Playoffs 2024 : récap’ à l’Est

par 5 minutes de lecture
Playoffs 2024
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

Playoffs 2024 – Les demi-finales de conférence ont débuté il y a 10 jours. Voici un récapitulatif des séries en cours à l’Est.

 

Playoffs 2024

May 11, 2024
© David Richard-USA TODAY Sports

Celtics (1) – Cavaliers (4) : 3-1

Les Boston Celtics se sont offert, la nuit dernière, une première balle de match dans la série qui les oppose aux Cleveland Cavaliers dans cette demi-finale de conférence des playoffs.

Après des débuts convaincants lors du premier match au TD Garden, les Celtics avaient perdu le match 2 face à des Cavs menés par un duo Mitchell-Mobley dominant. Un relâchement devenu habituel pour des Celtics qui, comme face au Heat, ont vite remis les pendules à l’heure lors des deux matchs qui ont suivi dans l’Ohio.

Malgré l’absence de Porzingis depuis le début de cette série de playoffs, Boston a su s’adapter au manque de taille dans la raquette et imposer leur tempo et leur force collective. Porté par un Derrick White incandescent sur les deux premiers matchs (presque 16 points de moyenne sur la série en shootant à 40 % du parking), les Celtics ont pu s’appuyer sur la montée en régime de leurs deux stars, Jayson Tatum et Jaylen Brown, qui affichent des lignes de statistiques plus que respectables : plus de 51 points de moyenne par match à eux deux.

Du côté de Cleveland, les Cavaliers n’ont pas à rougir de ce début de série. Malgré le manque de scoreurs et une série plutôt décevante de Darius Garland, les Cavs ont pu s’appuyer sur un Donovan Mitchell monstrueux lors des trois premiers matchs de cette série : 31,7 points, 6 rebonds et 5 passes de moyenne pour l’arrière, qui n’a malheureusement pas pu se présenter sur le terrain lors du match 4 pour cause de blessure.

On note aussi de belles fulgurances d’Evan Mobley, notamment lors du match 2 à Boston, qui a su combler l’absence de Jarrett Allen défensivement et qui a posé de nombreux problèmes à la raquette des Celtics. En l’absence de Mitchell, les Cavs auront montré beaucoup de courage lors du match 4, mais les stars de Boston, Brown notamment, auront fait le travail pour valider la victoire en fin de match.

Les Celtics ont l’opportunité de mettre fin à cette série de playoffs lors du match 5 dans la nuit du mercredi 15 mai à domicile et de rejoindre les finales de conférence Est de ces playoffs 2024.

 

Knicks (2) – Pacers (6) : 2-2

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les New York Knicks et les Pacers d’Indiana nous offrent une demi-finale de conférence énorme ! Tout avait commencé au Madison Square Garden, pour les deux premiers matchs de cette série de playoffs remportés par des Knicks insensibles à la douleur et portés par leur public.

Des matchs serrés, rugueux et disputés jusqu’au terme, avec des coups de sifflet relativement douteux et des Knicks infatigables : Thibodeau n’a pas ménagé son 5 de départ, à l’image de Josh Hart qui a enchaîné 12 quart-temps consécutifs sur le terrain, soit 144 minutes sans être remplacé. Mené par le trio intenable de Villanova (Brunson-Hart-Di Vincenzo), les Knicks avaient donc fait le plein de confiance et se présentaient dans l’Indiana avec toutes les cartes en main.

Problème, les blessures finirent par faire leur apparition dans l’effectif de New York : gêne musculaire pour OG Anunoby et blessure au pied pour Robinson qui n’ont pas participé aux deux matchs qui suivirent. Pour couronner le tout, Jalen Brunson, victime d’une blessure à la cheville, s’est lui aussi vu très limité physiquement.

Il n’en fallait pas tant pour offrir de l’espoir aux Pacers qui, lors d’un match 3 phénoménal à domicile, ont pu compter sur un énorme shoot à 3 points d’Andrew Nembhard pour faire la différence en toute fin de match alors que la victoire tendait les bras aux Knicks.

De quoi relancer une dynamique positive pour le groupe de Rick Carlisle dans ces playoffs, qui a tout simplement roulé sur New York lors du match 4 : un blow-out de 32 points, sous l’impulsion d’un Tyrese Haliburton retrouvé (24 points, 4,5 rebonds, 7 passes et 2,3 interceptions de moyenne sur la série) et d’un duo Myles Turner-Pascal Siakam régnant dans la peinture, combinant 34 points de moyenne à eux deux dans la série. 

Retour au MSG dans la nuit du mardi 14 mai à 2h00 du matin heure française pour voir l’une des deux équipes prendre l’avantage dans cette série de playoffs et s’offrir une balle de match et rejoindre les finales de conférence à l’Est.

 

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires