L’offre des Lakers pour Kyrie Irving trop faible pour convaincre les Nets

par 2 minutes de lecture
lakers kyrie irving
par 2 minutes de lecture
Enlever la pub

13èmes de conférence, à 2 victoires du play-in, les Los Angeles Lakers connaissent une saison compliquée.

Avec effectif très léger aux cotés de LeBron James et Anthony Davis, les Angelinos sont à l’écoute du marché pour renforcer leur équipe dans la course acharnée aux play-offs à l’Ouest.

Vendredi soir, lorsque Kyrie Irving a indiqué vouloir quitter les Nets, difficile de ne pas penser directement à une réunion entre les deux champions 2016 sous le maillot purple and gold. L’opportunité idéale s’est présentée pour Rob Pelinka, qui a rapidement formulé une offre pour récupérer le meneur de jeu : Russell Westbrook + les First Round Picks 2027 et 2029. Réticent à l’idée d’envoyer ces choix de Draft cette saison, le manager général des Lakers semblait finalement enclin à le faire pour former un Big Three en Californie.

Les Nets ont cependant jugé l’offre trop faible.

Selon Shams Charania, Brooklyn aurait demandé de rajouter Austin Reaves, Max Christie et des pick swaps (échanges des meilleurs picks en fonction du classement à la Draft). Russell Westbrook étant agent libre, la franchise New Yorkaise souhaitait recevoir des jeunes talents à développer pour les prochaines saisons. Mais finalement, les Dallas Mavericks ont offert un meilleur deal et les Lakers se sont fait griller la politesse. LeBron James a lâché un tweet énigmatique en fin de soirée : « Maybe it’s me ». Réaction à l’échec du dossier Kyrie Irving ?

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires