Titre de MVP : les joueurs devront jouer au moins 65 matchs pour y postuler

par 2 minutes de lecture
mvp
par 2 minutes de lecture
Enlever la pub

Les joueurs de la ligue devront jouer 20 minutes lors d’au moins 65 matchs pour être éligible au titre de MVP de la NBA et des équipes All-NBA, d’après la nouvelle convention collective.

 

Le média américain The Athletic a dévoilé les détails de la nouvelle convention collective de la NBA, notamment sur les dossiers des récompenses individuelles. Un plafond minimum de matchs joués est à atteindre pour pouvoir être éligible aux honneurs de la NBA, comme le titre de MVP ou faire partie des équipes All-NBA. Ce plafond est donc de 65 matchs minimum.

Il reste tout de même à voir comment la limite sera formulée, en particulier en ce qui concerne les mouvements de « mauvaise foi » . La protection contre les accidents et blessures évités de justesse pour les parties jouées est également importante. Par exemple, il semble que cela aurait empêché Jaren Jackson Jr. de Memphis de remporter le titre de Joueur défensif de l’année. Il a joué 64 matchs et a été absent lors de la fin de saison, mais même s’il avait joué, une apparition de 12 minutes en décembre l’aurait ramené à 64 matchs.

Les détails dévoilés par The Athletic ne concerne pas uniquement le trophée MVP. D’autres informations ont été précisées.

 

Des augmentations de salaire

La nouvelle convention prévoit aussi des augmentations de salaire supplémentaires. Les joueurs « two-way » peuvent négocier la garantie de la moitié de leur salaire dès le premier jour de la saison régulière, et les contrats « Exhibit 10 » prévoient désormais un bonus de 75 000 dollars (contre 50 000 dollars auparavant), ce qui augmente la rémunération d’environ 60 % des joueurs de la G League, selon les sources.

Les joueurs de la NBA pourront également investir dans des sociétés de paris sportifs une fois que la nouvelle convention aura été mis en place, comme l’a rapporté The Athletic. Toutefois, ils ne pourront prendre qu’une participation passive inférieure à 1 % dans une société qui propose des paris sur la NBA. En outre, les joueurs seront autorisés à détenir jusqu’à 12,5 % de toute société dans laquelle un propriétaire de la NBA investit également, à condition que cette société ne fasse pas partie de la NBA ou ne soit pas en conflit avec elle.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires