Les Clippers améliorent leur défense et font déjouer les Suns

par 4 minutes de lecture
par 4 minutes de lecture
Enlever la pub

Dans un match très défensif, les Clippers améliorent leur défense et font déjouer les Suns.

Les angelinos ont contré DeAndre Ayton en dominant la raquette. Paul George et Ivica Zubac finissent le match à 15 et 16 rebonds quand le joueur des Suns ne peut en prendre que neuf. En effet, la défense des Clippers est complète et elle est la responsable des problèmes d’adresse de Phoenix. Paul George défend sur Devin Booker et provoque des passages en force. De plus, défenseur reconnu comme en atteste sa présence à quatre reprises dans les cinq des meilleurs défenseurs de l’année, il montre un autre visage dans ce secteur. Il est plus agressif, plus prégnant sur les pick and roll des Suns. Il anticipe les changements de joueurs sur les écrans, les switchs défensifs. Il est vrai que même si Devin Booker est gêné par son masque, c’est bien la défense de Paul George qui est en grande partie responsable de son manque de réussite, en particulier à trois points.

Terence Mann est pour sa part concentré sur la défense de Chris Paul. Ce dernier, de retour d’un protocole Covid et en manque de repères, est totalement maîtrisé par le Californien. Terence Mann ne laisse aucun répit à Chris Paul qui déjoue. Il essaye de jouer sur ces qualités de drive, de jeu en pénétration, mais rien n’y fait, la défense des Clippers ne laisse que des miettes. 

Le mérite revient en grande partie au coach des Clippers, Tyronn Lue. Il a su faire ses ajustements et motiver ses joueurs tout en continuant à jouer avec des petits, small ball, comme avec Nicolas Batum encore une fois positionné en poste quatre ou cinq, ailier fort ou pivot, intérieur. Ce système de jeu, déjà utilisé pour contrer le Jazz autour précédent, a pour mérite de contrôler la ligne à trois points et, avec la présence d’un seul intérieur, de contrer le jeu en pénétration.  Ainsi le coach contre les deux secteurs jeu où les Suns sont dominants sur les deux premiers matchs de la série. 

Du côté de l’attaque, comme souvent en NBA, avec un bonne défense et une domination aux rebonds, la productivité augmente. La défense gène le repli défensif, désorganise la défense adverse, provoque des pertes de balles et offre des positions de tir ouvertes. Reggie Jackson profite de ces opportunités et seconde à merveille Paul George en réussite aussi en attaque. Terrence Mann parvient lui aussi à mettre des paniers importants. Le banc des Clippers est discret en attaque à l’image de Nicolas Batum et Luke Kennard, mais néanmoins précieux. 

Enfin le mental des Clippers change avec les deux premiers matchs. Certainement poussés par l’urgence de la situation, les angelinos font preuve de leur habituelle sérénité et force de caractère qui les caractérise cette année. Ils ont été mené deux matchs à zéro lors de chacune des trois séries qu’ils ont disputées. Il est vrai après avoir vu les Suns revenir et prendre la tête du match durant le troisième quart-temps et contrairement aux deux premiers matchs, ils ont su se montrer décisifs et clutch dans les dernières minutes. 

Comme on a pu le voir, c’est d’abord la défense qui a permis aux Clippers de s’octroyer la victoire si importante dans cette série. Ils reviennent à une victoire contre deux pour les Suns. Le match quatre, toujours à Los Angeles se déroule dans la nuit de samedi à dimanche.  

Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires