Playoffs NBA : Les grands gagnants et perdants du week-end d’ouverture

par 7 minutes de lecture
playoffs nba
par 7 minutes de lecture
Enlever la pub

Les playoffs NBA 2023 ont démarré ce week-end, et après les matchs 1 des séries, il est temps de voir qui sont les grands gagnants et grands perdants de cette première manche.

 

Les grands gagnants des matchs 1 des playoffs NBA

 

Kawhi Leonard

Kawhi Leonard était particulièrement attendu lors du premier match de la série face aux Suns, notamment avec l’absence de Paul George qui faisait donc de lui LE joueur clé des Clippers. “The Claw” a su porté son équipe avec 38 points (13/24 aux tirs) en 42 minutes de jeu.

Les matchs des playoffs NBA se résument souvent à l’équipe qui a le meilleur joueur de la série, et Leonard a rappelé à tout le monde qu’il peut absolument être ce joueur.

Et si les Clippers parviennent à obtenir un ou deux matchs de plus avec un Kawhi Leonard aussi époustouflant que cette nuit, ils pourront éliminer le favori de cette confrontation et se montrer très confiant pour la suite de ces playoffs NBA.

 

James Harden 

Lors du match 1 de samedi contre les Nets, James Harden a pris toute la lumière qui habituellement est destinée à Joel Embiid, potentiel futur MVP.

Mais le large succès 121-101 des Sixers face aux Nets est en grande partie dû à Harden, qui a marqué 23 points et délivré 13 passes décisives tout en étant en grande réussite dans ses prises de décisions. .

Quand il était sur le terrain, il a su trouver la bonne option à chaque fois, et si les Sixers ont réussi 21 tirs, c’est en grande partie grâce à The Beard.

 

Josh Hart

Il y a à peu près deux mois, Josh Hart ne s’imaginait pas jouer les playoffs NBA. Alors joueur des Portland Trail Blazers, Hart était destiné à “tanker” la fin de saison en vue de la draft. Il a ensuite été inclus dans un échange à quatre équipes qui l’a amené aux Knicks et a envoyé Cam Reddish aux Blazers. L’opération était sans aucun doute un bon coup à court terme pour New York, et Hart a plus que prouvé son utilité dans cette équipe.

En 25 matches de saison régulière sous le maillot des Knicks, Josh Hart a compilé en moyenne 10,2 points, 7 rebonds et 3,6 passes décisives, tout en réalisant 61,9 % aux tirs et 51,9 % à 3 points.

Samedi, lors de la victoire 101-97 face aux Cavaliers, Hart est sorti du banc pour marquer 17 points (8/11 aux tirs), et prendre 10 rebonds. Il a également été décisif dans le money time en inscrivant un tir à trois points permettant aux Knicks de prendre l’avantage alors qu’il restait moins de deux minutes à jouer.

La force défensive et la capacité d’être décisif en fin de rencontre seront des atouts précieux dans la manche de Josh Hart pour aider son équipe durant la suite de ces playoffs NBA.

 

Les fans des Sacramento Kings

Pour leur retour en playoffs NBA après 17 ans d’absence, les Kings ont su se sublimer pour venir à bout des Warriors 126-123 dans une ambiance de folie.

Lors de chaque action de De’AaronFox ou de n’importe quel autre joueur des Kings, les supporters qui remplissaient la salle ont atteint un niveau de fièvre qu’aucun des matchs de la Conférence Est de la journée n’avait semblé pouvoir atteindre.

La victoire a provoqué une euphorie communicative qui s’est répandue dans la salle et qu’on a pu ressentir à travers nos écrans de télévision. Pour une équipe qui n’avait pas participé à la post-saison depuis 2006, la victoire de samedi était un cadeau parfait pour les supporters.

 

Les grands perdants des matchs 1 des playoffs NBA

 

Milwaukee Bucks

Ce n’est pas qu’une simple défaite qu’a subie les Bucks face au Heat cette nuit. La blessure au dos de Giannis Antetokounmpo est peut-être encore plus déplorable que ce revers car si le grec est forfait pour la suite de la série, Milwaukee verra ses chances de qualification très amoindries.

On ne connaît pas encore la gravité de la blessure ni le délai de rétablissement de Giannis, mais si son absence devait se compter en semaines, les cartes seraient rebattues à l’Est.

Les hommes de Mike Budenholzer sont donc en grand danger dans ce premier tour, et si la star des Bucks s’est effacée, celle du Heat a répondu présent. Jimmy Butler a affiché une ligne de stat impressionnante de 35 points et 11 passes et si l’ailier de Miami poursuit sa bonne dynamique (en plus de l’absence de Giannis), les Bucks pourront sûrement dire adieu à leur chance de prendre le titre NBA cette année.

Cela dit, Antetokounmpo a subi une grave blessure vers la fin des finales de conférence en 2021, et il est revenu beaucoup plus vite que prévu. Mais cette blessure au dos est loin d’être idéale et semble arriver au pire moment pour la saison des Bucks.

 

 

Le 5 de départ des Hawks

La victoire des Celtics face aux Hawks 112-99 fut plus simple que prévu pour les C’s. Ils ont d’ailleurs semblé lever le pied en deuxième période, peut-être parce que le match était déjà plié à la mi-temps.

Boston a remporté le premier quart-temps avec 10 points d’avance. Puis ils ont écrasé Atlanta 45-25 dans le deuxième quart-temps.

Les Hawks de Trae Young et Dejounte Murray ont été complètement submergés par les titulaires des Celtics, qui ont réussi 13 tirs à 3 points (chacun des cinq joueurs a réussi au moins deux tirs à 3 pts).

Pendant la majeure partie des 24 premières minutes, les titulaires d’Atlanta ont semblé un peu lent sur les rotations et les rapprochements. Les deux stars des Hawks citées plus haut n’ont pas su se mettre au niveau pour apporter une vraie adversité aux Celtics (notamment Young avec un 5/18 au tir). Si Atlanta ne parvient pas à se concentrer davantage en défense face à Jayson Tatum ou Jaylen Brown, la série pourrait être courte.

John Collins, ailier fort des Hawks, a d’ailleurs déclaré après la rencontre :

 

« Nous n’avons pas été timides. Nous n’avons pas eu peur. Nous avons juste manqué de concentration mentale. Nous n’étions pas assez concentrés. Parfois, cela arrive. En tant qu’équipe, nous savions à quoi nous attendre au niveau du plan de jeu, mais sur le terrain, c’est parfois plus difficile à mettre en œuvre. Je n’ai pas eu peur. Pas de timidité. Aucune de ces phrases négatives de notre part. Nous sommes ensemble.

 

Les chances de qualification des Grizzlies

La situation de Memphis est quelque peu comparable à celle des Bucks. Comme Milwaukee, Memphis a perdu son premier match à domicile, et comme Milwaukee, Memphis a peut-être perdu sa star pour le reste de la série. Avec la défaite des Grizzlies face aux Lakers 112-128 et sans l’avantage du terrain, les Grizzlies ont désormais 31 % de chances de se qualifier,  sans compter la possible absence de Ja Morant, qui s’est blessé à la main lors de cette rencontre.

Après le match, Morant a déclaré aux journalistes que son statut pour le deuxième match était « en danger« , et un 0-2 contre LeBron James et Anthony Davis pourrait bien les condamner.

La période ou les Grizzlies étaient statistiquement meilleurs lorsque Morant n’était pas sur le terrain (en 2021-2022) est révolue, le meneur étant désormais un élément clé voir fondamental du jeu des Grizzlies. On ne connaît pas encore la durée d’indisponibilité de Ja Morant, mais sa présence ou non pourrait fortement impacter la suite de cette série de playoffs NBA.

 

Source : Bleacher Report

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires