NBA – Ce qu’il fallait retenir du MLK Day (16/01/24)

par 5 minutes de lecture
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

Une orgie de basket, de 19h à 7h du matin, avec un Thunder @ Lakers en point d’orgue… Voila le programme de feu NBA du MLK Day

 

Programme :

  • Rockets @ 76ers
  • Pelicans @ Mavericks
  • Magic @ Knicks
  • Wizards @ Pistons
  • Spurs @ Hawks
  • Warriors @ Grizzlies
  • Bulls @ Cavaliers
  • Heat @ Nets
  • Celtics @ Raptors
  • Pacers @ Jazz
  • Thunder @ Lakers

 

Les Grizzlies à la fête

Memphis est un lieu fort pour le Martin Luther King Day. Le pasteur s’est fait assassiné dans un Motel de banlieue de Memphis en 1968, et depuis la mise en place de cette journée spéciale, Memphis reçoit toujours un match ce jour la, pour participé aux festivités de la ville. Et la réception des Warriors s’annonçait compliqué pour une équipe privée de Ja Morant, Desmond Bane, Marcus Smart, Steven Adams, Brandon Clarke et Derrick Rose… rien que cela! Les Warriors eux retrouvaient Draymond Green.

Et ce sont bien les Grizz’s qui se sont imposés! Avec une équipe B, voir C, les Grizzlies passent 116 points aux joueurs californiens. 7 joueurs terminent à plus de 10 points, dont Williams Jr. (24/7/4), Jackson Jr. (18/5/5) ou encore, en sortie de banc, GG Jackson (23/4/1, 2 interceptions 2 contres). Memphis remporte le match en ne shootant qu’a 37% à 2 point (même pourcentage à 3 points).

Les Warriors repartent donc avec une défaite en plus, malgré Draymond Green (7/7/4). L’intérieur s’est fait timidement siffler par les fans sur place. Curry termine meilleur marqueur (26/4/8) accompagné de Kuminga en sortie de banc (20/11). Malgré une adresse bien meilleure que leur adversaire (49% dont 32% à 3 points), les Warriors perdent ce match. Ils n’ont tiré que 10 lancers francs, contre 40 pour Memphis.

Découvrez l'App TFA ! Découvrez l'App TFA sur iOs ! Découvrez l'App TFA sur Android !

 

Atlanta et les montagnes russes.

Atlanta fait également parti des villes étapes traditionnelles du MLK Day de la NBA, étant la ville de naissance du Pasteur. La réception des Spurs s’est traduit par un match au sénario particulier, avec un blow out complet à la mi-temps. Les Hawks ont menés les débat dans les grandes largesses sur les 2 premiers quart temps, 35/16 et 34/18 pour un score de 69/34 (+35) au bout de 24 minutes de jeu. A ce moment la du match, Wembanyama, qui découvrait le MLK Day, était à 0 points, et était passé au travers comme toute son équipe. Trae Young (36/6/13) à tout fait aux Spurs, avant de fléchir un peu en seconde mi-temps. La franchise de Georgie a dominé les Spurs au rebond notamment, avec 546 prises contre 44 pour la franchise Texane.

Mais les Spurs se sont réveillés! La 2nde mi-temps est d’un tout autre niveau. Popovich décide de mettre sur le banc tous ses titulaires (sauf Sochan) pour le début du 3ième quart. Le banc fait le job, les titulaires sont piqués au vif. Résultat? 33/18 pour les Spurs dans le 3ieme quart, puis 33/22 dans le 4ième. Ca ne suffit par pour l’emporter, mais la très grosse défaite qui se profilé s’est transformer en petite défaite. Wemby termine avec 26 points, 13 rebonds 2 passes, 2 interceptions et 5 contres, dont 26 points et 10 rebonds en 2nde mi-temps. Il était à 0/4 à la mi-temps, il termine à 12/18 (12/14 en 2nde mi-temps). Devin Vassel est lui complétement passé à coté (4/4/4, 2/11 au tir), tout comme Tre Jones (6/1/12, 3/8).

 

Les Lakers maitrisent OKC

Ce ne fut pas aisé, mais les Lakers ont remporté ce match contre les 2nd de la conférence Ouest NBA. Tous les quart-temps, à l’exception du 3ième, largement remporté par les Lakers 34/26, se sont joué à 1 points d’écart. Le duo star des Lakers a encore flambé : 27/15/5 à 53% pour Anthony Davis, 25/7/6 à 60% pour LeBron James. Les Lakers ont shooté à 52.4% sur le match, ce qui leur a permit de l’emporter contre cette franchise à l’effectif très jeune et très en forme.

Car du coté du Thunder, seuls 2 joueurs ont tirés leur épingles du jeu : SGA, avec ses 24 points, 3 rebonds et 6 passes, et Jalen Williams, avec 25 points, 3 rebonds et 6 passes. Holmgren a souffert lors de son duel avec AD (9/8/4 et 3 contres). Le thunder chute à Los Angeles, mais reste 2nd de la conférence Ouest. Attention aux Nuggets qui reviennent fort!

 

Le Jazz récite la partition

Il va falloir donner un peu de crédit à cette équipe de l’Utah. Après un début de saison poussif, les voila qui gagnent encore contre Indiana, prolongeant leur série de victoire à 6 d’afflilé (plus grande série en cours en NBA). Ils en profitent pour se replacer à la 9ième place de la conférence Ouest, devant les Warriors ou les Lakers notamment. Markkanen, élu joueur de la semaine à l’ouest, a encore été partout : 32/10/3 à 67% pour l’ailier fort. Sexton l’a très bien secondé, avec 30/3/5.

L’absence de Haliburton se fait forcément resentir du coté de l’Indiana, ou la marque a été bien répartie (13 joueurs ont scoré hier soir, dont 5 à plus de 10 points, maximum pour Nembhard et Hield à 14 points). Mais l’écart était déjà fait à la mi-temps (+14 Jazz). Le 3ième quart à scellé toute ambition de retour des Pacers (41/29, +26 Jazz).

 

Mandatory Credit: Petre Thomas-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires