste occupé, le jeu, faire la bonne passe au bon moment, prendre les tirs quand on lui offre et être agressif en défense, est le dénominateur commun de ce basket.

Nikola Jokic, dit le Joker pour sa ressemblance peu flatteuse avec le personnage des comics, est un joueur complet. Pour ces finales NBA, le double MVP 2021 et 2022 est la star de Denver. Il est le joueur star de la franchise du Colorado. Par sa formation, il a joué très jeune contre des joueurs plus âgés, avec de l’expérience. Le joueur connaît une préparation, un jeu, une vie de joueur professionnel avant d’arriver en NBA.

Pour sa première apparition en finales NBA, la franchise s’appuie sur sa star ainsi que sur Jamal Murray, son fidèle lieutenant, revenu à son meilleur niveau.

 

L’opposition avec Jimmy Butler dans son parcours est l’opposé du Serbe. Le natif du Texas est passé par une petite université texane de Tyler JC en 2007 avant de rejoindre la prestigieuse université de Marquette, l’ancienne université de Dwyane Wade  dans le Wisconsin, pour les trois années suivantes.

La culture du un contre un, jouer en première intention, jouer exclusivement contre des joueurs du même âge, être amateur et jouer la March Madness, le tournoi qui détermine le champion universitaire, NCAA sont les bases du joueur de Miami et des joueurs américains plus généralement.

Le point commun est leur statut à la draft. Jimmy Butler est sélectionné en fin de premier tour, 30 ème par les Chicago Bulls en 2011. Nikola Jokic est sélectionné au second tour en 41 ème position par les Denver Nuggets en 2014. Cela signifie que comparativement à leur statut actuel de star de la ligue, ils ont été sous estimé au moment de la draft.

Des leaders de vestiaire aussi, plus que de simples joueurs 
 

finales NBA

 

Ces finales NBA sont le moment pour ces deux joueurs de montrer leur importance dans le vestiaire. Chez les Miami Heat, le leader de vestiaire est Udonis Haslem, mais aussi Jimmy Butler qui est le relais de l’entraîneur sur le terrain, Erik Spoelstra.

Nikola Jokic est simplement le joueur qui mène le vestiaire et il est le relais de Mike Malone, l’entraîneur des Denver Nuggets.

Les temps morts, là où les personnes qui prennent la parole puis comment se passe la remise en jeu, donnent des informations sur le rôle de chaque joueur et de la hiérarchie dans l’équipe. Ils désignent les leaders de vestiaire. En premier l’entraîneur, en second Haslem et Butler à Miami. À Denver, il s’agit d’abord de Mike Malone, le coach puis de Nikola Jokic. 

Jokic fait les remises en jeu de façon presque systématique quand Butler fait soit la remise en jeu soit est le premier joueur à recevoir le ballon.

La différence tient au fait que les deux joueurs n’évoluent pas au même poste. 

 

 

En plus de la confrontation entre des leaders de vestiaires, les finales NBA de cette année sont une opposition entre deux joueurs qui occupent des postes différents. Jimmy Butler peut évoluer sur trois à quatre postes, de meneur, très rarement, à ailier fort comme beaucoup de stars actuelles comme LeBron James ou Giannis Antetokounmpo pour ne citer qu’eux.

Nikola Jokic marque le retour des pivots dominants comme Joel Embiid, le MVP 2023. Il a pour lui le QI basket parmi les plus élevés de la ligue, une lecture du jeu qui le rend très difficile à défendre. Il est le joueur d’une franchise, le joueur surprise qui a su prouver à son équipe et à la ligue qu’il est plus qu’un simple joueur de second ordre.

Chacun à leur manière, les joueurs ne sont pas seulement que les meilleurs de leur équipe, mais également les moteurs des collectifs des deux équipes qui s’opposent dans ses finales NBA.
 

Les deux stars des finales NBA possèdent deux images bien différentes.

 

Jimmy Butler traîne avec lui une mauvaise réputation, de joueur ingérable, égocentrique et individualiste. Ces éléments expliquent le fait que les Miami Heat soient sa quatrième équipe, ses équipes précédentes, les Bulls, les Timberwolves et les 76ers, les entraineurs étaient incapable de le gérer à la différence du coach de Miami. Ce dernier apprend à gagner la confiance du joueur et à en exploiter le plein potentiel depuis 2019. Cette année marque leur seconde apparition aux finales NBA après 2020.

Il a un physique et des attitudes proches des chanteurs de rap et de R&B. Il est la star d’un gros marché. Il attire les sponsors et surtout, il est américain, la ligue est dominée dans les différentes récompenses individuelles par des joueurs étrangers sauf pendant les finales NBA.

Nikola Jokic est Serbe, il n’est pas le joueur le plus sexy de la ligue. Il est aujourd’hui le meilleur joueur, mais il appartient à un petit marché à Denver à comparer avec Miami. Le surnom de Joker, péjoratif même s’il renvoie à une figure populaire de méchant est en contradiction avec l’homme. Le joueur est une personne sérieuse avec une image lisse et sans relief donc moins vendeuse même si lui et ses frères ont des coups de sang par moment.
 

 


 

Les finales NBA sont donc une opposition entre deux stars dont un seul nom sortira vainqueur de ses finales NBA.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires