LeBron James encore à son « prime » pour Rick Carlisle

par 3 minutes de lecture
leBron james
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

NBA – Ce soir, c’est la finale du In-Season Tournament entre les Pacers et les Lakers de LeBron James à Vegas et en direct sur beIN SPORTS.

Ces deux équipes nous ont proposé du beau jeu depuis le début de ce tournoi en novembre et méritent leur place en finale. LeBron James a été particulièrement à son aise durant le tournoi et particulièrement lors de la demi-finale largement gagnée face aux Pelicans.

Auteur d’une prestation XXL à bientôt 39 ans, LeBron James n’en finit plus d’étonner y compris chez ses adversaires du soir. Rick carlisle, l’entraîneur en chef des Pacers a eu des mots très fort à l’égard du King :

« LeBron James est encore dans son « prime » « , a déclaré l’entraîneur des Pacers, Rick Carlisle. « Je l’ai regardé hier soir, et c’est phénoménal. C’est un type – quelqu’un vient de me donner la statistique. Il est le seul joueur de l’histoire de la NBA à avoir été à la fois le plus jeune joueur de la ligue et le plus vieux joueur de la ligue. Cela témoigne d’une longévité étonnante et, dans son cas, d’une grande réussite. Il est le meilleur marqueur de tous les temps et, s’il existe un Mont Rushmore, il est l’un de ceux qui figurent sur le Mont Rushmore de la NBA. C’est ce que nous allons affronter demain ».

Le « Final Boss » pour Tyrese Haliburton

Forcément quand vous avez une longévité aussi impressionannte, vous jouez face à des jeunes joueurs qui ont grandi avec vos exploits. Et c’est le cas de Tyrese Haliburton qui voudra battre son idole de jeunesse. À la manière d’un jeux vidéo avec une quête, LeBron James est un peu le boss final avant le graal.

« Vous dites qu’il est comme le boss final ? » demande Haliburton. « Comme tous les enfants nés en 2000, LeBron a été mon joueur préféré pendant mon enfance, et il est difficile pour lui de ne pas l’être pour beaucoup d’entre nous. En grandissant, j’ai été fan des Cavs, puis du Heat, puis à nouveau des Cavs, puis des Lakers avant d’être drafté. C’est comme ça que ça s’est passé. Pouvoir l’affronter dans un championnat, c’est un peu comme un livre d’histoire, et ce sera très amusant. Mais c’est ce qu’il y a de bien dans la NBA, c’est de pouvoir se mesurer à ses idoles tous les soirs. J’ai vraiment hâte d’y être ».

Et clairement c’est ce qui semble se dessiner ce soir entre deux joueurs au talent immense : l’un éprouvé et l’autre naissant.

Le titre de MVP du tournoi devrait se jouer entre ces deux hommes, à celui qui vaincra l’autre.

 

Credit: Kyle Terada-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires