Playoffs 2024 : Celtics – Cavs

par 6 minutes de lecture
Celtics Cavs
par 6 minutes de lecture
Enlever la pub

Les Celtics accueilleront les Cavaliers dans la nuit du mardi 7 mai 2024, pour le premier match des demi-finales de conférence à l’Est.

 

Dec 14, 2023
© David Butler II-USA TODAY Sports

Contexte

Ce deuxième tour des playoffs 2024 nous offre un duel entre le premier et le quatrième de la saison régulière à l’Est. Sur le papier, la confrontation semble cependant déséquilibrée : les Celtics se présentent comme favoris de cette série et plus précisément, Boston n’a pas le droit à l’erreur contre cette équipe de Cleveland.

Lors de la saison régulière, ces deux équipes se sont affrontées à trois reprises. Le bilan : deux victoires à une pour les Celtics, qui ont fait le travail lors des affrontements au TD Garden dans des matchs à haut score.

Les Celtics recevront les Cavs dans les deux premiers matchs de cette série que nous allons décortiquer pour vous !

 

Pourquoi les Celtics vont remporter cette série ?

Les Boston Celtics ont fait le travail lors du premier tour des playoffs 2024, en ne laissant qu’un match au Heat de Miami largement affaibli par les absences (notamment Butler). Une mise en bouche assez bien gérée par les verts qui ont fait preuve de sérieux à l’extérieur et ont fini le travail au TD Garden lors du match 5.

Les Celtics ont notamment pu compter sur un Derrick White énorme des deux côtés du terrain. L’arrière de Boston présente une ligne statistique complète : 22,5 points, 3,6 rebonds et 3,2 passes de moyenne par match en shootant à 57 %, dont 47 % à 3 points et 90 % aux lancers francs.

Le duo de stars, Tatum-Brown, n’aura pas eu besoin de forcer son talent. Les deux joueurs des Celtics combinent 44 points, 17 passes et 7 rebonds sur la série. Avec un temps de jeu bien géré par coach Mazzulla, les leaders se présentent contre les Cavs à 100 % physiquement.

Ce qui malheureusement ne sera pas le cas de Porzingis. L’intérieur letton s’est blessé au mollet lors du match 4 contre Miami et nous n’avons pas encore d’informations précises sur la blessure en question. Ce qui est sûr, c’est que Boston devra composer sans son pivot contre Cleveland et donc se reposer sur le vétéran Al Horford pour assurer dans la raquette.

Le facteur X : Jrue Holiday aura fort à faire dans cette série, notamment défensivement car le meneur de Boston sera opposé directement à Donovan Mitchell. Le genre de challenge qu’adore l’ancien joueur des Bucks. Ce dernier devra donc apporter toute son expérience pour faciliter le travail de ses coéquipiers et limiter le meilleur joueur de l’équipe adverse.

Boston possède donc tous les outils nécessaires pour dominer son adversaire. Cependant, les Celtics devront faire preuve de sérieux et de rigueur tout au long des matchs, ce qui n’a pas forcément été le cas lors des campagnes de playoffs précédentes et qui pourrait leur jouer des tours.

 

Pourquoi les Cavaliers vont remporter cette série ?

Les Cavs ont donc remporté une série de playoffs sans LeBron James pour la première fois depuis 31 ans. Un accomplissement qu’il ne faut pas négliger, mais qui ne risque pas non plus de satisfaire pleinement les supporters de la franchise de l’Ohio.

Après avoir volontairement perdu le dernier match de la saison régulière pour affronter le Magic au premier tour des playoffs, les Cavaliers ne sont pas passés loin de la correction contre Orlando. Une victoire à l’arrachée lors du Game 7, après avoir été menés de 19 points dans le match. Mais Cleveland a pu compter sur un Donovan Mitchell en mode patron pour faire la différence et qualifier son équipe pour aller affronter… Boston.

Le franchise player des Cavaliers a assumé son statut lors de cette série en affichant des stats plus que respectables : 28,7 points, 5 rebonds et 4,5 passes de moyenne par match pour l’ancien arrière du Jazz, dont une pointe à 50 points lors du Game 6 à Orlando. Mitchell a porté son équipe en inscrivant 39 points dans le dernier match de la série et devra sûrement rééditer le même genre d’exploit si les Cavs veulent s’imposer contre les Celtics.

Les Cavs auront aussi besoin de retrouver un Darius Garland plus constant et plus impactant que lors du premier tour des playoffs. Le jeune meneur de jeu n’a pas été très adroit contre le Magic, malgré un gros shoot à 3 points qui a permis à Cleveland d’assurer la qualification en toute fin du match 7.

Tout comme les Celtics, Cleveland sera diminué dans son secteur intérieur à cause de la blessure de Jarrett Allen face à Orlando. Nous n’avons pas plus d’informations sur l’état de santé du pivot, mais une absence de ce dernier pourrait être préjudiciable pour les Cavaliers.

Le facteur X : en cas d’absence de Jarrett Allen, les Cavs devront se reposer sur les jeunes épaules d’Evan Mobley. L’ailier fort de 22 ans devra faire face au défi Al Horford dans un duel générationnel qui s’annonce très intéressant. Auteur d’une très belle série défensive face au Magic, Mobley devra aussi avoir de l’impact en attaque pour suppléer Mitchell au scoring.

Cleveland se présente donc comme outsider dans cette opposition face aux Celtics mais a cependant des arguments à faire valoir pour embêter le favori de l’Est. Les Cavs devront tenter de déstabiliser Boston dès le coup d’envoi de la série en essayant de récupérer l’avantage du terrain lors des deux premiers matchs.

 

Conclusion

Les Celtics se présentent comme grands favoris dans cette série. Ces derniers n’ont qu’un seul objectif : le titre Larry O’Brien. Mais pour l’atteindre, il faudra d’abord se défaire de Cleveland lors de cette demi-finale de conférence Est.

Boston devra faire preuve de sérieux et ne laisser aucun espoir aux Cavs qui n’attendront qu’un signe de faiblesse des Celtics pour s’engouffrer dans la brèche et tenter de déstabiliser les Contenders.

Mais pour cela, la franchise de l’Ohio n’aura pas d’autre choix que de serrer le jeu et d’empêcher Boston d’imposer son rythme dès les débuts de match. Donovan Mitchell aura tout le poids de Cleveland sur ses larges épaules, mais il ne pourra rien faire tout seul !

C’est le moment de montrer que les Cavs ont un effectif doté de talent et que le pari de fin de saison de choisir cette partie de tableau était un choix judicieux. Mais on en doute un peu.

 

Pronostic de l’équipe TFA : sans grosse surprise, les Boston Celtics devraient faire le travail et rejoindre les finales de conférence, avec une victoire 4-1 contre les Cavs.

 

 

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires