NBA – Ce qu’il fallait retenir de la nuit (13/01/24)

par 4 minutes de lecture
Warriors
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Les Warriors chez les Bulls pour se relancer, Phily qui reçoit Sacramento, le retour de LaMello Ball… Voici ce qu’il fallait retenir de la nuit NBA

 

Programme

  • Kings @ 76ers
  • Pacers @ Hawks
  • Rockets @ Pistons
  • Magic @ Heat
  • Warriors @ Bulls
  • Clippers @Grizzlies
  • Blazers @ Timberwolves
  • Hornets @ Spurs
  • Raptors @ Jazz
  • Pelicans @ Nuggets

Philadelphie maitrise Sacramento

Le 5ième de l’Ouest rendait visite au 3ième de l’Est, toujours privé de son pivot MVP en titre Joël Embiid. Et les 76ers ont maitrisé leur match de bout en bout. Ils ont limité leur adversaire à 93 points sur l’ensemble du match. Et offensivement, ils s’en sont remis à Tobias Harris, qui est sorti de sa boite sur ce match : 37 points, 7 rebonds et 3 passes, le tout à 56% au tir. Maxey termine avec 21/3/4 plus 3 interceptions et 2 contres, et Batum fait un match complet à 14/6/3 à 100% au tir.

Coté Kings, Fox a été meilleur scoreur, avec 21 points (plus 5 rebonds et 4 passes), suppléé par Murray (15/8/3), Monk (15/1/4) et Sabonis (14/12/5). Mais hors ces 4 joueurs, c’était vide. Les Kings finissent la rencontre avec un tout petit 33.7% de réussite au tir. Impossible de l’emporter dans de telles conditions.

 

Les Warriors en guerriers

Ils étaient au fond du sceau. Et plus que ca, c’était leur manière de jouer qui posait réellement question sur la capacité des Warriors à pouvoir accrocher les Play Off de la NBA (ou à minima les Play In). Même s’il ne se déplacaient pas chez un favoris, ni même un réel contender, avec les Bulls, il fallait le prendre, ce match. Et le -13 à la mi-temps ne présageait rien de bon… Oui mais ces Warriors avaient envie de montrer quelque chose hier soir. Le 3ième quart était à sens unique : 48/20, + 28 pour l’équipe californienne. Thompson finit meilleur marqueur des siens avec 30 points, 6 rebonds et 6 passes. Curry est juste derrière (27/5/9). Le banc a été très actif (Kuninga à 24/5/1, Jackson à 13/7/2) pour apporter au total 50 points.

Pourtant, Demar Derozan a sorti le grand jeu : 39 points à 71%, 6 rebonds, 5 passes pour le vétéran. Lavine, qu’on pensait ne jamais revoir sous le maillot des Bulls, signe 25 points (+8 rebonds, 7 passes), tout comme White (+ 4 rebonds, 7 passes). Malgré une réussite au tir incroyable (58%) les Bulls perdent ce match. A noté que les Warriors n’ont perdu que 3 tout petits ballons sur l’ensemble du match.

Retour de LaMello Ball, carton pour Victor

Absent depuis le mois de Novembre, LaMello faisait son retour à Charlotte pour le match chez les San Antonio Spurs. Et les Hornets ont subit une démonstration de la part des Spurs, pour une défaite de 36 points au final. C’est Victor qui, encore une fois, a porté les Spurs. Il termine avec 26 points et 11 rebonds à 64.3% en seulement… 19’41!!!! Ramené à 40 minutes de jeu (stat souvent utilisée en NBA), cela ferait 53 points et 22 rebonds! Le collectif des Spurs a encore parlé : 5 autres joueurs finissent à plus de 10 points, et les 14 joueurs de la feuille de match sont rentrés sur le terrain, et ont tous marqué au moins 1 points!

LaMello n’a pu que constaté le marasme dans lequel est sa franchise. Malgré ses 28 points, Charlotte n’a pas pesé. Rozier a été présent également avec 16 points, mais la marche était trop haute. Avec seulement 36% au tir (contre 51.7% pour les Spurs), impossible de l’emporter.

Les Nuggets en patron

La réception des Pélicans par les Nuggets était à suivre. La franchise de Louisianne restait sur deux belles victoires en NBA à Sacramento et San Francisco, les Nuggets sur une defaite contre le Jazz. Et c’est la franchise de Mile Hight City qui l’a emporté. Jokic termine le match en triple double (27/10/14 à 65%), bien épaulé par Porter Jr (20/10) et Murray (20/2/9). Malgré de nombreuse pertes de balles (15, inhabituel pour cette équipe), la grosse adresse du soir leur permet de l’emporter (55.6%).

Zion Williamson n’était pourtant pas la pour faire de la figuration. 30 points pour l’aillier fort, cumulé avec 6 rebonds et 5 passes, à 59%. Valanciunas été également bien la (17/6) mais McCollum (12/5/7 à 40%) a eu un rendement plus faible, et Ingram (9/4/6 à 36%) est passé un peu plus au travers. Très peu de perte de balle (8), mais un gros déficit au rebond (35 contre 48 pour les Nuggets)… Voila aussi une des clés du match.

 

Mandatory Credit: Cary Edmondson-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires