Les Chicago Bulls déjà sous tension ?

par 5 minutes de lecture
Bulls
par 5 minutes de lecture
Enlever la pub

C’était l’une de nos interrogations de début de saison lors de notre podcast Stepback de lundi dernier. Que faire avec cet effectif des Bulls ? Et à la fin du premier match, déjà une ambiance de crise dans le vestiaire.

La nuit dernière avait lieu le premier match des Chicago Bulls face au Thunder d’Oklahoma. Malgré le soutien de leur public, ce fut une défaite 104-124 pour les locaux malgré les 20 points de DeMar DeRozan. Chicago menait 35-33 après le premier quart-temps, mais n’a marqué que 69 points au cours des trois dernières périodes. Les Bulls n’ont pas pu répondre à Shai Gilgeous-Alexander, qui a terminé avec 31 points, 10 passes et 5 rebonds.

Bulls

Oct 25, 2023; Chicago, Illinois, USA; Credit: Kamil Krzaczynski-USA TODAY Sports

Pas de quoi en tirer une conclusion hâtive pour autant, une saison NBA est longue et semée d’embuches. Et pourtant. Quand Billy Donovan, l’entraîneur des Bulls, est entré dans les vestiaires les joueurs étaient déjà en pleine discussion et ont demandé à leur entraîneur s’ils pouvaient avoir la salle pour parler entre eux. Une réunion réservée aux joueurs après le premier match n’est pas la façon dont Chicago envisageait le début de sa saison.

« Les gars veulent gagner », a déclaré l’arrière des Bulls Zach LaVine après le match. « Les joueurs sont frustrés et il y a de quoi. Les gars sont frustrés et c’est normal. … C’est une bonne chose, mais c’est dommage que ce soit arrivé au premier match. C’est arrivé, et nous devons partir de là.

Nous n’avons tout simplement pas répondu quand ils ont commencé leur série en deuxième mi-temps. Nous n’avons pas fait un grand match. Nous n’avons pas bien tiré. Je n’ai pas l’impression que nous ayons joué avec assez de cœur. Et c’est de notre faute. C’est une très mauvaise façon de commencer la saison, mais cela nous donne l’occasion de rebondir au prochain match.

Le vestiaire n’a pas été le seul endroit où les joueurs des Bulls ont exprimé leurs sentiments mercredi soir. Sur le banc de l’équipe pendant le troisième quart-temps, Donovan et le centre Nikola Vucevic ont eu un échange houleux. Vucevic a reconnu après coup qu’il avait exprimé ses sentiments « peut-être un peu plus agressivement que je n’aurais dû ».

« Ce sont des choses qui arrivent dans le feu de l’action », a déclaré Vucevic. « Vous essayez de gagner, vous essayez de faire ce que vous pouvez pour aider votre équipe à gagner. Je n’ai pas aimé ce qui se passait ».

Un comportement que le coach a voulu tout de suite relativiser après le match en conférence de presse :

« J’ai tout le respect du monde pour Vooch. Il ressentait quelque chose et j’ai dit ce que je ressentais. Et il n’a probablement pas tort de ressentir ce qu’il ressent, mais comment le canaliser de manière à galvaniser le groupe et à l’élever ? Sur le moment, j’aurais peut-être pu mieux m’y prendre avec lui et il aurait peut-être pu mieux s’y prendre avec moi. Ce n’était pas un manque de respect ou quoi que ce soit d’autre. Je pense qu’il était juste un peu frustré par la façon dont nous jouions, et je ne lui en veux pas.

Oct 25, 2023; Chicago, Illinois, USA. Credit: Kamil Krzaczynski-USA TODAY Sports

Donovan n’a pas qualifié la séance d’après-match de réunion d’équipe, il s’est dit satisfait de la façon dont les Bulls ont discuté de leurs problèmes et qu’il était heureux que les Bulls commencent à avoir des conversations difficiles dès le début de la saison, surtout par rapport à ce qu’il a appelé un groupe silencieux la saison dernière.

« Je ne vais pas m’asseoir ici et dire que c’était mauvais, comme si les gens déchiraient le vestiaire. Ce n’était pas du tout ça. Ils étaient en train de parler. Je suis entré et ils m’ont dit : « Coach, on peut parler ? » J’ai dit oui et je suis parti.

Il n’y a rien de personnel dans tout cela. Ces gars se sentent concernés et veulent s’améliorer, mais ils savent qu’il y a des habitudes à changer et à rompre. Et ils parlent d’essayer de le faire collectivement, en tant que groupe ».

Les joueurs des Bulls ont donc décidé de prendre le taureau par les cornes dès la fin du premier match. Plus de temps à perdre. Ils ne veulent pas revivre une saison comme l’année dernière. Une bonne discussion entre professionnel et ça repart. C’est ce que pense Nikola Vucevic qui a qualifié la réunion de très constructive :

« Je pense que c’est une bonne chose pour nous d’avoir eu ces discussions. Je pense que c’était nécessaire. C’était juste des discussions régulières sur ce qu’il fallait faire. Beaucoup de gars ont dit beaucoup de bonnes choses, des choses qui devaient être dites. Je pense que nous pouvons vraiment utiliser cela pour apprendre et changer certaines choses que nous devons changer. Il n’y a eu aucune folie, aucune bagarre, rien de tout cela. Je pense que c’est très constructif.

Rien de tel qu’un back to back pour mettre en pratique toutes ces discussions. Réception des Raptors dans la nuit de vendredi à samedi et déplacement à Détroit le lendemain, les Bulls ont de quoi renverser la tendance rapidement.

Oct 25, 2023; Chicago, Illinois, USA; Credit: Kamil Krzaczynski-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires