Le Madison Square garden prend feu : 41 points d’Evan Fournier et un buzzer beater de RJ Barrett

par 2 minutes de lecture
par 2 minutes de lecture

Il y a des nuits magiques dans la Mecque du Basketball qu’est le Madison Square Garden et celle d’hier soir face au rival de Boston en était une.

Evan Fournier a littéralement pris feu avec ses 41 points et a égalé le record de J.R. Smith pour le nombre de paniers à trois points avec 10 unités. Fournier a porté les Knicks toute la soirée après être resté muet lors du dernier match. Hier soir, il a rentré 10 de ses 14 paniers derrière l’arc. C’était sa 3ème performance à plus de 30 points face aux Celtics, cela en devient presque une habitude.

« Quand vous traversez une saison où il y a beaucoup d’incohérence et que vous essayez de trouver un rythme, vous commencez toujours la journée avec une nouvelle attitude », a déclaré Fournier. « Peut-être qu’il y a un peu de motivation supplémentaire, mais ce n’est pas quelque chose que je fais exprès contre les Celtics. Mais oui, trois fois de suite, donc c’est difficile de dire non, ce n’est pas un hasard. »

Menés de 25 points dans le deuxième quart-temps, Fournier a été l’instigateur du come-back des Knicks dans cette rencontre qui a mené à cet incroyable buzzer beater de RJ Barrett.

« Mec, c’était fou – je ne l’ai même pas vraiment vu parce que je suis tombé », a déclaré Barrett, qui n’avait marqué que neuf points jusqu’à son vainqueur du match. « Je ne l’ai pas vu entrer, mais d’après la réaction de tout le monde, je savais que c’était le cas. C’était cool. »

« C’était sans aucun doute un tir plus difficile parce que Jayson est si grand, mais chaque fois que je tire, je pense que le ballon entre. C’était comme un match de playoffs, c’était fou. C’était comme le premier match de la saison [une victoire en double prolongation contre Boston]. »

L’atmosphère au Garden était celle d’une célébration d’un titre prou les Knicks. Tous les coéquipiers sont venus enlacer le héros du jour.

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires