NBA – Ce qu’il fallait retenir de la nuit (20/01/24)

par 6 minutes de lecture
Murray shot sur Pritchard NBA
par 6 minutes de lecture
Enlever la pub

Le choc entre champion en titre et 1er de la NBA, Les Suns chez les Pelicans, et le 1er match de Siakam sous ses nouvelles couleurs… Voici ce qu’il fallait retenir de la nuit NBA

 

Programme :

  • Spurs @Charlotte
  • 76ers @ Magic
  • Nuggets @ Celtics
  • Hawks @ Heat
  • Suns @ Pelicans
  • Pacers @ Blazers
  • Nets @ Lakers
  • Mavericks @ Warriors (reporté)

 

Un choc de titan!

On attendait ce match avec grande impatience! Le champion en titre, Denver, se déplaçait à Boston, 1er de toute la NBA. Les deux équipes étaient au quasi-complet, et tous les joueurs majeurs étaient bien présents. Et on a eu le match qu’on attendait, avec un score serré de bout en bout. Boston s’est échappé de 12 points à un moment, mais a vite vu les Nuggets revenir. Au total, c’est 8 changement de leader et 8 égalité durant tout le match. Et ce sont bien les Nuggets qui l’emportent, infligeant à la franchise des Celtics leur première défaite de la saison à domicile.

Pour un tel exploit, forcément, Nikola Jokic était de partout. 34 points, 12 rebonds et 9 passes pour le pivot serbe, avec une belle adresse de 14/22, 64%. Il ne termine pourtant pas meilleur marqueur ! C’est Jamal Murray qui a pris se rôle, avec 35 points à 71%. Il complète sa ligne de stat avec 8 rebonds et 5 passes. Heureusement que ces deux étaient la, car à coté, c’était beaucoup plus dur, à l’instar de Gordon, qui termine avec 2 petis points (+10 rebonds et 3 passes) avec 0/6 au tir!

Coté Boston, White (24/3/5) et Porzingis (21/8/2) terminent tous les deux avec plus de 20 points, tout comme Tatum (22/8/5). Mais ce dernier n’a pas su trouver d’adresse au court du match : il termine avec 9/24 au tir (38%), dont 1/8 à 3 points (13%), à l’image de son tir en fadeaway manqué à 3 secondes de la fin pour revenir à égalité. C’est également le cas de Jalen Brown : 13 points à seulement 6/19 au tir (32%), 1/9 à 3 points (11%). Difficile de remporter un match quand ton duo de scoreur affiche une adresse aussi faible. A noté que Boston n’a perdu que 2 ballons sur l’ensemble du match!

Booker passe les 50 points

Le meneur des Suns a profité de la visite de son équipe à la Nouvelle Orleans pour signer un match à plus de 50 points. C’est le 9ième joueur à réaliser une telle performance cette saison en NBA. Les Pelicans n’ont pas éxisté dans se match, très vite éteints par l’armada offensive des Suns. 41/28 dans le premier quart, puis 28/24 dans le 2nd, pour arriver avec un avance confortable de 17 points à la mi-temps. Booker termine donc avec 52 points à 18/30 (60%) et 6/11 (55%) à 3 points. Il ajoute 4 rebonds, 5 passes, pour un seul ballon perdu. Kevin Durant l’a très bien accompagné, avec 26 points, 5 rebonds, 2 passes, 2 interceptions et  2 contres à 58% au tir.

En face, Williamson a porté les siens autant que possible : 24 points, 3 rebonds et 1 passes avec une adresse de 11/17 à 65%. Ingram (17/7/11), Valanciunas (16/11/3) ou encore McCollum (13/4/4) n’ont pas permis aux Pelicans de se rapprocher. Les Suns sont 8ième à l’Ouest, quand le Pelicans restent à une très belle 5ième place.

 

Haliburton et Siakam titulaire pour les Pacers

La visite de Portland par Indiana à permis aux Pacers de titulariser pour la 1ere fois Pascal Siakam, en provenance des Raptors, et de voir le retour de leur meneur Tyrese Haliburton. Et malgré leurs deux stars, les Pacers se sont inclinés face au Blazers. Jerami Grant a scoré 30 points, avec 4 rebonds et 3 passes, pour permettre à la franchise de l’état de l’Orégon de l’emporter. Brogdon l’a très bien secondé (26/6/5 à 56%). Par contre, Ayton est passé un peu en travers de son match (10/6/0, 36% au shot).

Siakam termine tout de même meilleur des siens avec 18 points, 4 rebonds et 2 passes, à égalité avec Turner (18/10/1) et Hield (18/6/6). Haliburton a scoré 14 points, mais à surtout délivrer 13 passes. L’ensemble du 5 majeur des Pacers termine avec un +/- positif, mais le banc a énormément subit (-16 pour Toppin à 0/2/2 ou Mathurin à 2/4/0 par exemple). Il va falloir du temps pour que cette équipe trouve ses repères, mais forcément, l’ajout de Siakam à cette équipe fait saliver beaucoup de suiveurs de la NBA.

 

Murray donne la victoire aux Hawks

En déplacement à Miami, les Hawks, qui restaient sur 2 victoires consécutives, voulaient poursuivre leur bonne dynamique. Trae Young était absent, c’est donc Dejounte Murray qui a pris les choses en main à la mène. Avec beaucoup de réussite en début de match, notamment dans un 1er quart maitrisé par les visiteur (32/24). Mais le Heat leur à répondu instantanément, revenant à 1 petit point à la mi-temp (57/56). Malheureusement pour les franchise Floridienne, ca sera également l’écart à la fin de match, la faute à un tir primé à 3 points à 2 secondes de la fin par Murray. Le meneur termine à 22/3/11, bien épaulé par Bogdanovic (17), Johnson (15/7/2) et Bey (14).

Le Heat a existé par moment, par l’intermédiaire de Butler (25/5/6), Herro (25/6/2) ou Adebayo (21/9/6). Mais leur 16 balles perdues auront couté cher. L’adresse à 3 points des Hawks (43% contre 39 pour le Heat) a été un des facteur de la victoire d’Atlanta, qui est 10ième à l’Est, quand le Heat reste 6ième.

 

Les Nets dominent de la tête et des épaules les Lakers

La réception des Nets par les Lakers devaient être une formalité, la dynamique des Lakers étant très bonne (2 victoires) à l’inverse des Nets (4 défaites) avant ce match. Et pourtant… Les Lakers se sont effondrés sous les assaults de Cam Thomas, Claxton, Dinwiddie et Bridges. Pourtant, tout avait bien débuté pour les Lakers, avec un +9 à la fin du 1er quart. Mais les Nets sont revenu (+6 lakers à la mi-temps) avant de remporter une 3ième quart à sens unique (38/22, + 16 dans le quart temps, +10 à ce moment du match). Le 4ième quart a été la suite du 3ième, +8 pour les Nets, leur permettant de remporter se match de 18 points. Cam Thomas, en sortie de banc, termine meilleur marqueur, avec 33 points à 72% (4/7 à 3 points à 57%). Claxton (22/14 à 69%) a très bien géré son duel face à Anthony Davis. Bridges (17/1/5) et Dinwiddie (19/3/4) ont assuré pour mener les Nets vers cette belle victoire. Au total, le banc des Nets (bien aidé par la performance de Thomas) temine avec 59 points.

Les Lakers se sont appuyés sur Anthony Davis (26/12/6) et LeBron James (24/11/5). D’Angelo Russell a également été scoreur (20/1/7). Mais mis a part ses 3 joueurs, cela reste faible. Les Lakers sont 10ième à l’Ouest avec un bilan de 21 victoires pour 22 défaites. Les Nets sont 11ième à l’Est avec un bilan de 17/24.

 

Mandatory Credit: David Butler II-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires