Playoffs NBA 2023, Preview: Milwaukee Bucks VS Miami Heat

par 5 minutes de lecture
Playoffs NBA
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

Le premier tour des playoffs NBA 2023 connaît sa dernière affiche de la conférence Est entre les Milwaukee Bucks et le Heat de Miami

 

Pour chaque match chaque série de playoffs NBA, les équipes de The FreeAgent se mobilisent pour vous proposer un état des lieux des forces en présence et se livrent à un pronostic.

 

Les Milwaukee Bucks sont classés N°1 de la conférence Est et de la ligue

Les Bucks sont les grands favoris de ces playoffs. Ils ont remporté le titre dans la conférence Est avec le meilleur bilan de la ligue 58 victoires pour 24 défaites. L’équipe est menée par sa star Giannis Antetokoumpo l’ancien double MVP et défenseur de l’année.

Ils sont dominateurs à domiciles avec neuf défaites sur 41 matchs disputés. L’équipe peut compter sur une structure solide, de joueur d’expériences. Jrue Holiday, Khris Middleton, Brook Lopez. Elle possède un banc avec Joe Ingles entre autres. Tous les postes sont doublés avec des joueurs habitués aux joutes des playoffs NBA.

Il est difficile de décrire cette équipe sans tomber dans l’hagiographie. En effet, la base de l’équipe est la même que celle du titre de 2021, renforcée par des joueurs de devoir. La saison a prouvé que même en l’absence de leur joueur star, ses lieutenants peuvent prendre le relais sans que cela n’affecte les résultats.

Les points faibles sont leur capacité à gagner des matchs à l’extérieur et le coach Mike Budenholzer qui semble avoir du mal à s’adapter aux changements des équipes adverses. L’impact physique en attaque comme en défense demande beaucoup aux joueurs. 

Le jeu pratiqué est surtout sur demi-terrain et l’équipe peut avoir des difficultés dans le jeu en transition. Malgré ces faiblesses relatives, l’équipe a aussi du mal contre les équipes les plus fortes de la conférence Est.
 

Le Heat de Miami sont classés N°8 de la conférence Est après leur victoire contre les Chicago Bulls en play-in

Le Heat se repose surtout sur Jimmy Butler. Le joueur, au tempérament volcanique, est leader de l’équipe et ses performances, son niveau de jeu donne la dynamique au match.

Il est secondé par Bam Adebayo au poste de pivot, mais qui peut être mis en difficulté en cas de manque de réussite au tir. Le Heat peut compter et elle est dépendante de l’adresse à trois points de Tyler Herro, Max Strus.

L’autre atout est l’entraîneur, Erik Spoelstra. Il a l’expérience, les titres et une connaissance parfaite de la ligue et des playoffs NBA. Il est le second entraîneur derrière Gregg Popovich à occuper le poste de coach depuis le plus grand nombre de saisons, onze avec deux titres gagnés et deux finales perdues. Il connaît toutes les situations de match possible. Il sait parfaitement gérer son effectif.

 

Les faiblesses sont plus nombreuses. À l’image du bilan de 44 victoires pour 38 défaites, l’équipe manque de constance. La défaite au premier match des play-in face aux Hawks d’Atlanta en est la parfaite illustration. Ils peuvent dominer un match et laisser des espoirs à leurs adversaires. Contre les Bulls de Chicago, l’équipe mène le match, mais un manque de concentration a donné de l’espoir.

Le Heat perd gros en vue des playoffs NBA avec la blessure de Kyle Lowry, leur seule recrue estivale majeure. Elle aussi trop dépendante de son adresse à trois points. Jimmy Butler crée des décalages par son jeu vertical et sa capacité à casser les défenses adverses et ainsi obliger les adversaires à se concentrer sur la défense de la raquette ce qui laisse des tirs ouverts à trois points.

Aujourd’hui, les adversaires ont compris ce jeu. La prise à deux sur Butler pour isoler le joueur est une tactique courante. Le banc est aussi un point faible. Kevin Love au poste de pivot et Caleb Martin sont les seuls capables d’avoir par moments un impact sur le jeu de l’équipe.

Des faiblesses qui limitent les espoirs dans ces playoffs NBA.

Notre pronostic de la dernière série des playoffs NBA connue

La série est très déséquilibré. Les Milwaukee Bucks peuvent réalisé un balayage, gagner en quatre match. La faiblesse à l’extérireur des joueurs du Wisconsin permait néanmoins au Heat d’espérer gagner un match.

Le Hest de Miami part de trop loin pour pouvoir espérer autre chose que de ne pas ce ridiculiser. Il y a peut de doutes pour la rédaction de The Free Agent que la série ne dura pas lontemps dans ces playoffs NBA.

 

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires