Joe Mazzulla : “j’aurais dû prendre un temps-mort”

par 3 minutes de lecture
mazzulla
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

L’entraîneur des Celtics Joe Mazzulla regrette la décision prise lors de la dernière possession de son équipe lors de la défaite du Game 4 contre les Sixers.

 

L’un des principaux points de discussion après la défaite des Celtics 116-115 en prolongation contre les Sixers de Philadelphie dimanche a été de savoir si l’entraîneur de Boston Joe Mazzulla aurait dû demander un temps-mort avant la dernière possession de son équipe.

Après un tir à trois points de James Harden à 19 secondes de la fin, Mazzulla a choisi de laisser son équipe continuer à jouer. Un pari presque réussi lorsque le shoot de Marcus Smart a été annulé à l’expiration du temps imparti.

Dans un premier temps, Mazzulla a défendu sa décision après le match, mais il a fait marche arrière lundi après-midi lors d’un appel avec les journalistes.

 

« J’aurais dû demander un temps-mort pour nous aider à obtenir un « 2 for 1″ ou quelques possessions supplémentaires. Il est évident qu’à 14 secondes de la fin, avec un point de retard, on veut se donner le plus d’occasions possibles. Nous en tirerons les leçons qui s’imposent ».

 

De manière générale, le jeune coach est peu adepte des temps-morts. Mazzulla a eu tendance à les conserver tout au long de la saison régulière, mais aussi en ce moment pendant les playoffs.

Il justifie cette attitude par la confiance qu’il accorde à ses joueurs et par le désir de les voir exécuter leur jeu. Après une victoire contre les Pelicans en novembre, Mazzulla avait déclaré :

 

« Je pense qu’il faut passer par là en tant qu’équipe. Vous devez faire prendre conscience à votre équipe de ce qui se passe. Et parfois, j’aime le fait que nous devions exécuter notre jeu plutôt que de demander un temps-mort.

C’est une question de feeling. Il y a des moments où il faut le faire. Mais pour que nous soyons une grande équipe, nous devons gérer ces situations, prendre conscience de la situation et savoir comment l’exécuter.

 

Bien qu’il soit encore un peu jeune, Mazzulla a rapidement prouvé qu’il était l’un des meilleurs entraîneurs de la ligue, et le match de dimanche doit servir d’apprentissage à un jeune coach qui cherche à emmener Boston en finale NBA pour une deuxième saison consécutive.

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires