Le Heat si près et pourtant si loin: bilan de la saison 2021 2022

par 3 minutes de lectureCommentaires 1
Kyle Lowry et le Miami Heat
par 3 minutes de lectureCommentaires 1
Enlever la pub

Pour poursuivre l’analyse de la saison des franchises NBA, les équipes de The Free Agent s’attaque maintenant à la franchise de South Beach, le Heat de Miami. Si proche du titre pendant les dernières saisons, le Heat fini la saison sur une note amer.

Butler étincellent mais trop d’irrégularité autour? Quel mouvement pour aller chercher le titre la saison prochaine. Tout vous sera détaillé dans cet article, afin de vous préparer au mieux pour la saison prochaine.

Les points positifs

Après un début de saison compliqué, pour cause les blessures de Butler et de Bam, le Heat a peiné dans la création d’une tactique solide. Mais à la suite des retours des stars floridiennes le Heat a finalement trouvé son rythme de croisière. En s’appuyant sur une des meilleurs défense de la ligue, 5éme en défensive rating, les hommes de Spoelstra ont pu finir 1er de la conférence Est, une première depuis la saison 2012-2013 ou le Heat était porté par LeBron Wade et Bosh. Une conférence très homogène lors de la saison, car le Heat affiche un bilan de 53-29(1er), sois deux victoires de plus que Boston, les Bucks et Philadelphie tout trois affichant un bilan de 51-31.

Jimmy Butler Superstar

Avec la 1er place à l’est, le Heat retrouvera donc au 1er tour des playoffs, les Hawks de Trae Young finaliste surprise de la conférence Est la saison précédente. Sur les épaules de Butler et avec l’aide d’un groupe très expérimenté, Miami inflige un gentleman sweep au Hawks et leurs donne une vrai leçon de basket. En demi final de conférence, Butler retrouve une franchise qu’il connait bien les 76ers. Enchainant les grosses performances 40 points et plus il envoie Harden et Embiid en vacances.

Il qualifie donc le Heat pour sa seconde final de conférence en 3ans. Mais Butler ne décrochera pas le titre pendant ces playoffs, les Celtics de Tatum et Brown en mission lui barre la route dans un match 7 des plus intenses. Cela dit comme dans la bulle Butler a montré qu’il fessait partie des plus grandes stars de la NBA d’aujourd’hui, avec des stats affolantes durant la campagne de playoff 27.4 points 7.4rebounds 4.6 assists, des actions clutchs, de la défense et du leadership. Malgré tous les efforts de Butler, un Bam Adebayo trop inconstant et Kyle Lowry sur un jambe durant les playoffs font défaut au Heat pour obtenir le trophée convoité par Pat Riley.

Quel mouvement attendre de l’été ? 

Pour la free agency, PJ Tucker a un option joueur de 7 millions de dollars, Oladipo très bon dans la seconde unité et lui en fin de contrat et peu possiblement re-signer en Floride.
Pour la draft le Heat possède le pick 27 et 55 donc pas de crack à l’horizon. En revanche le Heat pourrait s’activer en coulisse pour faire venir une star dans le but d’accompagner Jimmy Butler.
Donovan Mitchell si il déciderait de partir pourrait donc débarquer à Miami prochainement. Des rumeurs plus folle parle Kyrie Irving dans un signe and trade avec Lowry et Robinson mais tout cela reste une possibilité.
Quoi qu’il arrive le Heat restera une équipe à suivre la saison prochaine avec l’objectif de ramener un premier titre en Floride depuis le départ de LeBron.

Partager :
Enlever la pub

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires