Les Lakers doivent espérer mieux d’Anthony Davis

par 3 minutes de lecture
Anthony Davis
par 3 minutes de lecture
Enlever la pub

Pour ce premier match de la saison, nous avons eu les deux facettes d’Anthony Davis.

Face à Denver, Anthony Davis aura sans doute livré un match moyen. Denver était simplement trop fort pour cette équipe des Lakers, encore en rodage. La bague, le levé de bannière, tous ces éléments ton fait que Denver n’avait pas envie de se faire gâcher la fête par l’équipe qu’ils ont sweepé en finale de conférence l’an dernier.

Mais durant ce match, quelque chose n’allaient pas.

Une mi-temps et puis plus rien.

Lors de la première période, Anthony Davis était présent : 17 points à 6/11 au tir, quelques rebonds pour accompagner tout cela. Et puis, plus rien. Plus un seul point en deuxième période et une impression de s’être fait marché dessus par un Nikola Jokic déjà sur la route d’une saison de MVP.

Bien sur, l’ajustement tactique des Nuggets (prises à deux voire trois par moment) a fait du mal à celui qui s’est vu confier les clés de la franchise avec une prolongation lucrative cette intersaison. Mais la domination attendue pour un joueur de son envergure n’était tout simplement pas là.

Nikola Jokic a été à son aise dans la raquette dégageant une impression qu’il pouvait faire ce qu’il voulait au rebonds ou au poste. C’est même Rui Hachimura qui aura sans doute le mieux défendu sur Jokic en fin de deuxième quart-temps. Impensable lorsqu’on compte Anthony Davis dans son effectif.

Les minutes comptées de LeBron

La disparition offensive d’Anthony Davis coincide avec une réduction du temps de jeu de LeBron James. Limité à seulement 29 minutes pour ce premier match de la saison, et sans doute pour le reste de la saison, LeBron James laisse donc les clés de l’équipe à Davis durant son temps sur le banc.

Pourtant, c’est LeBron James qui termine meilleur marqueur malgré le plus petit temps de jeu du 5 de départ. Pire encore, il termine avec le meilleur +/- de l’équipe avec +7. Celui d’Anthony Davis ? -17.

Alors si les 29 minutes doivent devenir la norme pour LeBron James cette saison, Anthony Davis, mais pas que lui, doit montrer un tout autre visage pour éviter de nouvelles déconvenues. D’Angelo Russell, Austin Reaves se doivent aussi de répondre présent sur le parquet lorsque le King n’y est pas. Taurean Price, la vraie satisfaction de ce match côté Lakers, devra aussi continuer sur sa lancée.

Les Lakers ont deux jours pour s’ajuster avant de recevoir les Suns, vainqueurs des Warriors cette nuit, à la maison. Encore, une fois, il ne s’agit que du premier match et Darvin Ham le sait aussi bien que nous :

« Ce n’est que le premier match mec. Nous allons nous améliorer. Crois moi. »

Credit: Isaiah J. Downing-USA TODAY Sports

Enlever la pub

Commentaires

guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires