Le choke de trop pour Chris Paul et sa legacy ?

par 4 minutes de lecture
chris paul le roi du choke?
par 4 minutes de lecture

Capitaine du navire ayant coulé cette nuit face aux Mavericks, Chris Paul connait une nouvelle défaite frustrante en play-offs. Un scénario digne d’une boucle infernale qui ne se termine jamais pour le meneur, qui année après année n’arrive pas à enfoncer la bague de champion à son doigt.

« C’est peut-être enfin l’année de Chris Paul ». Combien de fois a t-on entendu cette phrase ? Après l’ascension jusqu’aux finales l’année dernière (les seules dans la carrière de CP3) , la défaite malgré l’avantage de 2-0 n’avait pas fait tâche. Mais cette année? Comment excuser un choke total en tant que favori face à une équipe que peu attendait à ce niveau, d’autant plus après avoir mené 2-0 puis 3-2 dans la série?

Non, cette année il n’y aura aucune excuse pour Chris Paul. Car le constat de ses play-offs est simple: Chris Paul n’a pas existé quand il le fallait. Auteur d’incroyables performances comme de matchs dignent de Casper le fantôme, CP3 rajoute une ligne de plus à un palmarès de choke déjà bien garni, contrairement à son palmarès collectif.

Car le naufrage du navire Suns de cette nuit n’est pas une exception dans une carrière qui serait remplie de bagues, au contraire. Aux Clippers déjà, sous Lob City, Chris Paul a enchainé les contre-performances en play-offs malgré d’excellentes saisons régulières.

On peut notamment revenir sur le choke historique des Clippers face aux Rockets de James Harden et de l’inévitable Corey Brewer en 2015, qui étaient revenus d’un déficit de 3-1 pour s’imposer 4 à 3. On peut aussi se souvenir de sa blessure malheureuse avec le même James Harden en finales de conférence 2018 face aux Warriors, qui semblait être la chance de titre la plus forte que Cp3 ait eu jusqu’à la saison dernière.

Hier soir, Paul a délivré un match indigne de son statut, lui que l’on surnomme le Point God, lui qui est loué pour sa régularité et sa capacité à impacter quoi qu’il arrive. Et bien cette nuit, Chris Paul a surtout rappelé sa tendance à disparaitre lorsqu’il est attendu, et malheureusement pour lui, sa réputation vient encore de prendre un coup.

Bien sûr, on ne peut pas remettre toutes les fautes des choke sur les seules épaules de Chris Paul, mais il est bon de constater qu’à chaque fois ou presque, il était celui qui devait endosser les responsabilités de faire passer son équipe au stade supérieur, et qu’il n’a pas su le faire.

chris paul doc rivers

Nous n’enlèverons pas tout ce qu’a fait Chris Paul depuis son arrivée dans la ligue en 2005, loin de la, mais avec ce nouvel échec, celui qui vient de célébrer ses 37 ans semble plus que jamais condamné à gagner l’année prochaine avec ces mêmes Suns, comme il l’a déclaré en interview d’après match.

Le groupe arrivera t-il à se relever d’une défaite qui pourrait être le début d’un traumatisme collectif de plusieurs années? Chris Paul pourra t-il enfin passer ce cap lui permettant de s’imposer comme un des meilleurs meneurs a avoir joué dans la grande ligue? Ou est ce que son coté chat noir reprendra le dessus, comme il a déjà traversé les Clippers, les Rockets et maintenant les Suns? Réponse la saison prochaine, puisque comme il l’a déclaré, l’heure n’est pas à la retraite.

La legacy de Chris Paul restera énorme malgré ce qui suivra dans sa carrière, puisqu’il sera sans nul doute Hall of Famer de première cuvée, classé parmi les NBA75 et considéré comme l’un des meilleurs meneurs de l’histoire. De plus, il rajoute douze étoiles de All-Star, dix sélections en All-NBA Team, dix séléctions All-Defensive Team à son palmarès individuel et est le seul joueur à avoir inscrit 20 000 points et délivré 10 000 assists en carrière en attendant que LeBron James le rejoigne.

chris paul all star

Seul étape qu’il manque à Chris Paul pour conclure une carrière légendaire, la bague de champion, qui continue sans cesse de fuir celui qui a tout tenté pour l’obtenir, mais a souvent chuté dans les moments importants.

Commentaires

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires