Les débuts tonitruants des petits nouveaux en playoffs

par 3 minutes de lecture
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Après les 8 premières rencontres du premier tour des playoffs NBA, nous ne sommes plus sur de rien. Les favoris vacillent et se font malmenés, voire perdent. Une chose est sure c’est que la pression de l’évènement n’a pas refroidit les ardeurs des petits nouveaux qui faisaient leurs débuts en playoffs.

Devin Booker 

Il a illuminé la rencontre d’hier face aux Lakers. c’était lui le vrai Show Time. Impliqué dans 53 des 99 points de la franchise, c’est tout simplement le cinquième plus haut total pour un joueur pour ses débuts en playoffs. Il termine la rencontre avec 34 points, 8 passes et 7 rebonds pour la première victoire en playoffs des Suns depuis 11 longues années ! Après la rencontre, il confiera aux journalistes : « L’intensité est différente, l’engagement physique aussi. et ce n’est que le premier match »

Découvrez l'App TFA ! Découvrez l'App TFA sur iOs ! Découvrez l'App TFA sur Android !

DeAndre Ayton

Son comparse a aussi été déterminant dans la victoire des Suns hier soir. Dominant dans la raquette, Ayton a fait vivre un cauchemar à Anthony Davis et Andre Drummond. Il termine la rencontre avec 21 points et 16 rebonds, soit le premier joueur depuis le Hall of Famer Connie Hawkins en 1970 à enregistrer au moins 20 points et 10 rebonds pour des débuts en playoffs. Il a totalement éclipsé Anthony Davis par sa performance.

Trae Young

Il a de la glace dans le sang. Trae Young a refroidit un Madison Square garden en ébullition hier soir pour le retour des playoffs à New-York après 8 années d’absence. Il est devenu le quatrième joueur de l’histoire de la NBA avec 30 points et 10 passes décisives lors de ses débuts en séries éliminatoires, rejoignant Derrick Rose (2009), Chris Paul (2008) et LeBron James (2006). Et il n’était que le deuxième avec 30 points, 10 passes et 5 rebonds (James).

Son tir décisif à 0.9 secondes de la fin a brisé le coeur de nombreux fans des Knicks cette nuit mais confirme que Young fait parti d’une espèce de joueur à part en NBA.

Dillon Brooks

On l’a vu en chien de garde sur Stephen Curry lors du play-in, Dillon brooks est en train de se faire un vrai nom en NBA. Ce n’est pas forcément celui qu’on attendait chez les Grizzlies et pourtant avec ses 31 points, il a été le grand artisan de la plus grosse surprise de ce début de playoffs. Il est devenu le 4ème joueur de l’histoire de Memphis à inscrire 30 points ou plus lors d’un match de playoffs, le premier depuis…Mike Conley en 2017.

Son troisième quart-temps a été incroyable avec 14 points à 7 sur 10 au tir pour prendre le contrôle du match. Il est de cette catégorie de joueur avec qui vous adorez jouer et détestez affronter.

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires