LeBron James : « J’en ai encore sous le capot »

par 3 minutes de lecture
LeBron James
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

À l’aube de sa 21è saison en NBA, LeBron James semble infatigable, inépuisable et prêt à jouer encore plusieurs années.

Après une allusion à la retraite lors de son dernier entretien avec la presse, les fans se sont retrouvés aux prises avec l’idée d’une NBA sans King James. Cependant, 133 jours plus tard, lors de la journée des Médias des Lakers, LeBron a apporté quelques éclaircissements.

La réponse était simple, mais profonde. LeBron James a déclaré :

« J’ai l’impression que j’ai encore beaucoup à donner. »

Mais sa décision n’est pas seulement motivée par l’ambition professionnelle. Ses deux fils, Bronny et Bryce, qui progressent dans leur propre carrière de basketteur, ont joué un rôle déterminant. La tragédie a frappé la famille James lorsque Bronny a été victime d’un arrêt cardiaque, mais la résilience du jeune homme est évidente alors qu’il se remet sur pied après une intervention chirurgicale réussie.

Le fait que LeBron James ait dédié la prochaine saison à Bronny témoigne du lien qui les unit.

L’incertitude, les Jeux olympiques et l’héritage des blessures

Si le soulagement du retour de LeBron est palpable, des questions subsistent quant à sa longévité dans le jeu. Avec une option de 51,4 millions de dollars pour la saison 2024-25, LeBron James semble adopter une attitude attentiste. Lorsqu’on l’interroge sur son avenir, sa réponse est franche : « Je ne sais pas ».

Cependant, les Jeux olympiques semblent être une autre paire de manches. L’intérêt de LeBron pour une nouvelle représentation de l’équipe olympique masculine des États-Unis est évident, mais il ne s’engage pas. En analysant ses propos, on peut penser que, bien qu’il ait le cœur à l’ouvrage, il est parfaitement conscient de l’impact physique qu’exerce le basket-ball professionnel.

« Je suis intéressé », a déclaré James. « Nous verrons ce qui se passera. Mais pour ce qui est de l’impact physique, je ne sais pas, nous verrons comment je me sentirai à la fin de la saison. Mais d’après les joueurs que nous avons ici et qui pourraient remplir cet effectif, je ne pense pas que ce soit trop pénible physiquement. Je n’aurais pas grand-chose à faire. Je veux dire, rebondir un peu, passer un peu, défendre, bloquer quelques tirs, vous savez. Mais nous verrons bien. Nous verrons ce qui se passera. »

L’histoire des blessures de LeBron James jette une ombre sur son illustre carrière. La dernière saison a été particulièrement difficile, marquée par une blessure importante qui l’a vu se déchirer un tendon du pied. Ce contretemps met en lumière les 111 matchs qu’il a manqués pour cause de blessure au cours de ses cinq saisons avec les Lakers.

Mais LeBron reste optimiste, ses récents commentaires suggérant une trajectoire de rétablissement positive.

 

Credit: Gary A. Vasquez-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires