Les Lakers peuvent-ils rater le play-in?

par 4 minutes de lecture
Clippers-Lakers
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Alors que nous approchons de la toute fin de saison régulière (il reste 7-8 matchs pour chaque franchise), attardons nous sur la situation dans la conférence Ouest entre les places 7 à 10 et posons nous cette question :

Les Los Angeles Lakers peuvent-ils rater l’accession au play-in 2021-22 et voir ainsi leur saison se terminer le 10 Avril ?

Tout d’abord un constat, cette saison régulière des Angelinos est très décevante, c’est une évidence.

Entre un recrutement qui n’a pas pris (le fiasco Westbrook en est le symbole), une équipe qualifiée par beaucoup d’observateurs comme étant trop “vieille”, des blessures à répétition pour LeBron James mais surtout Anthony Davis, cela commence à faire beaucoup.

Jamais L.A n’a lutté cette saison pour les meilleures places dans la conférence Ouest (équilibre à 10-10 en début d’exercice, des séries désastreuses de 4, 5 défaites de rang entre fin 2021 et début d’année 2022). 

Le résultat ? Une piètre 10ème place, loin des ambitions affichées en Octobre dernier, mais le pire reste peut être à venir.

En effet, lorsque l’on regarde le classement actuel, les Lakers sont à un bilan de 31 victoires pour 43 défaites et sur une spirale néfaste de 6 défaites en 8 matchs.

Derrière eux, ce sont les San Antonio Spurs, à une seule défaite d’écart, mais qui sont eux sur une dynamique opposée : 4 succès sur les 5 dernières rencontres.

Et qui se placent juste devant L.A ? La franchise de New Orleans, contre qui la bande à LeBron a perdu ce dimanche (Los Angeles menait de 20 pts à la pause, avant de subir un terrible 67 à 39 en seconde mi-temps).

lakers

(source : ESPN.com)

A ce moment précis de la saison, il est primordial d’observer les « tiebreaker », qui sont en fait les confrontations directes entre chaque équipe, et qui peut jouer un rôle majeur en cas d’égalité entre plusieurs franchises à l’issue de la saison régulière.

Le premier critère concerne les confrontations directes entre les équipes concernées : Lakers et Spurs sont à égalité (2-2) et les équipes ne se rencontreront plus, ce qui indique qu’en cas d’égalité à l’issue de la saison régulière, il faudra prendre en compte le second critère les concernant, c’est à dire le pourcentage de réussite face aux équipes de la même conférence (57% pour L.A contre 83% de succès pour les Spurs), le “tebreaker” serait donc en faveur de San Antonio (à l’instant T).

Face à New Orleans, c’est plus simple, les Pelicans menant 2-0 les confrontations, cette dernière aura l’avantage face aux Angelinos en cas de bilans équivalents (il leur reste une opposition, le 02 Avril).

On voit donc que Los Angeles n’a pas vraiment d’atouts dans sa manche, et son calendrier peut également lui causer quelques sources d’inquiétudes.

(Source : ESPN.com)

Ainsi, L.A ne joue que des franchises de l’Ouest (bilan de 16-28, et sur une série de 5 défaites de rang), et sur ces 8 matchs restants, 7 contre des équipes mieux classées qu’elle.

De plus, il y a de l’enjeu pour toutes ces équipes (places au classement en particulier), seul Phoenix (assurée de sa première place) et OKC n’ont “plus rien à jouer” dans ces derniers matchs de saison régulière.

Il va falloir également surveiller de très près les matchs et les possibles succès de la bande à Pop’, les Texans affrontant à deux reprises les Blazers et un prochain match à venir contre les Rockets, des rencontres que San Antonio se doit d’engranger afin de continuer à rêver à cette dixième place.

Les jours à venir risque d’être tendu à Los Angeles, et le prochain match, se déroulant à Dallas, se jouera t- il avec ou sans LeBron James ? 

Le quadruple champion NBA continue d’enchaîner les performances ahurissantes mais son corps lui rappelle qu’il reste un humain, sa blessure ce dimanche est là pour le rappeler.

Et quid d’Anthony Davis ? Des derniers éléments rapportent qu’il pourrait être de retour pour la première semaine d’avril, au plus tôt. 

Mais cela sera t’il suffisant pour éviter aux Lakers une catastrophe industrielle ?

Nous le saurons bien assez rapidement, mais au crépuscule de cette saison régulière, chaque match va prendre une importance de plus en plus capitale pour l’avenir de la franchise aux 17 titres.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires